Extension Factory Builder
03/09/2013 à 09:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
 Mary Robinson, le 31 juillet 2013 à Nairobi. Mary Robinson, le 31 juillet 2013 à Nairobi. © AFP

À Goma, où elle s'est rendue lundi, l'envoyée spéciale de l'ONU pour les Grands Lacs Mary Robinson a exhorté les rebelles congolais du Mouvement du 23-Mars (M23) à "cesser la violence" et à se "désarmer comme le Conseil de sécurité (de l'ONU) l'a demandé".

L'envoyée spéciale de l'ONU pour les Grands Lacs, Mary Robinson, était à Goma lundi. Elle a exhorté les rebelles congolais du Mouvement du 23-Mars (M23) à "cesser la violence" et à se "désarmer comme le Conseil de sécurité (de l'ONU) l'a demandé".

On a essayé "une réponse militaire qui a réussi", maintenant "il y a une fenêtre de possibilités politiques", a-t-elle ajouté après avoir rencontré Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu, la province dont Goma est la capitale. Traduisant la lassitude d'une partie de la population, Julien Paluku a répondu que les "pourparlers" étaient "inopportuns" et que, "faute d'une offensive militaire", ses administrés attendaient "purement et simplement la dissolution" du M23.

Le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, porte-parole militaire du M23, a immédiatement réagi aux déclarations de l'envoyée spéciale de l'ONU : "Nous sommes prêts à déposer les armes" uniquement "si le gouvernement de Kinshasa répond à notre revendication légitime", a-t-il déclaré.

La visite de Mary Robinson intervient alors que le rapport de force a tourné en faveur de l'armée congolaise. Du 23 au 30 août, les FARDC, appuyées par la brigade d'intervention de la Mission de l'ONU pour la stabilisation du Congo (Monusco), ont repris l'offensive contre le M23. Vendredi, la rébellion s'est repliée de la ligne de front, alors à une quinzaine de kilomètres au nord de Goma, pour regagner Kibumba, à une trentaine de kilomètres de la ville, qui semblait desserrée de son étau lundi.

Offensive sur Kibumba?

Un officier supérieur de l'armée a toutefois affirmé sous le couvert de l'anonymat qu'une offensive sur Kibumba était prévue "dans un futur proche".

Dans un communiqué, le M23 a accusé le gouvernement d'avoir "déjà amassé des troupes et des chars de combat, afin d'ouvrir un nouveau front militaire à Mabenga", localité située à quelque 90 kilomètres au nord de Goma. Une source militaire occidentale a également affirmé à l'AFP que des chars de l'armée ont été déployés récemment aux abords de Mabenga.

Le porte-parole de l'armée au Nord-Kivu, le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, a affirmé pour sa part qu'après les "combats terribles" de la semaine précédente, les troupes de Kinshasa devaient "consolider l'Est sachant que le Rwanda est derrière".

L'ONU accuse le Rwanda et l'Ouganda, voisins de la RDC, de soutenir le M23, ce que les deux pays intéressés démentent. L'envoyée spéciale de l'ONU se rendra à Kampala mercredi. Elle doit assister au un sommet extraordinaire de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), avant de prendre la direction de Kigali, vendredi.

Il est "très important" que chaque pays signataire de "l'accord-cadre soit sérieux", a-t-elle encore dit, faisant référence au document signé fin février et par lequel 11 pays africains, dont le Rwanda et l'Ouganda, se sont engagés à ne soutenir aucun groupe armé dans l'Est congolais.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

Le gouvernement congolais s'est dit "choqué" et  "fatigué des donneurs de leçons" après avoir essuyé les critiques frontales d'Alexander De Croo, le ministre belge de la[...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Canada : David Muipatayi alias ZPN, autoentrepreneur du hip-hop

Figure montante du hip-hop, ce jeune Congolais est installé dans la province canadienne de l'Ontario, où il produit ses propres disques. En attendant de percer à l'international.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

RDC : début de l'offensive de l'armée contre les FDLR dans l'Est

Attendue depuis fin janvier, l’opération de l’armée congolaise contre les combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) semble s’amorcer ce mardi avec le[...]

RDC : la justice française se penche sur les mystères du meurtre d'opposants de Kabila en 2000

Le procès de trois hommes accusés de complicité dans l’assassinat, il y a 14 ans en France, de deux opposants congolais suspectés d’avoir voulu intenter un putsch contre[...]

RDC : la démission de Russ Feingold, une épine de moins dans le pied de Kabila

En fonction depuis juin 2013, Russ Feingold a démissionné samedi de son poste d’envoyé spécial des États-Unis dans la région des Grands Lacs. Une décision qui a sans doute[...]

RDC : l'affaire des opposants de Kabila tués en France resurgit au procès 14 ans après les faits

Plus de 14 ans après la découverte du corps de deux opposants congolais carbonisés dans une voiture près de Lyon, la justice française exhume une nébuleuse affaire qui mêle tentative[...]

Des hydroliennes envisagées sur le fleuve Congo pour développer l'agriculture

Sur les rives du Congo, des centaines de paysans produisent des fruits et légumes mais trop souvent, une partie pourrit sur place, faute de stockage réfrigéré. Pour stopper ce gâchis et[...]

RDC : démission de Russ Feingold, le cow-boy de Barack Obama dans la région des Grands Lacs

L’envoyé spécial des États-Unis pour la région des Grands Lacs et la RDC, Russ Feingold, va quitter son poste, qui l’a vu fortement s’impliquer dans les négociations entre les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130903093121 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130903093121 from 172.16.0.100