Extension Factory Builder
07/08/2013 à 09:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Barack Obama a défendu à maintes reprises les droits des homosexuels. Barack Obama a défendu à maintes reprises les droits des homosexuels. © AFP

Le président américain Barack Obama a critiqué, mardi 6 août, les pays qui adoptent des lois discriminantes contre les homosexuels, après l'adoption par la Russie de mesures sanctionnant la propagande gay.

Répondant à une question sur l'adoption par Moscou d'une loi sanctionnant la propagande gay, Barack Obama a réitéré, mardi, ses critiques contre les pays qui adoptent des lois discriminantes contre les homosexuels. « Je n'ai aucune tolérance pour des pays qui essayent de traiter les gays, les lesbiennes ou les personnes transgenres d'une manière qui les intimide ou qui leur fait du mal », a déclaré le président américain.

« Que vous discriminiez pour des motifs de race, de religion, de genre ou d'orientation sexuelle, vous violez la morale de base qui je pense devrait transcender chaque pays », a-t-il ajouté. « La Russie n'est pas la seule à adopter de telles lois », a-t-il noté, faisant référence, sans les nommer, à des pays d'Afrique qui d'une manière ou d'une autre persécutent les gays et les lesbiennes. L'Ouganda a par exemple défrayé la chronique en proposant une mesure, jamais entérinée, qui exige la peine capitale pour homosexualité aggravée.

« Cela donne parfois des conférences de presse embarrassantes », a aussi indiqué Barack Obama, faisant sûrement allusion à son point presse commun avec Macky Sall lors de son dernier déplacement au Sénégal.

Une loi russe, promulguée par le Président Vladimir Poutine, a introduit des amendes atteignant 5 000 roubles (156 euros) pour les citoyens qui diffusent des informations à des mineurs dont l'intention est de faire naître des formes de sexualité non-traditionnelles ou qui pourraient entrainer la compréhension déformée selon laquelle relations homosexuelles et hétérosexuelles seraient socialement équivalentes.

Des opposants ont qualifié cette loi d'homophobe. D'après eux, le texte est tellement vague qu'il allait inévitablement être utilisé de façon arbitraire et stimuler les sentiments hostiles aux homosexuels dans le pays.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

Le foot n'est pas la guerre, vous êtes sûr ?

Il n'y a pas qu'en Afrique que les questions politiques font irruption sur les terrains de football.[...]

RDC : le docteur Mukwege, lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Cinéma : "Bande de filles", quatre ados dans le vent

Porté par des actrices non professionnelles, le film de Céline Sciamma "Bande de filles" pose un regard plein de fraîcheur sur les banlieues françaises.[...]

France : Christophe de Margerie l'Africain

Surnommé "Big moustache", le dirigeant de Total Christophe Margerie, mort dans le crash de son jet à l'aéroport de Moscou, a su faire fructifier l'héritage africain du groupe français.[...]

"Les Nègres" : farce noire de Jean Genet à l'Odéon

Le metteur en scène américain Robert Wilson créé la pièce de Jean Genet "Les Nègres" au théâtre parisien l'Odéon. Une oeuvre qui parle de racisme, de[...]

Christophe de Margerie, PDG de Total, meurt dans un accident d'avion en Russie

Christophe de Margerie, 63 ans, patron du groupe pétrolier français Total, est décédé dans la nuit de lundi à mardi en Russie dans le crash d'un avion privé à[...]

Ebola : l'UE va débloquer 500 millions d'euros pour "endiguer" l'épidémie en Afrique

L'Union européenne a annoncé lundi son engagement à débloquer 500 millions d'euros d'aide pour "endiguer" Ebola dans les pays africains touchés.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers