Extension Factory Builder
16/08/2013 à 16:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Zahir Belounis s'était confié sur France 2, en juin 2013. Zahir Belounis s'était confié sur France 2, en juin 2013. © DR (capture francetvsport.fr)

En litige avec son club d’Al-Jaish au Qatar, le footballeur franco-algérien Zahir Belounis va être défendu par Me Franck Berton, qui s’était occupé de Florence Cassez lors de sa détention au Mexique.

Zahir Belounis (33 ans), qui n’est plus payé depuis plus de deux ans par son club d’Al-Jaish, verra son dossier défendu par l’avocat français Franck Berton, dont on avait beaucoup entendu parler lors de l’affaire Florence Cassez. « Je dois rediscuter avec Me Berton en début de semaine prochaine, avant de savoir quelle stratégie sera mise en place. Il y aura peut-être une action en justice », a expliqué le joueur, contacté par Jeune Afrique.

Embauché en 2007 par le club de division 2 du Qatar, Belounis avait signé à nouveau pour 5 ans en 2010. En mars dernier, alors qu’il ne recevait plus son traitement depuis 21 mois, il avait décidé de porter l’affaire devant les tribunaux qataris. Sans succès. Le Qatar n’autorisant pas les étrangers qui possèdent un permis de travail à sortir de son territoire sans bon de sortie de l'employeur, Belounis se retrouve coincé à Doha.

Le 23 juin, le joueur a rencontré Français Hollande, lors de la visite officielle du chef de l’État français au Qatar. Accompagné de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, et de Manuel Valls, son homologue de l’Intérieur, François Hollande avait assuré à Belounis que son dossier était suivi de près. « Je crois toujours à ce que m’a dit le Président de la République, qui s’était montré rassurant, mais depuis notre entrevue, je n’ai pas eu de nouvelles. C’est pour cela que j’ai décidé de faire bouger les choses. Je suis très heureux que Maître Berton défende mon cas. »

Le joueur, qui demande le règlement de ses salaires, a déposé une plainte contre son club. «Les dirigeants sont d’accord pour me délivrer mon visa de sortie, à condition que je retire ma plainte. Ce que, bien sûr, je ne ferai pas, car je risquerais de ne plus pouvoir prétendre à ce qui m’est dû. »

Actuellement sans ressources, Zahir Belounis a reçu récemment un courrier de son club, lui demandant de régler le loyer mensuel (4 000 euros) de la maison qu'il occupe avec sa femme et ses enfants. « Il est marqué dans mon contrat que le loyer est pris en charge par Al-Jaish. Donc, je ne sortirai pas un euro de ma poche », a-t-il assuré. La bagarre continue…

Lire aussi : Abdeslam Ouaddou : « Au Qatar, on vous jette pour un oui ou pour un non »

Par Alexis Billebault

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
1988, Brazzaville confidential

Article précédent :
C'est Marie Curie qu'on piétine

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Questions simples sur l'Orient compliqué

La pensée unique a toujours accompagné la bataille, comme un poisson parasite sur le dos d'une baleine. Dans le contexte actuel de guerre ouverte entre l'Occident et l'hydre jihadiste, les interrogations - [...]

Une histoire du jihad, l'épisode afghan et la théorie du "jihad total" (#2)

Dans une série d'articles consacrés à l'histoire du jihad, Laurent Touchard revient, pour son deuxième billet, sur l'épisode afghan et la naissance du concept de "jihad total".[...]

L'impossible "État palestinien"

C'est le Moyen-Orient qui sollicite, une fois de plus, notre attention cette semaine. Non pas parce qu'il est le théâtre de conflits armés d'un nouveau genre ou d'atroces guerres civiles. Ni à[...]

Accusée d'adultère, une Syrienne est lapidée par son père et des jihadistes

Une Syrienne a été lapidée par son père et des jihadistes de l'organisation de l'État islamique dans le centre de la Syrie, selon une vidéo publiée mardi sur Youtube. Elle[...]

Forces irakiennes : l'armée des ombres

Désorganisées, mal formées, livrées à elles-mêmes, les forces de sécurité nationales irakiennes essuient déroute sur déroute face aux jihadistes de [...]

Syrie : à Kobané, l'armée américaine largue des armes aux Kurdes

L'armée américaine a annoncé dimanche soir avoir largué pour la première fois des armes aux combattants kurdes qui défendent la ville syrienne de Kobané, assiégée[...]

L'Occident et "les autres"

La croissance économique y est désormais plus faible que dans le reste du monde et il peine à sortir de la crise qui l'a frappé en 2008. Mais il continue de tenir le volant et de diriger la[...]

Kurdistan Irakien : Daesh, l'ennemi utile

Partenaire privilégié des Occidentaux dans leur guerre contre l'État islamique, le gouvernement autonome kurde n'en manoeuvre pas moins habilement pour tirer son épingle du jeu. Reportage.[...]

Finance : Dubaï est de retour !

Cinq ans après avoir frôlé la faillite, le petit émirat enchaîne les opérations boursières. Son ambition : devenir une passerelle vers l'Afrique et les pays émergents.[...]

Gaza : la communauté internationale paiera mais exige des négociations de paix

La communauté internationale a commencé à promettre dimanche au Caire des millions de dollars pour reconstruire Gaza mais, au diapason des États-Unis, elle exige des Israéliens et des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers