Extension Factory Builder
16/08/2013 à 16:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Zahir Belounis s'était confié sur France 2, en juin 2013. Zahir Belounis s'était confié sur France 2, en juin 2013. © DR (capture francetvsport.fr)

En litige avec son club d’Al-Jaish au Qatar, le footballeur franco-algérien Zahir Belounis va être défendu par Me Franck Berton, qui s’était occupé de Florence Cassez lors de sa détention au Mexique.

Zahir Belounis (33 ans), qui n’est plus payé depuis plus de deux ans par son club d’Al-Jaish, verra son dossier défendu par l’avocat français Franck Berton, dont on avait beaucoup entendu parler lors de l’affaire Florence Cassez. « Je dois rediscuter avec Me Berton en début de semaine prochaine, avant de savoir quelle stratégie sera mise en place. Il y aura peut-être une action en justice », a expliqué le joueur, contacté par Jeune Afrique.

Embauché en 2007 par le club de division 2 du Qatar, Belounis avait signé à nouveau pour 5 ans en 2010. En mars dernier, alors qu’il ne recevait plus son traitement depuis 21 mois, il avait décidé de porter l’affaire devant les tribunaux qataris. Sans succès. Le Qatar n’autorisant pas les étrangers qui possèdent un permis de travail à sortir de son territoire sans bon de sortie de l'employeur, Belounis se retrouve coincé à Doha.

Le 23 juin, le joueur a rencontré Français Hollande, lors de la visite officielle du chef de l’État français au Qatar. Accompagné de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, et de Manuel Valls, son homologue de l’Intérieur, François Hollande avait assuré à Belounis que son dossier était suivi de près. « Je crois toujours à ce que m’a dit le Président de la République, qui s’était montré rassurant, mais depuis notre entrevue, je n’ai pas eu de nouvelles. C’est pour cela que j’ai décidé de faire bouger les choses. Je suis très heureux que Maître Berton défende mon cas. »

Le joueur, qui demande le règlement de ses salaires, a déposé une plainte contre son club. «Les dirigeants sont d’accord pour me délivrer mon visa de sortie, à condition que je retire ma plainte. Ce que, bien sûr, je ne ferai pas, car je risquerais de ne plus pouvoir prétendre à ce qui m’est dû. »

Actuellement sans ressources, Zahir Belounis a reçu récemment un courrier de son club, lui demandant de régler le loyer mensuel (4 000 euros) de la maison qu'il occupe avec sa femme et ses enfants. « Il est marqué dans mon contrat que le loyer est pris en charge par Al-Jaish. Donc, je ne sortirai pas un euro de ma poche », a-t-il assuré. La bagarre continue…

Lire aussi : Abdeslam Ouaddou : « Au Qatar, on vous jette pour un oui ou pour un non »

Par Alexis Billebault

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
1988, Brazzaville confidential

Article pr�c�dent :
C'est Marie Curie qu'on piétine

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Le Yémen, l'eau, la guerre

Il y a plus d'une vingtaine d'années, un chercheur canadien, appelons-le Stéphane L., était venu nous rendre visite au centre de recherche où je travaillais alors, à l'École des mi[...]

Yémen : Abd Rabbo Mansour Hadi, sans fleurs ni couronne

Vaincu par la milice chiite houthiste, le président du Yémen a fui le pays. Ce n'est pas la gloire, aux yeux de ses compatriotes...[...]

"Taxi Téhéran" : la caméra sur 4 roues de Jafar Panahi

Depuis qu'Abbas Kiarostami a cessé de tourner en Iran et se fait rare, le cinéma de la République islamique n'a plus qu'un fer de lance capable de s'imposer sur le plan international : Jafar Panahi. [...]

État islamique : vivre le califat

Le seul nom de Daesh, auteur de violentes exactions, suscite la terreur. Mais sur les territoires conquis, le groupe tente aussi de gagner les coeurs et les esprits et de s'imposer en tant qu'État.[...]

Émirats arabes unis : des ouvriers se révoltent et incendient leur chantier

Des ouvriers travaillant à la construction d'un campus universitaire, dans le nord des Émirats arabes unis, se sont révoltés en incendiant une partie des bâtiments de leur chantier. Des[...]

Israël - Palestine : Tony Blair, envoyé spécieux

Chargé de favoriser le processus de paix, il aura surtout profité de sa position pour s'en mettre plein les poches. À la grande consternation des Palestiniens.[...]

Mathieu Guidère : "La compétition d'Aqmi et de l'État islamique en Tunisie est un facteur aggravant"

L'attraction du groupe terroriste de l'État islamique sur les jihadistes africains se fait de plus en plus forte. Décryptage des conséquences de ce phénomène avec l'islamologue Mathieu[...]

Yémen : les rebelles chiites Houthis s'emparent du palais présidentiel à Aden

Nouveau succès militaire des Houthis et leurs alliés au Yémen : les rebelles chiites ont mis la main sur le palais présidentiel de la ville d'Aden jeudi, huit jours après le début de la[...]

Yémen : des dizaines de civils tués dans des frappes de la coalition arabe

Une frappe aérienne de la campagne militaire arabe au Yémen a touché, lundi, un camp de déplacés situé dans le nord-ouest du pays. Des dizaines de civils ont été[...]

Yémen : le jihad des Saoud

D'un côté, une rébellion houthiste soutenue par l'Iran. De l'autre, Tempête décisive, une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite. Au milieu de ce champ de bataille entre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130816164434 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130816164434 from 172.16.0.100