Extension Factory Builder
16/08/2013 à 16:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Zahir Belounis s'était confié sur France 2, en juin 2013. Zahir Belounis s'était confié sur France 2, en juin 2013. © DR (capture francetvsport.fr)

En litige avec son club d’Al-Jaish au Qatar, le footballeur franco-algérien Zahir Belounis va être défendu par Me Franck Berton, qui s’était occupé de Florence Cassez lors de sa détention au Mexique.

Zahir Belounis (33 ans), qui n’est plus payé depuis plus de deux ans par son club d’Al-Jaish, verra son dossier défendu par l’avocat français Franck Berton, dont on avait beaucoup entendu parler lors de l’affaire Florence Cassez. « Je dois rediscuter avec Me Berton en début de semaine prochaine, avant de savoir quelle stratégie sera mise en place. Il y aura peut-être une action en justice », a expliqué le joueur, contacté par Jeune Afrique.

Embauché en 2007 par le club de division 2 du Qatar, Belounis avait signé à nouveau pour 5 ans en 2010. En mars dernier, alors qu’il ne recevait plus son traitement depuis 21 mois, il avait décidé de porter l’affaire devant les tribunaux qataris. Sans succès. Le Qatar n’autorisant pas les étrangers qui possèdent un permis de travail à sortir de son territoire sans bon de sortie de l'employeur, Belounis se retrouve coincé à Doha.

Le 23 juin, le joueur a rencontré Français Hollande, lors de la visite officielle du chef de l’État français au Qatar. Accompagné de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, et de Manuel Valls, son homologue de l’Intérieur, François Hollande avait assuré à Belounis que son dossier était suivi de près. « Je crois toujours à ce que m’a dit le Président de la République, qui s’était montré rassurant, mais depuis notre entrevue, je n’ai pas eu de nouvelles. C’est pour cela que j’ai décidé de faire bouger les choses. Je suis très heureux que Maître Berton défende mon cas. »

Le joueur, qui demande le règlement de ses salaires, a déposé une plainte contre son club. «Les dirigeants sont d’accord pour me délivrer mon visa de sortie, à condition que je retire ma plainte. Ce que, bien sûr, je ne ferai pas, car je risquerais de ne plus pouvoir prétendre à ce qui m’est dû. »

Actuellement sans ressources, Zahir Belounis a reçu récemment un courrier de son club, lui demandant de régler le loyer mensuel (4 000 euros) de la maison qu'il occupe avec sa femme et ses enfants. « Il est marqué dans mon contrat que le loyer est pris en charge par Al-Jaish. Donc, je ne sortirai pas un euro de ma poche », a-t-il assuré. La bagarre continue…

Lire aussi : Abdeslam Ouaddou : « Au Qatar, on vous jette pour un oui ou pour un non »

Par Alexis Billebault

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
1988, Brazzaville confidential

Article précédent :
C'est Marie Curie qu'on piétine

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Irak - Syrie : vol au-dessus d'un nid de voyous

Irak - Syrie : vol au-dessus d'un nid de voyous

Les avions de la coalition internationale formée par Obama bombardent les positions des jihadistes de l'État islamique en Irak et en Syrie. Au risque d'attiser les tensions intercommunautaires. Et pas seu[...]

Diaporama : les 15 leaders religieux africains les plus influents

Qu'ils soient animistes, chrétiens ou musulmans, les leaders religieux du continent possèdent souvent une influence considérable sur les plans politique et économique. Connaissez vous les plus[...]

Algérie : Jund al-Khilafa, des "soldats" pas si inconnus

Qui sont les terroristes de Jund al-Khilafa, qui ont exécuté l'otage français Hervé Gourdel ? Leur chef, Abdelmalek Gouri, a fait allégeance à l'État islamique.[...]

Maroc : Jamal Benomar... militant un jour, militant toujours

Des rangs de l'extrême gauche marocaine au monde feutré de l'ONU en passant par Amnesty, l'envoyé spécial de Ban Ki-moon au Yémen n'a jamais transigé avec ses convictions.[...]

État islamique : plus de 200 jihadistes tués au cours des raids aériens de la coalition

Une semaine après le début des frappes aériennes de la coalition de Washington et ses alliés arabes contre l'État islamique en Syrie, un premier bilan fait état de plus de 200 morts[...]

Plus de 3 000 migrants ont péri en Méditerranée depuis début 2014

La traversée de la Méditerranée reste le voyage le plus meurtrier pour les migrants clandestins. Depuis début 2014, plus de 3 000 d'entre eux ont ainsi péri en chemin, selon l'Organisation [...]

Hajj : Ebola n'ébranle pas la foi

Malgré la fièvre qui sévit dans la région, nombreux sont les Ouest-Africains à emprunter la route de La Mecque. Reportage dans la capitale sénégalaise.[...]

Hajj : objectif sécurité

Le pèlerinage à La Mecque est un défi logistique, sécuritaire et sanitaire. Explications.[...]

Hajj : voyageurs pigeonnés

Les affaires du hajj se chiffrent en milliards de dollars, et l'odeur des billets verts attire bien des rapaces sans foi ni loi qui profitent allègrement de la piété, et souvent de la candeur des [...]

Arabie saoudite : l'or pieux du hajj

Début octobre, près de deux millions de pèlerins se rassembleront à La Mecque, en Arabie saoudite. Un devoir religieux devenu une véritable industrie touristique.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers