Extension Factory Builder
16/08/2013 à 14:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'attaquant malien, Cheïbane Traoré, commence à se faire une place au TP Mazembe. L'attaquant malien, Cheïbane Traoré, commence à se faire une place au TP Mazembe. © AFP

Près de trois ans après son arrivée au TP Mazembe, l’attaquant malien Cheïbane Traoré commence à s’imposer chez les Corbeaux, qui jouent vendredi à Bizerte en Coupe de la CAF (3e journée). Et ses envies de départ se sont envolées…

"J’ai marqué quatre buts en championnat de RDC, délivré deux passes décisives, et en Coupe de la CAF, j’ai inscrit un des trois buts (3-0) lors de notre victoire face au FS Rabat (le 10 août). Ce n’est pas extraordinaire, je sais que je peux faire mieux", admet Cheïbane Traoré (22 ans). "Mais comme Patrice Carteron, le nouvel entraîneur, me fait confiance, j’aurai sans doute plus de temps de jeu. Et donc plus d’occasions de marquer. "

L’arrivée du technicien français, fin mai, a permis au Malien de changer de statut. "Depuis mon arrivée, en 2010, je ne jouais pas beaucoup. Parfois, j’étais titulaire, mais le plus souvent, je devais me contenter de dix ou vingt minutes sur le terrain. En venant à Mazembe à 19 ans, je savais que ce serait difficile de m’imposer, parce qu’ici, il y a beaucoup de concurrence. Je me suis bien adapté à la ville, mais sportivement, c’était plus dur. Mais il y a quelques mois, puisque l’entraîneur de l’époque, Lamine N’Diaye ( qui occupe désormais d’autres fonctions chez les Corbeaux, NDLR), ne me faisait pas beaucoup jouer, j’ai voulu partir", admet l’ancien attaquant du Stade Malien, en évoquant une piste sérieuse à la JS Kabylie. "Mais Kitenge, un des dirigeants du club, n’a pas voulu me transférer. Et peu de temps après, Patrice Carteron est arrivé…"

Les Aigles dans la tête

L’ancien sélectionneur du Mali, qui a découvert Traoré en débarquant au Katanga, explique avoir été rapidement interpellé par le potentiel du joueur. "J’ai estimé que sa taille, sa vitesse, sa puissance et sa capacité à répéter les efforts pourraient être utiles à l’équipe", assure Carteron. "Quand on me parlait de lui, on me disait qu’il était très bon à l’entraînement, mais qu’il avait du mal à confirmer en match. C’est vrai qu’il manque encore d’adresse devant le but, mais il travaille beaucoup. Cheïbane, tout comme son compatriote Alou Bagayoko (23 ans) ou le Ghanéen Gladson Awacko (22 ans), fait partie de ces jeunes joueurs sur lesquels je compte beaucoup cette année pour atteindre nos objectifs."

>> Lire aussi : "Nouveau sélectionneur du Mali : la FMF prépare sa shortlist"

Et la perspective pour ce fils de militaire de devenir un des hommes de base du secteur offensif de Mazembe pourrait lui ouvrir les portes de la sélection du Mali. "J’ai joué avec les sélections de jeunes, mais jamais avec l'équipe A. Je pense que si je marque des buts avec mon club, je finirai par être convoqué chez les Aigles", explique-t-il, en ajoutant être très attentif à la situation de son pays. "Je passe pas mal de temps à m’informer. Je suis forcément inquiet, car j’ai presque toute ma famille là-bas, même si les choses semblent plus calmes. Il y a encore la guerre dans le nord du pays, mais on ne sait pas toujours ce qu’il s’y passe…"
Alexis Billebault
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : les premiers combattants FDLR désarmés sont arrivés à Kisangani

RDC : les premiers combattants FDLR désarmés sont arrivés à Kisangani

Après plusieurs mois de tergiversations, les premiers combattants FDLR ayant déposé les armes sont arrivés jeudi à Kisangani. Au total,  217 personnes, ex-combattants, leurs femmes et enfant[...]

RDC : que faisaient des tenues de l'armée dans un fourgon de la Monusco à Goma ?

Des tenues de l'armée congolaise ont été retrouvées mercredi dans un fourgon de la Monusco à l'aéroport de Goma, selon plusieurs témoins sur place. Une affaire bien embarrassante[...]

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

On le connaît comme le "juste qui répare les femmes". Mercredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Sakharov du Parlement européen, qu'il a dédié au "peuple[...]

RDC - Massacres à Beni : des députés réclament l'ouverture d'une enquête parlementaire

Dans un rapport, douze députés congolais, de retour de cinq jours de mission à Beni, territoire endeuillé par une série de massacres depuis début octobre, fustigent les défaillances[...]

RDC : un nouveau massacre porte à 200 le nombre de civils tués près de Beni

Un nouveau massacre près de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a fait une centaine de morts, selon des députés de la région. L'identité des responsables[...]

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

Le chef rebelle congolais Cobra Matata s'est rendu vendredi soir aux autorités congolaises à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où il a semé la[...]

RDC : bêcheurs en eaux troubles

De jour comme de nuit, cela ne peut passer inaperçu. Qu'est-ce donc ? Des lettres en gros caractères gravées sur un immeuble : "Bandal, c'est Paris." Bandal - ou plutôt Bandalungwa,[...]

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision[...]

Pierre Kwenders, son excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces