Extension Factory Builder
12/08/2013 à 14:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
SABC News a été lancée le 1er août. SABC News a été lancée le 1er août. © AFP

Le groupe audiovisuel sud-africain SABC joue désormais dans la cour des grands. Après deux ans d'atermoiements, ils ont annoncé le lancement de leur propre chaîne d'information continentale en continu.

Après une série de reports depuis deux ans, le groupe audiovisuel public sud-africain SABC a finalement lancé, le 1er août, sa chaîne d’information en continu.

« SABC News » a une ambition simple comme son slogan (« Africa’s news leader ») : celle de jouer dans la cour des grands de l’information internationale, en particulier en Afrique.
Pretoria voulait sa chaîne de télévision depuis longtemps, mais sa première tentative, la création de SABC News international (Sani), en 2008, s’était soldée par une fermeture, faute d’audience, deux ans plus tard.

Lancée sur DsTV, le bouquet satellite payant de MultiChoice, SABC News est pour l’instant disponible dans 7 millions de foyers à travers le continent, dont 4,7 millions en Afrique du Sud. Une audience plus sud-africaine que continentale donc, d’autant que les programmes seront diffusés uniquement en anglais et en langues sud-africaines.

« Des émissions dans d’autres langues parlées en Afrique sont envisageables, en fonction de notre développement », affirme toutefois Kaiser Kganyago, le porte-parole de la SABC.

D’après la presse sud-africaine, une dotation de 553 millions de rands (42 millions d’euros) a été consentie par MultiChoice pour les cinq premières années, très loin des 112 millions d’euros de budget de France 24 pour 2012. Les recettes publicitaires escomptées ne permettront sans doute pas à la SABC de remettre la main à la poche.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique du sud

Procès Pistorius : fin du contre-interrogatoire musclé du procureur

Procès Pistorius : fin du contre-interrogatoire musclé du procureur

Le contre-interrogatoire de l'accusation, débuté le 9 avril, a pris fin mardi par une certitude du procureur sud-africain Gerrie Nel : Oscar Pistorius a tué délibérément sa compagne, apr&e[...]

Afrique du Sud : Pistorius, entre contradictions et omissions

Suspendu tout le weekend, le contre-interrogatoire musclé d'Oscar Pistorius par le procureur Gerrie Nel a repris lundi au tribunal de Pretoria. Un nouveau round de questions auxquelles l'athlète accusé du[...]

Afrique du Sud : ANC et opposition en viennent à nouveau aux mains avant les élections

Des sympathisants de l'ANC au pouvoir et du premier parti d'opposition sud-africain, l'Alliance démocratique (DA), en sont à nouveau venus aux mains, samedi à Soweto, à moins d'un mois des [...]

Procès Pistorius : "Vous saviez qui était derrière la porte", affirme le procureur

Le procureur Gerrie Nel a accusé vendredi Oscar Pistorius d'avoir délibérément assassiné sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février 2013, ne croyant pas un mot de sa version des faits,[...]

Afrique du Sud : Pistorius a tué délibérément sa compagne, selon le procureur

Lors de son contre-interrogatoire, le procureur Gerrie Nel a remis en cause vendredi la version des faits d'Oscar Pistorius, accusant le champion paralympique sud-africain d'avoir délibérément[...]

Procès pistorius : le procureur Nel dépeint un être égoïste

Au deuxième jour de son contre-interrogatoire, Oscar Pistorius a dû faire face au procureur Gerrie Nel. Ce dernier a dépeint, jeudi, l'ancien champion paralympique comme un être égoïste[...]

Sommet UE-Afrique : ils ont soutenu Grace Mugabe et ne sont pas venus

En réponse au refus des autorités belges de délivrer un visa à Grace Mugabe, quatre chef d'État d'Afrique australe n'ont pas fait le déplacement à Bruxelles pour le sommet[...]

Sommet UE - Afrique : l'important, c'est d'y participer !

Accords de partenariat économique, compétence de la CPI, droits des homosexuels... Africains et Européens ne sont pas d'accord sur tout, loin s'en faut. Mais ils se sont parlés avec franchise.[...]

Procès Pistorius : l'accusé maintient sa version mais admet avoir "fait une erreur"

Oscar Pistorius a maintenu, mercredi, sa version des faits, en niant avoir tué sciemment sa petite amie, Reeva Steenkamp. L'ex-athlète sud-africain a cependant admis avoir "fait une erreur".[...]

Procès Pistorius : l'accusé se décrit comme amoureux, bon chrétien et tueur par méprise

Un homme amoureux, imaginant l'avenir avec sa compagne. C'est la description qu'a faite de lui-même Oscar Pistorius mardi, au deuxième jour de sa déposition devant le tribunal de Pretoria. Pour l'ancien [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers