Extension Factory Builder
16/07/2013 à 16:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le chanteur et producteur Wyclef Jean. Le chanteur et producteur Wyclef Jean. © Capture d'écran YouTube

L’acquittement, le 13 juillet, de George Zimmerman, accusé du meurtre du jeune Trayvon Martin en février 2012, divise les États-Unis. Depuis, de nombreux artistes affichent leur indignation, à l’instar de Wyclef Jean, qui vient de réaliser un clip-hommage, de Beyoncé ou encore de Steevie Wonder.

Le 26 février 2012, Trayvon Martin, jeune africain-américain de 17 ans, était abattu dans un quartier de Sanford (Floride) par George Zimmerman. Ce dernier, pendant sa ronde de surveillance bénévole, aurait eu une altercation avec le jeune homme, au comportement suspect à ses yeux, et au cours de laquelle il l’a abattu.

Le 13 juillet, le jury de Sanford, composé de six femmes a donné raison à la défense qui plaidait la légitime défense. Une décision qui a ému et divisé une partie de l’Amérique, faisant resurgir les vieux démons du racisme et la question de la législation sur les armes à feux.

>> Lire : Rodney King : "La ségrégation raciale perdure, même si les choses s'améliorent"

La libération de Zimmerman, qui a suivi le verdict, a donné lieu à des manifestations dans tout le pays. Alors qu’une partie des citoyens réclame une « justice pour Trayvon Martin », beaucoup remettent également en cause le cadre juridique en Floride qui autorise le meurtre en cas de suspicion de légitime défense. Du moins si l'intention raciste ne peut être prouvée. Les avocats de la famille de Trayvon Martin étudient la possibilité d'une action au civil mais le manque de preuve la rend très difficile.

Alors que de nombreux citoyens américains défilent dans les rues des grandes villes du pays, des stars américaines profitent de leur exposition médiatique pour manifester leur mécontentement face à une décision qui peut réenflammer la question raciale. La chanteuse Beyoncé a interrompu son concert à Nashville et a fait observer une minute de silence. Le chanteur Wyclef Jean a publié dès le lendemain de la décision de justice un clip en hommage à Trayvon Martyn, intitulé « Justice (If You re 17) Tribute for Trayvon Martin ».

Dans ce nouveau titre l’ex-Fugees chante : « Il aurait pu être président », avant que la chanson ne s’achève sur une détonation.

Enfin, Stevie Wonder (voir la vidéo ci-dessus) s’est lui aussi indigné publiquement lors d’un concert, affirmant qu’il ne se produirait plus en Floride en raison du verdict de l’affaire Trayvon Martin.

Jean-Sébastien Josset

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

États-Unis : le couple Obama parle de son expérience du racisme

Dans un entretien publié mercredi sur le site du magazine "People", le président américain, Barack Obama, et son épouse, ont révélé quelques actes de racisme ordinaire don[...]

États-Unis : 70 ans après son exécution, un Africain-Américain de 14 ans innocenté

Une juge de Caroline du Sud vient d'annuler la condamnation à mort de George Stinney, un afro-américain de 14 ans exécuté le 16 juin 1944 dans une prison de Columbia pour le meurtre supposé de[...]

Irak : gros revers pour l'État islamique

Plusieurs chefs du groupe État islamique en Irak ont été tués récemment dans des frappes aériennes américaines dans le nord de l'Irak, où des combattants kurdes ont[...]

Diaspora : Consuelo Cruz Arboleda, Africaine-Sud-Américaine

Depuis presque dix ans, cette Colombienne installée à Madrid coordonne le groupe afro-socialiste au sein du Parti socialiste ouvrier espagnol.[...]

États-Unis : torture sans limites pendant la présidence de George W. Bush

Durant la présidence de George W. Bush, sous couvert de guerre contre le terrorisme, la CIA a eu recours à la torture. Avec une cruauté sans bornes, selon un rapport accablant du Sénat[...]

Benjamin Stora : "La France peine à se voir comme une nation construite par ses migrants"

Entretien avec le patron de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, l'historien français Benjamin Stora.[...]

Oubliez le McDo, à Paris, les fast-foods africains passent à l'offensive !

En quelques années, le marché de la restauration rapide en France a vu venir de nouveaux acteurs, les fast-foods africains. Malgré la frilosité des banques à les aider, certains ont réussi[...]

Démocratie et torture

Très mauvaise fin d'année pour le dogme selon lequel "la démocratie est le stade suprême du développement politique". On nous a tant de fois assuré que c'est le[...]

États-Unis : Hillary Clinton, future présidente ?

L'épouse de Bill Clinton n'est pas encore candidate à la présidentielle de 2016, mais nul doute qu'elle le sera bientôt. Sera-t-elle la première femme à accéder à la[...]

Algérie : au Val-de-Grâce, un Bouteflika peut-il en cacher un autre ?

La santé d'Abdelaziz Bouteflika a une nouvelle fois fait parler d'elle mardi. Selon des médias algériens, le président algérien aurait été hospitalisé une nouvelle fois au[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers