Extension Factory Builder
03/09/2013 à 09:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
 Mary Robinson, le 31 juillet 2013 à Nairobi. Mary Robinson, le 31 juillet 2013 à Nairobi. © AFP

À Goma, où elle s'est rendue lundi, l'envoyée spéciale de l'ONU pour les Grands Lacs Mary Robinson a exhorté les rebelles congolais du Mouvement du 23-Mars (M23) à "cesser la violence" et à se "désarmer comme le Conseil de sécurité (de l'ONU) l'a demandé".

L'envoyée spéciale de l'ONU pour les Grands Lacs, Mary Robinson, était à Goma lundi. Elle a exhorté les rebelles congolais du Mouvement du 23-Mars (M23) à "cesser la violence" et à se "désarmer comme le Conseil de sécurité (de l'ONU) l'a demandé".

On a essayé "une réponse militaire qui a réussi", maintenant "il y a une fenêtre de possibilités politiques", a-t-elle ajouté après avoir rencontré Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu, la province dont Goma est la capitale. Traduisant la lassitude d'une partie de la population, Julien Paluku a répondu que les "pourparlers" étaient "inopportuns" et que, "faute d'une offensive militaire", ses administrés attendaient "purement et simplement la dissolution" du M23.

Le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, porte-parole militaire du M23, a immédiatement réagi aux déclarations de l'envoyée spéciale de l'ONU : "Nous sommes prêts à déposer les armes" uniquement "si le gouvernement de Kinshasa répond à notre revendication légitime", a-t-il déclaré.

La visite de Mary Robinson intervient alors que le rapport de force a tourné en faveur de l'armée congolaise. Du 23 au 30 août, les FARDC, appuyées par la brigade d'intervention de la Mission de l'ONU pour la stabilisation du Congo (Monusco), ont repris l'offensive contre le M23. Vendredi, la rébellion s'est repliée de la ligne de front, alors à une quinzaine de kilomètres au nord de Goma, pour regagner Kibumba, à une trentaine de kilomètres de la ville, qui semblait desserrée de son étau lundi.

Offensive sur Kibumba?

Un officier supérieur de l'armée a toutefois affirmé sous le couvert de l'anonymat qu'une offensive sur Kibumba était prévue "dans un futur proche".

Dans un communiqué, le M23 a accusé le gouvernement d'avoir "déjà amassé des troupes et des chars de combat, afin d'ouvrir un nouveau front militaire à Mabenga", localité située à quelque 90 kilomètres au nord de Goma. Une source militaire occidentale a également affirmé à l'AFP que des chars de l'armée ont été déployés récemment aux abords de Mabenga.

Le porte-parole de l'armée au Nord-Kivu, le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, a affirmé pour sa part qu'après les "combats terribles" de la semaine précédente, les troupes de Kinshasa devaient "consolider l'Est sachant que le Rwanda est derrière".

L'ONU accuse le Rwanda et l'Ouganda, voisins de la RDC, de soutenir le M23, ce que les deux pays intéressés démentent. L'envoyée spéciale de l'ONU se rendra à Kampala mercredi. Elle doit assister au un sommet extraordinaire de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), avant de prendre la direction de Kigali, vendredi.

Il est "très important" que chaque pays signataire de "l'accord-cadre soit sérieux", a-t-elle encore dit, faisant référence au document signé fin février et par lequel 11 pays africains, dont le Rwanda et l'Ouganda, se sont engagés à ne soutenir aucun groupe armé dans l'Est congolais.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Élections en RDC : Kabila lance des consultations en vue d'un dialogue

Élections en RDC : Kabila lance des consultations en vue d'un dialogue

Le président congolais Joseph Kabila lancera samedi des consultations tous azimuts en vue d'un dialogue politique aux contours encore flous et rejeté par une partie de l'opposition qui y voit un stratagème pou[...]

RDC : Félix Tshisekedi au congrès du PS français

Félix Tshisekedi devrait représenter son parti au Congrès du PS français, à Poitiers, du 5 au 7 juin.[...]

RDC : tout savoir sur le nouveau dialogue entre Kabila et l'opposition

Moins de deux ans après les "concertations nationales", le président congolais, Joseph Kabila, se dit ouvert à un nouveau dialogue avec l'opposition. Testez notre application pour faire le point sur[...]

RDC : le Pr. Muyembe récompensé en France pour ses travaux sur le virus Ebola

La Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux a attribué mardi un prix au virologue congolais Jean-Jacques Muyembe. Une distinction pour récompenser ses recherches sur le virus Ebola qui ont permis la mise au[...]

RDC - Félix Tshisekedi : "Je n'irai pas à la mangeoire"

À Kinshasa, il a créé la surprise. Félix Tshisekedi a accepté le principe d'un dialogue avec le président Joseph Kabila. Il s'en explique pour "Jeune Afrique".[...]

RDC 

RDC - Ève Bazaiba (MLC) : "Je ne trahirai pas Bemba"

Elle militait aux côtés d'Étienne Tshisekedi. Puis, en 2006, elle a rejoint le leader du MLC, dont elle est désormais le bras droit et à qui elle vient de rendre visite dans sa prison de[...]

RDC - Tueries à Beni : évêques et élus de l'Est montent au créneau

Face à la persistance des tueries à Beni, des évêques officiant dans l'est de la RDC ont accusé ce weekend Kinshasa de "laisser pourrir la situation". Ils ont été rejoints[...]

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

En fin de contrat avec le TP Mazembe, Patrice Carteron va finalement prolonger son aventure à la tête des Corbeaux. Avec comme objectif principal la reconquête de la Ligue des Champions.[...]

RDC : deux morts à Beni, les tueries se poursuivent

Depuis octobre, plus de 350 personnes ont été tuées à Beni, dans l'est de la RDC. Dans le même territoire, une nouvelle embuscade attribuée aux ADF a fait jeudi deux morts.[...]

CPI : le procès de Jean-Pierre Bemba s'ouvrira le 29 septembre

La Cour pénale internationale a annoncé vendredi que le procès du Congolais Jean-Pierre Bemba s'ouvrirait le 29 septembre.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers