Extension Factory Builder
16/08/2013 à 19:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'avocat est décédé le 15 août 2013. L'avocat est décédé le 15 août 2013. © AFP

Jacques Vergès est mort le 15 août. Célèbre en France et dans le monde pour avoir été le défenseur de l'indéfendable, mais célébré comme un brillant avocat, il a également connu ses heures de gloire et d'ombres en Afrique. Jeune Afrique vous propose de revenir sur les principales « histoires africaines » de ce « serial plaideur », adepte du mystère et de la contradiction.

Jeudi 15 août 2013, jour de célébration de l'Assomption de la Vierge, Jacques Vergès, 88 ans, a lui aussi pris le chemin des cieux. Ami de Pol Pot, défenseur de Klaus Barbie, ce « salaud lumineux » (surnom qu'il s'était lui-même donné) s'est plu toute sa vie à plaider pour le meilleur et pour le pire avec la même verve et le même amour de la justice. Habité par un anticolonialisme viscéral, Me Vergès deviendra célèbre en défendant les membres du FLN algérien en 1957. Plus tard, il surprendra son monde en défendant les présidents Omar Bongo Ondimba, Idriss Déby Itno et Denis Sassou Nguesso. 

L'histoire de Jacques Vergès et l'Afrique commence à la Réunion quand, à l'âge de 10 ans, le futur avocat fait la connaissance d'Abdelkrim al-Khattabi, résistant marocain pendant la guerre du Rif. Impressionné par ce dernier, le jeune Vergès lui doit sans doute ses premiers émois révolutionnaires et anticolonialistes.

Plus tard, après avoir combattu dans la Résistance aux côtés du Général de Gaulle et des Forces françaises libres (FFL) puis obtenu le barreau, il propose ses services aux avocats qui défendent le Front de libération nationale (FLN) en Algérie, en 1957. C'est à ce moment-là qu'il tombera « amoureux des Algériens » - qui lui donneront le surnom de « Mansour » (le victorieux) - et luttera corps et âme pour leur indépendance.
Séduit par la jeune militante Djamila Bouhired, il se bat pour obtenir la grâce de celle qu'il épousera après le renversement de Ben Bella, en 1965. Inscrit au barreau d'Alger, il assure plus tard la défense de militants palestiniens à la demande d'Abdelaziz Bouteflika, alors ministre des Affaires étrangères.

Après avoir disparu pendant 8 ans, de 1970 à 1978, l'avocat refait surface et se plaît à défendre des personnalités contestées, voire honnies, parmi lesquelles des  « grandes » figures du continent.

Cliquez sur les miniatures, ci-dessous, pour lire les épisodes marquants de l’histoire de Jacques Vergès avec l’Afrique.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

OIF - Succession de Diouf : l'Afrique parlera-t-elle d'une seule voix ?

OIF - Succession de Diouf : l'Afrique parlera-t-elle d'une seule voix ?

Une réunion de la dernière chance pourrait avoir lieu avant le huis-clos des chefs d'État, dimanche. Objectif : arriver à dégager un consensus sur une candidature africaine à la succession[...]

DVD 

Documentaire : "I Am Ali", l'album de famille

Quarante ans après le combat opposant le boxeur à Foreman, à Kinshasa, un documentaire intimiste brosse un portrait sensible de l'homme qu'il fut, vu par les siens.[...]

Sénégal : sommet de l'OIF à Dakar, tout se passe à Diamniadio

Diamniadio, un pôle urbain ultramoderne et écologique, accueille le sommet de la Francophonie les 29 et 30 novembre. Une bouffée d'air frais, en périphérie d'une capitale [...]

Hollande aux Guinéens : "Nous avons le devoir de vous soutenir" dans la lutte contre Ebola

À son arrivée à Conakry, François Hollande a affirmé, vendredi, la solidarité de la France avec la Guinée dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola. Le[...]

Les sons de la semaine #22 : Petite Noir, Swamp Dogg, Mad Lenoir...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musicale hebdomadaire ![...]

France : le message de François Hollande aux dirigeants africains tentés de s'accrocher au pouvoir

Lors d'un entretien télévisé diffusé jeudi, le président français, François Hollande, a adressé un message de bonne gouvernance aux dirigeants africains.[...]

Danse : Hamid Ben Mahi, de la "hogra" à la révolution

Le chorégraphe français d'origine algérienne Hamid Ben Mahi évoque dans son nouveau spectacle, "La Hogra", les vexations qui ont servi de carburant aux révolutions arabes.[...]

La Francophonie, un idéal voué à l'échec

Magaye Gaye est directeur général du cabinet de recherche de financement GMCCONSEILS (Dakar, Sénégal). Au moment où le Sénégal  s’apprête à accueillir le[...]

Francophonie : candidats au poste de secrétaire général, leurs atouts et leurs faiblesses

Dimanche à Dakar, les chefs d'États membres de la Francophonie éliront le nouveau secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Présentation[...]

Pour les 70 ans du massacre de Thiaroye, le Cran intente deux actions contre l'État français

Une association française, le Conseil représentatif des associations noires (Cran), a annoncé jeudi avoir intenté deux actions en justice contre l'État français. Elle souhaite notamment[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces