Extension Factory Builder
16/08/2013 à 18:11
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
À la suite de l'arrestation de Laurent Gbagbo, le 11 avril 2011, les caciques de son régime ont é À la suite de l'arrestation de Laurent Gbagbo, le 11 avril 2011, les caciques de son régime ont é © AFP

La justice ivoirienne a prononcé la remise en liberté de quatre anciens responsables de forces de sécurité sous Laurent Gbagbo, qui était détenus depuis avril 2011 : César Négblé Dogba, Joachim Robé Gogo, Jean-Louis Tiagnéré, et Claude Yoro. Ces libérations font suite à celles de personnalités importantes de l'ancien régime, le 5 août.

Les actes de décrispation se suivent en Côte d'Ivoire. Après l'élargissement, début août, d'une dizaine de détenus proches de l’ancien régime - dont le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N'Guessan, et le fils de l’ex-chef de l'État, Michel Gbagbo -, la justice a remis en liberté provisoire quatre anciens hauts responsables des forces sécurité sous Laurent Gbagbo, le 14 août.

Il s'agit du commissaire César Négblé Dogba, ancien patron de la Direction de la surveillance du territoire (DST), de Joachim Robé Gogo, qui avait été numéro deux du Centre de commandement des opérations de sécurité (Cecos), de Jean-Louis Tiagnéré, à la tête du district 3 de Yopougon, et du commandant Claude Yoro, directeur des unités d'interventions de la police. Les quatre hommes avaient été arrêtés fin avril 2011 et étaient poursuivis par la justice principalement pour atteintes à  la sûreté de l’État. " C'est un acte de dégel. La situation ne se prête plus au maintien en détention de hauts responsables de l'ancien pouvoir", confie une source proche du gouvernement.

Le 5 août, le porte-parole du gouvernement, Bruno Kone, avait annoncé la remise en liberté provisoire de 14 personnalités proches de Laurent Gbagbo. Une annonce qui avait fait grand bruit puisque figuraient dans la liste le fils de Gbagbo, mais aussi le président de son parti, le FPI, ou encore d’autres caciques de l’ancien régime comme Alcide Djédjé, Moïse Lida Kouassi et Geneviève Bro Gregbe.

Cependant, de nombreuses personnalités civiles et militaires arrêtées après la crise postélectorale sont encore détenues. À l’image d’Ahmed Touré Bouah, le président de la société Immobilière Sophia, qui, malgré l'avis favorable du juge, reste encore dans les geôles de la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) suite un appel  interjeté par le  procureur de la République, Christophe Adou.

Par Baudelaire Mieu, à Abidjan

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Serge Aurier (PSG) : 'Tu ramènes la CAN en Côte d'Ivoire, et où est la gratitude ?'

Serge Aurier (PSG) : "Tu ramènes la CAN en Côte d'Ivoire, et où est la gratitude ?"

Coup de gueule de Serge Aurier. Définitivement transféré au Paris-SG, le jeune défenseur international ivoirien (22 ans) va disputer samedi la finale de la Coupe de France face à Auxerre. Mais s[...]

Mode d'emploi et favoris : l'élection du président de la BAD en 5 questions

Le 28 mai, la Banque africaine de développement élira un nouveau président. "Jeune Afrique" décrypte pour vous tous les ressorts de cette élection et livre une analyse exclusive des[...]

Le génie des "Maîtres de la sculpture de Côte d'Ivoire"

Voilà une heureuse habitude que semble prendre le musée du Quai Branly, à Paris : programmer des expositions internationales qui bousculent totalement l'approche actuelle de l'art africain [...]

Football : finalement, Yaya Touré poursuit l'aventure à Manchester City

Alors que son départ avait été annoncé, Yaya Touré ne s'en ira pas à la saison prochaine, selon les médias britanniques : l'international ivoirien reste à Manchester City.[...]

Abidjan : plus de 4 500 personnes aux Assemblées de la Banque africaine de développement

Six chefs d'État, un vice-président et deux Premiers ministres ont participé à l'ouverture officielle des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement, le 26 mai. Avec deux[...]

Football : l'Ivoirien Copa Barry passé du rôle de bouc émissaire à celui de héros de la CAN

Héros d’une finale qu’il ne devait pas jouer, Boubacar Copa Barry a inscrit le tir au but qui a offert la Coupe d’Afrique des nations 2015 (CAN) à la Côte d’Ivoire face au Ghana en[...]

Football : Drogba quitte Chelsea mais ne prend pas sa retraite

 Le buteur ivoirien Didier Drogba, 37 ans, a annoncé dimanche qu'il quitterait Chelsea à la fin de la saison et qu'il entendait jouer encore un an au moins dans un autre club avant de prendre sa retraite.[...]

Football : Hervé Renard, attendu à Lille, se sépare de la Côte d'Ivoire

 Le Français Hervé Renard, attendu à Lille, n'est plus le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, qu'il a mené au titre continental en février, a-t-on appris vendredi auprès[...]

Côte d'Ivoire - Pascal Affi N'Guessan : "Le FPI n'est pas divisé"

Pascal Affi N'Guessan, le chef du parti de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, secoué par des divisions internes, a lancé un appel au rassemblement au sein du Front Populaire Ivoirien, vendredi, à[...]

Côte d'Ivoire : Pascal Affi N'Guessan désigné candidat du FPI à la présidentielle

Le 4e congrès extraordinaire du Front populaire ivoirien (FPI) a entériné vendredi la candidature de Pascal Affi N'Guessan à la présidentielle d'octobre.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers