Extension Factory Builder
16/08/2013 à 19:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'avocat est décédé le 15 août 2013. L'avocat est décédé le 15 août 2013. © AFP

Jacques Vergès est mort le 15 août. Célèbre en France et dans le monde pour avoir été le défenseur de l'indéfendable, mais célébré comme un brillant avocat, il a également connu ses heures de gloire et d'ombres en Afrique. Jeune Afrique vous propose de revenir sur les principales « histoires africaines » de ce « serial plaideur », adepte du mystère et de la contradiction.

Jeudi 15 août 2013, jour de célébration de l'Assomption de la Vierge, Jacques Vergès, 88 ans, a lui aussi pris le chemin des cieux. Ami de Pol Pot, défenseur de Klaus Barbie, ce « salaud lumineux » (surnom qu'il s'était lui-même donné) s'est plu toute sa vie à plaider pour le meilleur et pour le pire avec la même verve et le même amour de la justice. Habité par un anticolonialisme viscéral, Me Vergès deviendra célèbre en défendant les membres du FLN algérien en 1957. Plus tard, il surprendra son monde en défendant les présidents Omar Bongo Ondimba, Idriss Déby Itno et Denis Sassou Nguesso. 

L'histoire de Jacques Vergès et l'Afrique commence à la Réunion quand, à l'âge de 10 ans, le futur avocat fait la connaissance d'Abdelkrim al-Khattabi, résistant marocain pendant la guerre du Rif. Impressionné par ce dernier, le jeune Vergès lui doit sans doute ses premiers émois révolutionnaires et anticolonialistes.

Plus tard, après avoir combattu dans la Résistance aux côtés du Général de Gaulle et des Forces françaises libres (FFL) puis obtenu le barreau, il propose ses services aux avocats qui défendent le Front de libération nationale (FLN) en Algérie, en 1957. C'est à ce moment-là qu'il tombera « amoureux des Algériens » - qui lui donneront le surnom de « Mansour » (le victorieux) - et luttera corps et âme pour leur indépendance.
Séduit par la jeune militante Djamila Bouhired, il se bat pour obtenir la grâce de celle qu'il épousera après le renversement de Ben Bella, en 1965. Inscrit au barreau d'Alger, il assure plus tard la défense de militants palestiniens à la demande d'Abdelaziz Bouteflika, alors ministre des Affaires étrangères.

Après avoir disparu pendant 8 ans, de 1970 à 1978, l'avocat refait surface et se plaît à défendre des personnalités contestées, voire honnies, parmi lesquelles des  « grandes » figures du continent.

Cliquez sur les miniatures, ci-dessous, pour lire les épisodes marquants de l’histoire de Jacques Vergès avec l’Afrique.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Après la mort de Christophe de Margerie, dont les obsèques ont eu lieu le 27 octobre à Paris, c'est Patrick Pouyanné qui prend les rênes de la major pétrolière française. [...]

Algérie : Valls, Taubira et les moines de Tibhirine

Manuel Valls, le Premier ministre français, et Christiane Taubira, la garde des Sceaux, seraient attendus en visite officielle à Alger avant la fin de l'année.L'occasion pour les familles des moines[...]

Francophonie : Annick Girardin n'a rien contre Michaëlle Jean

Dans une mise au point qu'elle a fait parvenir à Jeune Afrique, la secrétaire d'État française au Développement et à la Francophonie, Annick Girardin, s'élève contre[...]

Ebola : le codécouvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

"Black Panther" : Chadwick Boseman, premier super-héros noir en solo au cinéma chez Marvel

Marvel a enfin dévoilé mardi soir les neufs productions de la "phase 3" de son univers cinématographique pour les cinq prochaines années. Une nouveauté : l'Africain-Américain[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers