Extension Factory Builder
07/08/2013 à 19:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Bénéficiaires de la chorba pour tous, août 2012. Bénéficiaires de la chorba pour tous, août 2012. © AFP

Depuis le 10 juillet, premier jour du ramadan - jusqu'au 7 août, cette année - la communauté musulmane parisienne jeûne, comme partout ailleurs. Fidèle à l'esprit d'entraide qui doit régner à cette occasion, l'association parisienne Une chorba pour tous s'engage à aider les plus démunis et distribue environ 1 000 repas gratuitement chaque soir, porte des Lilas, dans le 19e arrondissement.

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, a annoncé que le ramadan s'achevait mercredi 7 août. La fin d'un mois sacré mais aussi, et surtout, de partage. L'association Une chorba pour tous, du nom de la soupe maghrébine typique du ramadan, ne l'oublie pas et distribue chaque soir du mois sacré, au moment de la rupture du jeûne, un repas aux plus démunis. Quelques dattes, un verre de lait fermenté, une chorba riche en féculents et protéines, du pain et un dessert sur le plateau attendent les bénéficiaires à l'heure de l'iftar.

Chaque matin vers 11 heures, les bénévoles se rendent au local, rue de Curial, dans le 19è arrondissement. Au programme, épluchage et découpe de légumes. En cuisine, Reda fait bouillir les marmites. “On existe depuis 21 ans, on a commencé avec trois cocottes pour cinq personnes, on est arrivés à 60 000 repas l'année dernière”, raconte Malika, bénévole depuis 14 ans.


Une chorba pour tous : la solidarité pour le... par Jeuneafriquetv

Reportage à la Chorba pour tous, Paris, Porte des Lilas, août 2013.
 

 

Aujourd'hui forte de son expérience, l'association sert entre 1 000 à 1 200 repas chaque soir pendant le ramadan. Une trentaine de bénévoles s'occupent de la préparation, de la mise en place du chapiteau, du service, du transport et du rangement. L'association compte également trois salariés et se finance “grâce à des donateurs privés, à des entreprises et avec l'aide des autorités publiques”, explique Abdelhakim Didouche, son président.

Les bénéficiaires sont nombreux. La plupart se restaurent sur place, dans le chapiteau dressé pour l'occasion, porte des Lilas. Ils sont principalement musulmans, mais pas seulement, viennent seuls ou en famille, pour manger mais aussi profiter de l'ambiance chaleureuse censée régner les soirs de ramadan. Pas toujours à l'aise avec l'aumône, certains viennent seulement récupérer des colis alimentaires distribués devant le chapiteau une heure avant le service.

À sa création, l'association avait pour vocation d'être actif seulement pour le mois du ramadan. Sur le modèle des célèbres Restos du coeur, elle a cependant étendu ses fonctions depuis cinq ans et distribue des colis alimentaires le reste de l'année, deux fois par semaine, à 200 familles. Elle participe chaque hiver, de novembre à avril à des maraudes et organise des ateliers tout au long de l'année : soutien scolaire, cours d'informatique, de français, d'alphabétisation.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Thaïlande : splendeurs et misères du clan Shinawatra

Thaïlande : splendeurs et misères du clan Shinawatra

Comme Thaksin, son frère, Yingluck a été renversée par un coup d'État militaire. Depuis près d'un an, la junte au pouvoir s'acharne contre elle. Finira-t-elle derrière les b[...]

L'Italie enregistre un nombre record de migrants clandestins venus d'Afrique par la mer

Le nombre de migrants clandestins qui a traversé la Méditerranée entre l’Afrique et l’Italie a explosé au début de l'année 2015 : une hausse de 43 % par rapport à[...]

Assia Djebar, une académicienne artiste

* Clothilde Monat est auteur, journaliste et professeur de Lettres au Lycée français d'Abu Dhabi. À l'annonce du décès de l’académicienne Assia Djebar, je me souviens de cette[...]

La fondation Sindika Dokolo s'expose à Porto

L'événement est suffisamment rare pour être signalé : du 5 mars au 17 mai 2015, la galerie municipale Almeida Garrett de Porto (Portugal) accueille une partie de la collection d'art contemporain de la[...]

États-Unis : un rapport accuse la police de Ferguson de discrimination envers les Noirs

La police de Ferguson, dans l’État du Missouri aux États-Unis, est accusée d’avoir violé systématiquement les droits des Noirs, selon le rapport de l’enquête du[...]

Ensaf Haidar : "Raif Badawi risque désormais la peine de mort pour apostasie"

Selon son épouse, Ensaf Haidar, le blogueur saoudien Raif Badawi, déjà condamné à 1 000 coups de fouet et à dix ans de prison, risque désormais la peine de mort pour apostasie.[...]

Série TV : l'empire des sons de Lee Daniels

Fox TV a créé la surprise, début 2015, en lançant une série qui nous plonge dans l'intimité d'une famille africaine-américaine à la tête d'une grosse maison de[...]

Italie : au moins dix migrants tués dans le naufrage de leur embarcation

Le naufrage d'un bateau transportant des migrants a fait au moins dix morts mardi au large de la Sicile. Quelque 121 personnes ont pu être sauvées par les secouristes.[...]

Angleterre : Drogba fils dans la gueule du loup

S’il devenait footballeur professionnel, le fils de Didier Drogba, Isaac, voudrait représenter l’Angleterre, berceau du foot et… des supporters racistes.[...]

Le sans-abri noir tué par la police de Los Angeles était français

Selon le "Los Angeles Times", le sans-abri abattu dimanche par des policiers à Los Angeles lors d'une altercation était un citoyen français déjà condamné pour braquage aux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches

Jeune Afrique TV

Toutes les vidéos
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130807185147 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130807185147 from 172.16.0.100