Extension Factory Builder
13/08/2013 à 12:46
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'article 37 de la Constitution limite à deux le nombre de mandats présidentiels consécutifs. L'article 37 de la Constitution limite à deux le nombre de mandats présidentiels consécutifs. © Olivier Morin/AFP

Le chef de l'État, Blaise Compaoré, a suspendu le projet de création du Sénat, a indiqué, lundi 12 août, la présidence du Burkina Faso. Il était soupçonné par l'opposition de vouloir modifier la Constitution afin de briguer un nouveau mandat en 2015.

La réforme qui divise le Burkina Faso attendra. Selon un communiqué de la présidence, daté du lundi 12 août, Blaise Compaoré a décidé de suspendre le processus de mise en place du Sénat.

"Au regard des controverses et préoccupations relatives à la création du Sénat qui traversent les différentes composantes de la société burkinabè", le chef de l'État a demandé au Premier ministre, Luc Adolphe Tiao, "de convoquer le comité de suivi et d’évaluation" des reformes politiques, indique le communiqué. "Un rapport d’étape circonstancié sur le processus d’opérationnalisation du Sénat avec des recommandations et propositions" est attendu au plus tard le 31 août.

>>>> Lire aussi : Les Burkinabè contre le projet de Sénat de Compaoré

Voté le 21 mai par l’Assemblée nationale mais pas encore promulgué, le texte législatif relatif à l'installation de la chambre haute est vivement dénoncé par l’opposition. Réunis derrière l’Union pour le progrès et le changement (UPC) de Zéphirin Diabré, les adversaires de Blaise Compaoré manifestent régulièrement pour demander le retrait de la réforme. Ils dénoncent notamment le coût qu’engendrerait sa mise en place - entre 3 et 5 milliards de F CFA (entre 4,5 et 7,6 millions d'euros) par an pendant les premières années. L’opposition est surtout persuadée que le chef de l'État, arrivé au pouvoir en 1987, cherche à faire modifier l'article 37 de la Constitution - qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels consécutifs.

Pour le moment, Blaise Compaoré reste secret sur ses intentions. Mais s'il souhaite se représenter en 2015, il devra recourir à un référendum ou, si le Sénat est finalement créé, obtenir le vote du Congrès (Assemblée nationale et Sénat). « Le Congrès disposera certainement d'une majorité qualifiée que le pouvoir n'a pas actuellement avec la seule chambre basse », s’inquiétait en juin Louis-Armand Ouali, député de l’UPC.

Car si la réforme prévoit qu’une majorité des sénateurs (60 sur 89 membres) seront issus des collectivités territoriales (39 élus) et de la société civile (21 représentants des autorités coutumières et religieuses, du patronat, des travailleurs et de la diaspora), les 29 restants devraient être nommés directement par le chef de l’État.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Burkina Faso

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'État, dont douze africains, à bord du Charles-de-Gaulle pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Provence avec en point d[...]

Vol AH 5017 : l'enregistrement des conversations des pilotes est "inexploitable" pour le moment

Le Bureau français d'enquêtes et d'analyses (BEA) a livré les premières informations sur les circonstances du crash du vol AH5017. Selon son directeur, l'avion d'Air Algérie ne s'est probablement[...]

Vol AH 5017 : un premier scénario du crash attendu dans la journée

Deux semaines après le crash du vol AH 5017 d'Air Algérie au Mali, les premiers éléments sur les circonstances de l'accident doivent être révélés jeudi par les[...]

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Sommet États-Unis - Afrique : demandez le programme et suivez le guide !

Le premier sommet États-Unis - Afrique s'ouvre ce lundi à Washington. Durant trois jours, Barack Obama et près de cinquante chefs d'État et de gouvernement du continent évoqueront leur[...]

Burkina Faso : Coris Bank et la méthode Nassa

En fondant Coris Bank, l'entrepreneur burkinabè est l'un des rares Africains à s'être imposés dans la finance. Aujourd'hui, ce banquier des PME entend dupliquer son modèle un peu partout[...]

Crash au Mali : marches silencieuses en hommage à des familles décédées

Deux marches silencieuses en hommage à deux familles décédées dans le crash de l'avion d'Air Algérie le 24 juillet au Mali, ont eu lieu dimanche à Rouans (Loire-Atlantique) et à[...]

Mali : fin de l'enquête sur le site du crash de l'avion d'Air Algérie

L'enquête sur le site du crash de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé le mois dernier dans le nord-est du Mali et les opérations de collecte de restes humains sont désormais[...]

Vol AH5017 : l'identification des victimes peut prendre "des années"

Une semaine après le crash de l'avion d'Air Algérie, le directeur de la police judiciaire algérienne a affirmé jeudi que l'identification de l'ensemble des victimes prendra "peut-être des[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers