Extension Factory Builder
12/08/2013 à 16:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des femmes de Nakiele, au Sud-Kivu, qui affirment avoir été violées par des soldats congolais. Des femmes de Nakiele, au Sud-Kivu, qui affirment avoir été violées par des soldats congolais. © AFP

Faut-il créer un tribunal pénal international pour la RDC ? Début août, 52 personnalités féminines s’y sont déclarées favorables, afin que soient jugés les crimes commis entre 1993 et 2003 dans l'est de la RDC et répertoriés dans le "rapport mapping" de l’ONU, paru en 2010. Les anciennes ministres françaises, Roselyne Bachelot et Rama Yade font notamment partie des signataires.

"Ne pas ouvrir de Tribunal pénal international pour la RDC serait une discrimination à l'égard de la femme congolaise, un déni de justice internationale ainsi qu'un encouragement à commettre le ‘génocide’ ou ‘fémicide’. Car en effet, après publication du ‘rapport mapping’ et la multitude de rapports sur la situation de ces femmes, nul n'est plus fondé à prétendre n'avoir rien vu, rien su, ni rien entendu". 

Début août, 52 personnalités féminines ont apporté leur soutien à l’initiative de l’avocat congolais Hamuly Rély, auteur d’une déclaration réclamant l’ouverture d’un TPI afin de juger les crimes répertoriés dans le rapport de l’ONU, commis en RDC entre 1993 et 2003. Parmi ces personnalités figurent notamment les anciennes ministres françaises, Rama Yade et Roselyne Bachelot, ainsi que la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt.

"Un tel tribunal pourrait décourager ceux qui veulent faire du mal"

"Tout doit être fait pour faire connaître et dénoncer ces abominations, ces crimes monstrueux perpétrés contre les femmes en RDC", a également indiqué à l'AFP Françoise Héritier, professeure d'anthropologie émérite au Collège de France, autre signataire de la déclaration, adressée au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon, aux présidents français François Hollande et américain Barack Obama et à la présidente de la commission de l'Union africaine Nkosazana Dlamini-Zuma notamment.

Cet appel aurait reçu, selon le site hébergeant la pétition (change.org/fr), le soutien du célèbre gynécologue congolais, et prétendant au prix Nobel de la Paix, Denis Mukwege, qui avait également reçu la première dame de France, Valérie Trierweiler, et la ministre déléguée à la Francophonie, Yamina Benguigui, début juillet 2013. Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, a pour sa part déclaré, lundi 12 août, que ce genre de juridiction était "nécessaire pour mettre fin aux crises récurrentes dans l'est de la RDC".

"Il faudrait que tous les partis politiques, la société civile et les communautés locales s'engagent, que tout le monde s'investisse avec l'accompagnement de la communauté internationale, sinon je crains que tout ne soit bâclé", a enfin expliqué Angélique Kipu, présidente de la Ligue pour le droit de la femme congolaise, "or un tel tribunal pourrait vraiment décourager ceux qui veulent faire du mal".

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

Le territoire de Beni, région de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) a été une nouvelle fois le théâtre de tueries à l'arme blanche, dans la nuit de jeudi &agra[...]

RDC : enlèvement de trois membres de la Monusco dans le Nord-Kivu

Deux Congolais et un Zimbabwéen, membres de l'unité de la Monusco chargée du déminage et de la neutralisation des munitions non explosées, ont été enlevés jeudi au[...]

Incident frontalier entre le Rwanda et la RDC : qui dit vrai ?

Les autorités du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, ont confirmé jeudi l’"infiltration" depuis dimanche de troupes rwandaises sur le territoire congolais. Mais il ne s'agirait que de[...]

RDC - Angola : ça plane pour Kabila et Dos Santos

Longtemps tendues, les relations entre la RDC et l'Angola connaissent une embellie. La preuve, les vols ont repris jeudi entre les deux pays.[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

RDC : le gouverneur du Nord-Kivu dénonce une incursion rwandaise à 120 km au nord de Goma

Les autorités congolaises ont confirmé mercredi l'incursion de militaires rwandais en RDC, dans le Nord-Kivu, en plein parc des Virunga. La raison de leur présence n'a toutefois pas été[...]

RDC : polémique, loi coloniale et fosses communes

La découverte d'une fosse commune à Maluku suscite l'émoi et un débat sur les modalités d'inhumation des cadavres non réclamés par leur famille. Surprise : c'est une loi[...]

Centrafrique : fin de cavale à Kinshasa pour Vomitiadé, l'ancien ministre du Tourisme

Condamné le 8 avril à deux ans de prison ferme pour viol sur mineure, l'ex-ministre centrafricain du Tourisme, Romaric Vomitiadé, est aujourd'hui en garde à vue à Kinshasa après[...]

RDC - Affaire Chebeya : reprise du procès en appel après deux ans d'interruption

Le procès en appel des assassins présumés du président de l'ONG congolaise la Voix des sans voix (VSV), Floribert Chebeya, et de son chauffeur, Fidèle Bazana, a repris mardi. La Haute Cour de[...]

RDC - José Makila : "On ne peut pas entasser des Congolais comme des rats dans une fosse commune"

Plus de 50 députés de l'opposition ont déposé dimanche une motion de défiance contre Évariste Boshab, vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur. Selon eux, sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers