Extension Factory Builder
15/08/2013 à 18:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La Femen Amina, en photo sur le site de l'association féministe, le 15 août 2013. La Femen Amina, en photo sur le site de l'association féministe, le 15 août 2013. © Femen.org

Amina Sboui-Tyler, figure de proue des Femen en Tunisie, s'affiche à nouveau seins nus dans une photo provocante publiée le 15 août sur le site internet de l'association féministe. "Nous n'avons pas besoin de votre démocratie", clame-t-elle, cigarette aux lèvres.

Amina Sboui-Tyler est sortie de prison le 1er août. Deux semaines plus tard, elle réitère ses provocations à l'encontre du régime au pouvoir en Tunisie. Une photo publiée sur le site des Femen la montre à nouveau dans une posture provocante, cigarette aux lèvres et semblant allumer un cocktail molotov. Sur son buste dénudé on peut lire :  "We don't need your dimocracy" ("Nous n'avons pas besoin de votre démocratie"). Elle remet ainsi en cause le modèle démocratique prôné par les islamistes d'Ennahdha au pouvoir.

Inculpée fin mai pour avoir profané le cimetière de Kairouan en targuant le mot "Femen" sur le mur, elle avait été arrêtée et détenue pendant deux mois, à Tunis. Les chefs d'accusation étaient d'abord nombreux : détention d'un aérosol prohibé, profanation de sépulture, atteinte à la pudeur et association de malfaiteurs.

Elle a été mise en liberté provisoire le 1er août et la plupart des charges qui pesaient sur elle ont été levées. Son procès pour profanation de cimetière (seule charge retenue) doit se tenir prochainement.

 La photo d'Amina publiée sur le site Femen.org, le 15 août.

>> Lire aussi : les aventures d'Amina la Femen

 


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Tunisie : tension sécuritaire à quatre jours des législatives

Tunisie : tension sécuritaire à quatre jours des législatives

Alors que des hommes armés sont toujours retranchés dans une maison d'une banlieue de Tunis, l'activité d'éléments jihadistes  fait monter la tension sécuritaire de plusieurs crans d[...]

Tunisie : un policier tué lors d'affrontements entre la police et un groupe terroriste près de Tunis

Oued Ellil, une localité à 70 km de Tunis, est le théâtre d'échanges de tirs entre les forces de l'ordre et des éléments terroristes. Un policier a été tué.[...]

Tunisie : un ex-ministre de Ben Ali à Carthage ?

Caciques de l'ancien régime ou membres éphémères de l'équipe gouvernementale du président déchu, ils ont décidé de briguer la magistrature suprême le[...]

Tunisie : un scrutin placé sous le signe de la morosité

Quelques jours avant les élections législatives, la Tunisie semble se préparer à troquer la transition contre une situation aléatoire.[...]

Législatives tunisiennes : lobby tout-terrain

Des stades aux mosquées en passant par les soirées privées, en Tunisie tous les moyens sont bons pour gagner des voix aux législatives.[...]

Hammamet : Afek Tounes, la voix des jeunes Tunisiens

Dans l'intérieur du pays, électeurs et formations politiques tunisiennes se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Législatives tunisiennes : l'abstention, le vrai outsider

Quels que soient les résultats des législatives tunisiennes du 26 octobre, vainqueurs et vaincus devront relativiser leurs performances. En cause : l'abstention qui risque à nouveau de battre des[...]

Tunisie - Sfax : "La ville est abandonnée"

Dans l'intérieur de la Tunisie, électeurs et formations politiques se croisent, entre désillusions des uns et ambitions électorales des autres. Reportage.[...]

Tunisie : la montée de Slim Riahi inquiète les ténors

Grâce à ses moyens financiers très importants, Slim Riahi commence à agréger derrière lui un électorat urbain peu politisé. Peut-il faire de l'ombre aux favoris de la[...]

Législatives tunisiennes : "Le poids d'Ennahdha sera contrebalancé", selon Ghazi Gherairi

L'ancien porte-parole de la Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, Ghazi Gherairi, analyse les enjeux des législatives du 26 octobre. Au sein de l'Assemblée, et aussi[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers