Extension Factory Builder
07/08/2013 à 12:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mohamed El Baradei (g), parle avec l'adjoint au secrétaire d’État américain, William Burns (c). Mohamed El Baradei (g), parle avec l'adjoint au secrétaire d’État américain, William Burns (c). © AFP

Depuis une semaine, des émissaires internationaux tentaient une médiation pour éviter un affrontement entre les forces de l'ordre et les manifestants islamistes partisans du président déchu Mohamed Morsi. Mercredi 7 août, la présidence égyptienne a annoncé que leurs efforts avaient échoué.

C'est un échec. Mercredi, la présidence égyptienne, à travers un communiqué, a indiqué que les médiateurs internationaux présents dans le pays depuis une semaine n'étaient pas parvenus à un accord entre les deux camps adverses.

« Le gouvernement intérimaire, mis en place par l'armée après la destitution il y a un mois (le 3 juillet, NDLR) du premier président égyptien élu démocratiquement, rend responsable les Frères musulmans de l'échec de ces efforts », lit-on dans un communiqué de la présidence.

L'influente confrérie islamiste, dont est issu l'ex-président Mohamed Morsi, organise depuis plus d'un mois deux sit-in au Caire que les forces de l'ordre menacent de disperser par la force. Après plus de 250 morts en un mois - essentiellement des islamistes - dans des affrontements entre pro et anti-Morsi, mais aussi entre forces de l'ordre et pro-Morsi, la communauté internationale redoute un bain de sang si la police tente de disperser les sit-in.

Pousser les autorités à la retenue

« La phase des efforts diplomatiques a pris fin aujourd'hui », insiste la présidence, qui rend les Frères musulmans « complètement responsables des conséquences à venir, de leurs violations des lois, et de leur mise en danger de la sécurité publique ».

Depuis une semaine, les États-Unis et l'Union européenne, mais aussi l'Union africaine, le Qatar et les Émirats arabes unis, ont dépêché au Caire des ministres et des représentants pour tenter d'amener les autorités à la retenue et de convaincre les islamistes de se disperser.

Le secrétaire d'État américain adjoint William Burns, qui avait prolongé de plusieurs jours une visite surprise au Caire, a quitté l'Égypte mercredi matin. Le représentant de l'Union européenne Bernardino Leon était, lui, toujours au Caire à la mi-journée.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Égypte : sept soldats tués par une bombe dans le Sinaï

Égypte : sept soldats tués par une bombe dans le Sinaï

Sept soldats égyptiens ont été tués et quatre blessés dimanche par l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule dans la péninsule du Sinaï, ont indiqué des resp[...]

Cartier women's initiative awards 2014 : quatre Africaines parmi les finalistes

 Elles se nomment Winnifred Selby, Amy de Castro, Achenyo Idachaba et Mariam Hazem. Originaires du Ghana, de l'Afrique du Sud, du Nigéria et de l'Égypte, se sont les finalistes africaines du prix Cartier Women's[...]

John Kerry : "Les Égyptiens doivent faire entendre leur voix"

En visite au Caire, John Kerry, le secrétaire d'État américain, a insisté sur la nécessité de garantir la liberté d'expression lors d'une rencontre lundi avec le président[...]

Égypte : les donateurs se penchent au Caire sur la reconstruction de Gaza

La communauté internationale va tenter dimanche au Caire de réunir quatre milliards de dollars réclamés par l'Autorité palestinienne pour la reconstruction de la bande de Gaza, alors que[...]

Transferts de migrants : les pays africains les mieux lotis en 2014 sont...

Selon un rapport de la Banque mondiale, "les envois de fonds officiellement comptabilisés" vers les pays en développement devraient atteindre 435 milliards de dollars en 2014, soit une hausse de 5 %[...]

Égypte : un groupe jihadiste publie une nouvelle vidéo de décapitation d'otages

Ansar Beït al-Maqdess, traduisez les Partisans de Jérusalem, a revendiqué dimanche l'exécution de quatre hommes, dont trois par décapitation. Le groupe jihadiste égyptien, qui a ensuite[...]

Égypte : comment Sissi fait rentrer les universités dans le rang

Les autorités égyptiennes ont décidé de reporter le début de la nouvelle année universitaire de plus d’un mois. Dans le même temps, le gouvernement accentue la[...]

Diaporama : les 15 leaders religieux africains les plus influents

Qu'ils soient animistes, chrétiens ou musulmans, les leaders religieux du continent possèdent souvent une influence considérable sur les plans politique et économique. Connaissez vous les plus[...]

Égypte : 10 à 15 ans de prison pour 68 partisans de Mohamed Morsi

La justice égyptienne a condamné mercredi 63 partisans de Mohamed Morsi à 15 ans de prison. 5 autres ont écopé d'une peine de 10 ans de détention.[...]

Immunité routière pour diplomates africains à New York ?

Les Africains occupent une place de choix dans le classement des diplomates qui paient le moins leurs contraventions à New York.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers