Extension Factory Builder
13/08/2013 à 10:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
IBK a été élu président de la République malienne. IBK a été élu président de la République malienne. © Vincent Fournier/J.A

Ibrahim Boubacar Keïta, plus connu de ses compatriotes sous le surnom d'IBK, va certainement devenir le nouveau président élu d'une République malienne convalescente. De sa passion pour le karaté à son carnet d'adresses bien fourni en passant par ses (folles) années étudiantes à Paris, Jeune Afrique vous invite à faire plus ample connaissance avec le nouvel homme fort du Mali.

IBK est un vieux routard de la politique malienne. Il a été successivement ministre des Affaires étrangères, Premier ministre, puis président de l'Assemblée nationale. Lundi 12 août, Soumaïla Cissé, son rival au second tour du scrutin présidentiel qui s'était tenu la veille, a reconnu sa défaite, avant même la publication officielle des résultats. Après ses échecs aux présidentielles de 2002 et 2007, où il avait été battu coup sur coup par Amadou Toumani Touré, IBK va enfin accèder enfin au palais de Koulouba.

Derrière ce redoutable politique se cache un homme courtois, cultivé et posé, élevé dans les meilleurs établissements parisiens et bamakois. Jamais avare d'une bonne formule, ce francophile au langage soigné entretient des relations intimes avec de nombreux responsables politiques africains et français. IBK a gardé, de ses virées en boîtes de nuit parisiennes lorsqu'il était étudiant, la réputation d'un bon vivant un peu dilettante. Ancien karatéka, il a rangé son kimono il y a quelques années et occupe désormais son temps libre à la lecture ou aux voyages. Avant qu'il ne prenne officiellement ses fonctions de nouveau chef de l'État malien, découvrez les différentes facettes d'IBK grâce à notre portrait interactif.

Passez votre souris au-dessus du portrait pour afficher le texte.

Crédit photo : Vincent Fournier/Jeune Afrique

___

Benjamin Roger

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Mali : ce que Bamako et les groupes armés négocient à Alger

Réunis à Alger, les groupes armés du Nord-Mali et les autorités maliennes tentent de se mettre d'accord sur une feuille de route commune pour la suite des négociations de paix. [...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mali : bientôt un procès dans l'affaire des "bérets rouges" ?

Le rapport d'enquête sur l'affaire de la disparition des "Bérets rouges" devrait prochainement être bouclé et transmis au procureur, ouvrant ainsi la voie à un éventuel[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Pourquoi le Mali s'est fait épingler par le FMI pour des fournitures militaires

Le FMI est-il trop pointilleux ? Un contrat de fournitures militaires de plusieurs dizaines de millions d'euros fait en tout cas tiquer les bailleurs de fonds. Trop opaque, jugent-ils. Le Mali n'apprécie pas.[...]

Mali : le groupe de Belmokhtar revendique l'attentat-suicide qui a tué un soldat français

Dans un enregistrement audio transmis mercredi soir au site d'information mauritanien Alakhbar, Al-Mourabitoune, le groupe du jihadiste Mokhtar Belmokhtar, revendique l'attentat-suicide qui a tué un sous-officier[...]

Mali : le gouvernement se dit "prêt à aller loin" dans les négociations de paix

Selon Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, le gouvernement de Bamako est "prêt à aller loin" dans les négociations de paix avec les groupes armés du Nord du[...]

Mali : après des mois de blocage, ouverture des négociations de paix à Alger

Des négociations de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés du nord du pays s'ouvrent ce mercredi à Alger. En guise de bonne volonté, les deux camps ont échangé mardi soir[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers