Extension Factory Builder
04/09/2013 à 18:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Sénégalais ne pourront pas compter sur Papiss Cissé pour Les Sénégalais ne pourront pas compter sur Papiss Cissé pour © APS

Un match nul face à l’Ouganda samedi à Marrakech suffirait au Sénégal pour atteindre le troisième et dernier tour des qualifications pour la Coupe du monde 2014. Les Lions de la Teranga partent favoris, mais ils joueront en terrain neutre, au Maroc.

Mis à jour le 5 septembre à 10h55

Dans ces qualifications qui s’achèveront samedi soir ou mi-novembre, les matches nuls sont ce qu’ils font de mieux : déjà trois fois en cinq rencontres. Et s’ils ne perdent face aux Cranes ougandais, les Sénégalais s’inviteront parmi les dix sélections africaines qui tenteront de se qualifier pour la Coupe du monde brésilienne. Mais le calcul ne fait pas partie de l’ADN d’Alain Giresse.

"Je ne vais pas demander à mon équipe de pénétrer sur la pelouse avec l’idée de jouer le match nul. Ce n’est pas ma conception du jeu, et c’est quelque chose de trop risqué." Le Sénégal jouera donc pour gagner, une obligation qui pèsera aussi et surtout sur les épaules de leur adversaire anglophone, "une équipe en progrès, athlétique, dont il faudra vraiment se méfier", intervient Sadio Mané, l’attaquant des Red Bull Salzbourg (Autriche).

Papiss Cissé suspendu

Mais si leur position au classement et leur statut font naturellement des Lions de la Teranga les favoris, tous les éléments ne jouent pas en leur faveur. D’abord parce qu’ils "accueilleront" l’Ouganda sur le terrain neutre de Marrakech (Maroc), (le stade Senghor de Dakar étant sanctionné depuis les incidents du 13 octobre 2012). Et ensuite parce que Papiss Cissé, leur meilleur buteur dans cette campagne brésilienne (4 buts), est suspendu.

Giresse aurait sans doute aussi aimé pouvoir compter sur le jeune attaquant Mbaye Niang (18 ans, Milan AC), qu’il avait convoqué sans succès pour le match amical face à la Zambie (1-1) le 14 août dernier. "Je n’abandonne pas l’idée de le convaincre, comme j’ai pu le faire avec d’autres binationaux. Je suis en contact avec lui, il est intéressé, je lui laisse le temps de décider."

Mais pas trop longtemps quand même : Niang est suspendu par la Fédération française de football jusqu’au 31 décembre prochain. Et au 1er janvier, il devra se décider…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal : ci-gît le PDS

En faisant d'un Karim Wade incarcéré depuis près de deux ans son candidat à la prochaine élection présidentielle, le Parti démocratique sénégalais (PDS[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Sénégal : Macky et le minimandat

Macky Sall l'avait promis pendant sa campagne : il réduirait le mandat présidentiel à 5 ans. Presque 3 ans après son accession au pouvoir, la réforme n'est toujours pas lancée et continue[...]

Sénégal : Vieux Aïdara, "dommage collatéral" de l'affaire Karim Wade

Au lendemain de la condamnation de Karim Wade par la Crei pour enrichissement illicite, Vieux Aïdara, qui est considéré comme l'homme de paille du fils de l'ancien président sénégalais, a[...]

Sénégal : Fadel Barro, génération 2.0

"Y'en a marre", le mouvement fondé par cet ancien journaliste sénégalais, fait des émules dans toute l'Afrique. Son objectif : inciter les jeunes à se conduire en citoyens[...]

Sénégal : la défense de Karim Wade entend "faire juger la CREI" - récit d'un verdict contesté

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a condamné Karim Wade à six ans de prison et ses complices de 5 à dix ans de réclusion. Le jugement est contesté par les[...]

Sénégal : les avocats de Karim Wade vont saisir la Cour suprême

Les avocats de Karim ont annoncé lundi, en début d'après-midi, qu'ils allaient saisir la Cour suprême pour revoir le jugement de la CREI, qui a condamné dans la matinée leur client à[...]

Sénégal : Karim Wade condamné à six ans de prison ferme

Karim Wade a été condamné, lundi, à six ans de prison ferme et 138 milliards de francs CFA d'amende pour enrichissement illicite.[...]

Sénégal : Karim Wade désigné candidat du PDS pour la prochaine présidentielle

À 48 heures du jugement de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), le Parti démocratique sénégalais (PDS) vient de désigner Karim Wade comme candidat officiel en vue[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130904180414 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130904180414 from 172.16.0.100