Extension Factory Builder
12/08/2013 à 16:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des femmes de Nakiele, au Sud-Kivu, qui affirment avoir été violées par des soldats congolais. Des femmes de Nakiele, au Sud-Kivu, qui affirment avoir été violées par des soldats congolais. © AFP

Faut-il créer un tribunal pénal international pour la RDC ? Début août, 52 personnalités féminines s’y sont déclarées favorables, afin que soient jugés les crimes commis entre 1993 et 2003 dans l'est de la RDC et répertoriés dans le "rapport mapping" de l’ONU, paru en 2010. Les anciennes ministres françaises, Roselyne Bachelot et Rama Yade font notamment partie des signataires.

"Ne pas ouvrir de Tribunal pénal international pour la RDC serait une discrimination à l'égard de la femme congolaise, un déni de justice internationale ainsi qu'un encouragement à commettre le ‘génocide’ ou ‘fémicide’. Car en effet, après publication du ‘rapport mapping’ et la multitude de rapports sur la situation de ces femmes, nul n'est plus fondé à prétendre n'avoir rien vu, rien su, ni rien entendu". 

Début août, 52 personnalités féminines ont apporté leur soutien à l’initiative de l’avocat congolais Hamuly Rély, auteur d’une déclaration réclamant l’ouverture d’un TPI afin de juger les crimes répertoriés dans le rapport de l’ONU, commis en RDC entre 1993 et 2003. Parmi ces personnalités figurent notamment les anciennes ministres françaises, Rama Yade et Roselyne Bachelot, ainsi que la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt.

"Un tel tribunal pourrait décourager ceux qui veulent faire du mal"

"Tout doit être fait pour faire connaître et dénoncer ces abominations, ces crimes monstrueux perpétrés contre les femmes en RDC", a également indiqué à l'AFP Françoise Héritier, professeure d'anthropologie émérite au Collège de France, autre signataire de la déclaration, adressée au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon, aux présidents français François Hollande et américain Barack Obama et à la présidente de la commission de l'Union africaine Nkosazana Dlamini-Zuma notamment.

Cet appel aurait reçu, selon le site hébergeant la pétition (change.org/fr), le soutien du célèbre gynécologue congolais, et prétendant au prix Nobel de la Paix, Denis Mukwege, qui avait également reçu la première dame de France, Valérie Trierweiler, et la ministre déléguée à la Francophonie, Yamina Benguigui, début juillet 2013. Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, a pour sa part déclaré, lundi 12 août, que ce genre de juridiction était "nécessaire pour mettre fin aux crises récurrentes dans l'est de la RDC".

"Il faudrait que tous les partis politiques, la société civile et les communautés locales s'engagent, que tout le monde s'investisse avec l'accompagnement de la communauté internationale, sinon je crains que tout ne soit bâclé", a enfin expliqué Angélique Kipu, présidente de la Ligue pour le droit de la femme congolaise, "or un tel tribunal pourrait vraiment décourager ceux qui veulent faire du mal".

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC - Félix Tshisekedi : 'Je n'irai pas à la mangeoire'

RDC - Félix Tshisekedi : "Je n'irai pas à la mangeoire"

À Kinshasa, il a créé la surprise. Félix Tshisekedi a accepté le principe d'un dialogue avec le président Joseph Kabila. Il s'en explique pour "Jeune Afrique".[...]

RDC 

RDC - Ève Bazaiba (MLC) : "Je ne trahirai pas Bemba"

Elle militait aux côtés d'Étienne Tshisekedi. Puis, en 2006, elle a rejoint le leader du MLC, dont elle est désormais le bras droit et à qui elle vient de rendre visite dans sa prison de[...]

RDC - Tueries à Beni : évêques et élus de l'Est montent au créneau

Face à la persistance des tueries à Beni, des évêques officiant dans l'est de la RDC ont accusé ce weekend Kinshasa de "laisser pourrir la situation". Ils ont été rejoints[...]

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

En fin de contrat avec le TP Mazembe, Patrice Carteron va finalement prolonger son aventure à la tête des Corbeaux. Avec comme objectif principal la reconquête de la Ligue des Champions.[...]

RDC : deux morts à Beni, les tueries se poursuivent

Depuis octobre, plus de 350 personnes ont été tuées à Beni, dans l'est de la RDC. Dans le même territoire, une nouvelle embuscade attribuée aux ADF a fait jeudi deux morts.[...]

CPI : le procès de Jean-Pierre Bemba s'ouvrira le 29 septembre

La Cour pénale internationale a annoncé vendredi que le procès du Congolais Jean-Pierre Bemba s'ouvrirait le 29 septembre.[...]

RDC : l'UDPS favorable au dialogue proposé par Kabila

L'UDPS, formation d'opposition très affaiblie, estime que le dialogue avec l'administration Kabila "doit mener à de bonnes élections".[...]

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

RDC : pourquoi Kabila veut négocier avec l'opposition

Après avoir dépêché un émissaire - Kalev Mutond, le patron de l'Agence nationale de renseignements - auprès de ses opposants "radicaux" (Vital Kamerhe, les partisans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers