Extension Factory Builder
16/08/2013 à 18:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ambassadeur de France en Andorre, Zaïr Kedadouche. L'ambassadeur de France en Andorre, Zaïr Kedadouche. © AFP

Dans une lettre adressée à Laurent Fabius au mois de juin, publiée par le journal "Le Point" le 13 août, Zaïr Kedadouche, ambassadeur français de la principauté d’Andorre, dénonce le racisme ambiant qu’il subit au Quai d'Orsay en raison de ses origines algériennes.

L’ambassadeur de France en Andorre, Zaïr Kedadouche, a porté la plume dans la plaie, le 18 juin dernier, dans une lettre adressée au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Le ton de la missive, publiée par le journal Le Point le 13 août, est courtois mais la critique acerbe. L’ambassadeur y dénonce les « discriminations feutrées » dont font preuve certains de ses collaborateurs au quai d’Orsay. Il n’hésite pas à évoquer une expérience « douloureuse » qui a débuté alors qu’il était consul général de France à Liège, en Belgique, de 2008 à 2011.

Si les principes républicains sont clamés haut et fort par les dirigeants des hautes sphères de l’État, ils n’en sont pas moins discrètement bafoués par certains. "Ayant l’expérience de plusieurs ministères, j’ai le sentiment que le quai d’Orsay, dans sa partie la plus influente, trace sa route dans un isoloir, cherchant à éliminer toute trace génétique risquant de compromettre la reproduction sociale de ses élites", écrit-il à Laurent Fabius.

Cette "trace génétique" dont fait mention l’ambassadeur, ce sont ses origines algériennes qui ne manquent pas d’exacerber les ressentiments de son entourage professionnel, tout comme son parcours atypique.

Militant de l’intégration des jeunes issus de l’immigration

Originaire de Tourcoing, Zaïr Kedadouche passe sa jeunesse à Aubervilliers, dans la banlieue nord-est de Paris. De 1975 à 1986, il foule les terrains de Saint-Ouen, du stade Charléty et de Sedan en tant que footballeur professionnel avant de ranger ses crampons. C’est sur le terrain de la politique qu’il s’engage alors, en tant que conseiller municipal de sa ville dès 1989. Du local au national, Kedadouche exerce les fonctions de conseiller régional, de maire adjoint à la jeunesse et à l’intégration ou encore de conseiller technique chargé des associations et de la jeunesse sous le second mandat de Jacques Chirac.

Depuis longtemps, Zaïr Kedadouche milite en faveur de l’intégration des jeunes issus de l’immigration. Après avoir été victime de discriminations sur son lieu de travail, il a menacé l’un de ses collègues de l’attaquer en justice. Un responsable de l’Inspection générale des affaires étrangères aurait alors été dépêché en Andorre… et aurait sommé l’ambassadeur de ne pas porter plainte, rapporte le journaliste du Point. Depuis, Zaïr Kedadouche a saisi le défenseur des droits, Dominique Baudis, et l’instruction est en cours. Début août, le ministre des Affaires étrangères a répondu à l’ambassadeur, lui déclarant être "disposé à l’écouter". À moins que l’affaire ne soit une nouvelle fois étouffée.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

#BurnISISFlagChallenge : pourquoi la flamme s'est éteinte

#BurnISISFlagChallenge : pourquoi la flamme s'est éteinte

Largement relayé dans les médias, le #BurnISISFlagChallenge - qui consiste, sur le principe du #IceBucketChallenge, à brûler un drapeau de l’État Islamique (ISIS en anglais) en "nomin[...]

Sanctions de l'UE contre la Russie : Mugabe soutient Moscou

À l'issue d'un entretien accordé mardi à Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a apporté son soutien à[...]

Ebola : Washington va déployer 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest

Le président américain, Barack Obama, va annoncer, mardi, le déploiement de quelque 3 000 militaires en Afrique de l'Ouest pour "faire reculer" l'épidémie d'Ebola.[...]

Najat Vallaud-Belkacem : bulldozer de charme

Depuis son arrivée au ministère de l'Éducation nationale, cette icône de la gauche d'origine marocaine suscite la haine de l'extrême droite. Mais Najat Vallaud-Belkacem n'en a cure : elle[...]

Francophonie - Philippe Suinen : "Voir émerger de nouvelles idées grâce au français"

Philippe Suinen, l'actuel Commissaire général du Forum mondial de la langue française, organisé par l'Organisation internationale de la francophonie, a répondu aux questions de "Jeune[...]

Racisme : un homme politique mexicain compare Ronaldinho à un singe

À peine arrivé au Querétaro FC, un club mexicain, l'emblématique joueur brésilien Ronaldinho a reçu un accueil bien singulier de la part d'un membre du "Partido Acción[...]

Cinéma : my name is Bond, Denzel Bond

Un James Bond noir ? Pourquoi pas ? D'ailleurs, l'acteur américain Denzel Washington se verrait bien dans le rôle.[...]

Ebola : Barack Obama souhaite lancer un plan d'action estimé à 88 millions de dollars

Le président Barack Obama va demander au Congrès américain une enveloppe de 88 millions de dollars pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l'ouest, a rapporté lundi le Wall Street Journal.[...]

France : le militant radical Kemi Seba incarcéré à Paris

Kémi Séba, militant controversé de la cause noire et proche du polémiste Dieudonné, a été incarcéré dimanche à Paris pour exécuter une vieille[...]

Méditerranée : selon l'OIM, un naufrage pourrait avoir causé la mort de 500 migrants

Jusqu'à 500 migrants sont portés disparus depuis le naufrage de leur embarcation de fortune, la semaine dernière, au large de l'île de Malte.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex