Extension Factory Builder
16/07/2013 à 16:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le chanteur et producteur Wyclef Jean. Le chanteur et producteur Wyclef Jean. © Capture d'écran YouTube

L’acquittement, le 13 juillet, de George Zimmerman, accusé du meurtre du jeune Trayvon Martin en février 2012, divise les États-Unis. Depuis, de nombreux artistes affichent leur indignation, à l’instar de Wyclef Jean, qui vient de réaliser un clip-hommage, de Beyoncé ou encore de Steevie Wonder.

Le 26 février 2012, Trayvon Martin, jeune africain-américain de 17 ans, était abattu dans un quartier de Sanford (Floride) par George Zimmerman. Ce dernier, pendant sa ronde de surveillance bénévole, aurait eu une altercation avec le jeune homme, au comportement suspect à ses yeux, et au cours de laquelle il l’a abattu.

Le 13 juillet, le jury de Sanford, composé de six femmes a donné raison à la défense qui plaidait la légitime défense. Une décision qui a ému et divisé une partie de l’Amérique, faisant resurgir les vieux démons du racisme et la question de la législation sur les armes à feux.

>> Lire : Rodney King : "La ségrégation raciale perdure, même si les choses s'améliorent"

La libération de Zimmerman, qui a suivi le verdict, a donné lieu à des manifestations dans tout le pays. Alors qu’une partie des citoyens réclame une « justice pour Trayvon Martin », beaucoup remettent également en cause le cadre juridique en Floride qui autorise le meurtre en cas de suspicion de légitime défense. Du moins si l'intention raciste ne peut être prouvée. Les avocats de la famille de Trayvon Martin étudient la possibilité d'une action au civil mais le manque de preuve la rend très difficile.

Alors que de nombreux citoyens américains défilent dans les rues des grandes villes du pays, des stars américaines profitent de leur exposition médiatique pour manifester leur mécontentement face à une décision qui peut réenflammer la question raciale. La chanteuse Beyoncé a interrompu son concert à Nashville et a fait observer une minute de silence. Le chanteur Wyclef Jean a publié dès le lendemain de la décision de justice un clip en hommage à Trayvon Martyn, intitulé « Justice (If You re 17) Tribute for Trayvon Martin ».

Dans ce nouveau titre l’ex-Fugees chante : « Il aurait pu être président », avant que la chanson ne s’achève sur une détonation.

Enfin, Stevie Wonder (voir la vidéo ci-dessus) s’est lui aussi indigné publiquement lors d’un concert, affirmant qu’il ne se produirait plus en Floride en raison du verdict de l’affaire Trayvon Martin.

Jean-Sébastien Josset

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Après la mort de Christophe de Margerie, dont les obsèques ont eu lieu le 27 octobre à Paris, c'est Patrick Pouyanné qui prend les rênes de la major pétrolière française. [...]

Algérie : Valls, Taubira et les moines de Tibhirine

Manuel Valls, le Premier ministre français, et Christiane Taubira, la garde des Sceaux, seraient attendus en visite officielle à Alger avant la fin de l'année.L'occasion pour les familles des moines[...]

Francophonie : Annick Girardin n'a rien contre Michaëlle Jean

Dans une mise au point qu'elle a fait parvenir à Jeune Afrique, la secrétaire d'État française au Développement et à la Francophonie, Annick Girardin, s'élève contre[...]

Ebola : le codécouvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

"Black Panther" : Chadwick Boseman, premier super-héros noir en solo au cinéma chez Marvel

Marvel a enfin dévoilé mardi soir les neufs productions de la "phase 3" de son univers cinématographique pour les cinq prochaines années. Une nouveauté : l'Africain-Américain[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers