Extension Factory Builder
09/08/2013 à 17:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La campagne publicitaire du gouvernement britannique adressée aux immigrés clandestins. La campagne publicitaire du gouvernement britannique adressée aux immigrés clandestins. © AFP

La dernière campagne anti-immigration du gouvernement du Royaume-Uni a provoqué un tollé auprès de la population et divisé la coalition au pouvoir. L’Autorité de régulation de la publicité britannique vient d’ouvrir une enquête sur ces publicités à caractère xénophobe.

 « Envoyez HOME au 78070 » Ce n’est ni aux téléspectateurs de jeux télévisés ni aux personnes en quête d’âme sœur que ce message s’adresse mais aux immigrés clandestins britanniques.

Le mois dernier, le ministre de l’Intérieur a suscité la polémique en placardant sur des vans une large publicité au slogan offensif : « Go home or face arrest » (« Rentrez chez vous ou courez le risque de vous faire arrêter »).

Les camionnettes, rapidement baptisées « racist vans » par leurs détracteurs, ont traversé des quartiers londoniens pendant une semaine avant que l’Autorité de régulation de la publicité britannique n’ouvre une enquête. Depuis, une soixantaine de plaintes ont été enregistrées.

La campagne n’a pas tardé à susciter la polémique au sein de la population britannique, qui a craint le regain de tensions interraciales. Elle a également divisé la coalition au pouvoir. Vince Cable, membre du parti libéral démocrate, a montré son hostilité en qualifiant cette campagne de « stupide et insultante » tandis que l’opposition travailliste a considéré cette initiative gouvernementale « ridicule ».

Une politique anti-immigration affirmée

Depuis quelques mois, le Premier ministre conservateur, David Cameron, réaffirme avec vigueur les principes de sa politique anti-immigration. Désormais, les étrangers en provenance du Nigeria, de l’Inde, du Pakistan, du Bengladesh, du Sri Lanka et du Ghana disposant d’un visa temporaire, doivent déposer une garantie de 3 000 livres au gouvernement britannique, qu’ils récupèrent à leur sortie du territoire.

La campagne du Premier ministre se joue également virtuellement, notamment à travers des tweets publiés sur le compte du ministère de l’Intérieur (@ukhomeoffice). L’un d’eux, datant du 3 juillet, confirme la volonté de se charger du dossier de l’immigration clandestine.
 

Le 1er août, le ministère établissait, via le réseau social, des données chiffrées sur les clandestins arrêtés pendant la journée à travers le pays.

La riposte des anti-« Go home »

Face à l’initiative « Go Home », le Conseil national pour les libertés civiles (Liberty) a riposté en lançant sa propre campagne publicitaire. Cette fois, l’offensive était contre le ministère : « Semer la tension et la division au Royaume-Uni illégalement ? Détrompez-vous, cher ministère de l’Intérieur »

Malgré les protestations, des encarts publicitaires sont encore imprimés dans la presse locale. David Cameron a d’ailleurs affirmé au quotidien The Guardian que « ce projet pilote (…) en cours d’exécution » fonctionnait. Il souhaiterait même l’étendre au niveau national.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

L'Afrique, nouveau terrain de jeu des drones ?

L'Afrique, nouveau terrain de jeu des drones ?

Livraison de colis, aide humanitaire, antennes relais... Les drones semblent bons à tout faire et l'Afrique pourrait bien devenir le terrain de jeu idéal pour expérimenter de nouvelles applications.[...]

"Je vais vous tuer" : quand un policier pointe son fusil d'assaut sur des manifestants à Ferguson

Après le meurtre de Michael Brown le 9 août dernier, la ville de Ferguson, dans la banlieue de Saint-Louis, s'est transformée en poudrière. Des manifestants en colère. Une police à cran,[...]

Football : le Mondial des clubs 2014 maintenu au Maroc par la Fifa

Le Mondial des clubs 2014, avec entre autres le Real Madrid vainqueur de la Ligue des champions, pourra se tenir en décembre comme prévu au Maroc, le pays n'étant pas touché par[...]

Ferguson : la vidéo accablante du meurtre d'un jeune noir de 25 ans par la police

La police de Saint-Louis a rendu publique une vidéo du meurtre d'un jeune noir par deux policiers, mardi dernier. Armé d'un couteau, celui-ci a été abattu d'une dizaine de balles. Un drame qui pose une[...]

Ebola : le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée, 13 décès suspects en RDC

Alors que commence la tournée du coordinateur de l'ONU contre le virus Ebola dans les pays les plus touchés par l'épidémie, le Sénégal a décidé jeudi de fermer ses[...]

Meurtre de Michael Brown : le policier soutenu par le Ku Klux Klan ?

Le policier ayant tué Michael Brown va-t-il recevoir l'appui du Ku Klux Klan ? Selon le quotidien américain "USA Today", l'organisation raciste a en tout cas organisé une levée de fonds pour[...]

Gaza : ce que le Sud-Africain Desmond Tutu a dit à Israël

L'archevêque sud-africain Desmond Tutu, Prix Nobel de la Paix en 1984, appuie sa plume là où ça fait mal. Pourfendeur de la guerre à Gaza, il a signé une tribune dans le quotidien[...]

Ebolaphobie : l'Afrique mise au ban du monde ?

La psychose suscitée par le virus Ebola atteint parfois des records d'absurdité. Les raccourcis, les incompréhensions et les confusions alimentent l'inquiétude à l'étranger... qui peut[...]

"L'humanité est fière de James" : hommage à James Foley, assassiné par l'État islamique

Alors que les parents de James Foley se sont exprimés, parlant de fierté, sur l'assassinat de leur fils par des jihadistes de l'État islamique (EI), les réactions se sont multipliées à[...]

Gaza : le Hamas et Israël à nouveau dans l'engrenage de la violence

Après la reprise des hostilités dans la bande de Gaza, lundi soir, et une tentative d'élimination ciblée du chef militaire du Hamas par Israël, le conflit s'est à nouveau emballé : au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers