Extension Factory Builder
05/07/2013 à 18:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Match aller du derby Maroc-Tunisie, le 6 juillet à Sousse. Match aller du derby Maroc-Tunisie, le 6 juillet à Sousse. © AFP

Tenante du titre, la Tunisie accueille le Maroc, samedi 6 juillet, à Sousse (retour le 13 à Tanger). Mais à cause d’un calendrier chargé, Nabil Maâloul, le sélectionneur des Aigles de Carthage "locaux", a décidé de se passer de plusieurs de ses cadres face à un adversaire qui lui réussit très bien depuis dix ans.

C’est un risque assumé, mais un risque malgré tout. À l’aube d’affronter le Maroc pour déterminer qui accompagnera la Libye (premier qualifié de la zone Nord après le forfait de l’Algérie) dans le Championnat d’Afrique des nations (Chan), en Afrique du Sud en 2014, Nabil Maâloul a choisi de ne pas sélectionner plusieurs joueurs, dont certains avaient participé à la conquête du deuxième Chan de l’histoire en 2011. Celui qui est également sélectionneur de l’équipe A a longuement mûri sa réflexion, dictée par « la sagesse».« Certains joueurs ont eu une saison éprouvante physiquement. Ils ont besoin de repos, et j’ai donc préféré ne pas les convoquer. », explique-t-il.

>> Lire : Football : entraîneurs et sélectionneurs, l'autre mercato

Maâloul fait des choix

Khalil Chemmam, Hocine Ragued, Mejdi Traoui et Khaled Mouelhi, qui jouent tous à l’Espérance de Tunis, ont donc été priés, avec quelques autres, d’aller se détendre sur les plages plutôt que de se mesurer au rival marocain. « Ils ont beaucoup donné, en club comme en sélection, lors d’une saison éprouvante. Je sais que c’est risqué, que je serai critiqué si nous sommes éliminés. J’ai profité de l’occasion pour appeler des joueurs plus frais, qui vont découvrir l’équipe nationale des locaux. »

Le Maroc complexé ?

S’il ne nie pas l’impact qu’aurait une élimination du tenant du titre, Maâloul évacue finement une bonne partie de la pression qui entoure ce derby du Maghreb vers les Marocains, où Rachid Taoussi, qui cumule comme lui deux casquettes, est sur un siège éjectable et n’est pas du tout certain de passer l’été. « Le Maroc ne participera pas à la Coupe du monde 2014, et le Chan est un objectif important pour lui, puisqu’il va organiser la CAN 2015. »

Et le Maroc espère secrètement inverser la tendance qui lui a coûté successivement une défaite en finale de la CAN 2004 (1-2), une élimination lors du dernier match qualificatif pour la Coupe du monde 2006 (2-2) et une sortie de route prématurée au premier tour de la CAN 2012 (1-2). « Je pense que les Marocains seront très revanchards et motivés », glisse Maâloul.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Algérie : Jund al-Khilafah, des 'soldats' pas si inconnus

Algérie : Jund al-Khilafah, des "soldats" pas si inconnus

Qui sont les terroristes de Jund al-Khilafah, qui ont exécuté l'otage français Hervé Gourdel ? Leur chef, Abdelmalek Gouri, a fait allégeance à l'État islamique.[...]

Maroc : pour "l'enfant sans visage", l'espoir renaît grâce à des médecins australiens

Né défiguré suite à une complication prénatale empêchant ses os de se former normalement, le petit Marocain de trois ans surnommé "l'enfant sans visage" va enfin pouvoir[...]

Maroc : Jamal Benomar... militant un jour, militant toujours

Des rangs de l'extrême gauche marocaine au monde feutré de l'ONU en passant par Amnesty, l'envoyé spécial de Ban Ki-moon au Yémen n'a jamais transigé avec ses convictions.[...]

Algérie - O. Dehendi : "Nous avons supplié les terroristes de libérer Hervé Gourdel"

Alors que les autorités algériennes ont annoncé mardi avoir identifié des auteurs de l'enlèvement et de l'assassinat du Français Hervé Gourdel, un premier témoin s'est[...]

Des ravisseurs d'Hervé Gourdel identifiés, selon le ministre algérien de la Justice

Selon le ministre algérien de la Justice, des ravisseurs de l'otage français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité la semaine dernière en Algérie, ont été[...]

Tunisie : 26 candidats en lice face à Marzouki pour la présidentielle du 23 novembre

L'Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a dévoilé mardi les noms de 27 candidats retenus pour la présidentielle du 23 novembre en Tunisie.[...]

"Bodybuilder" : surprenant Roschdy Zem !

Jamais là où on l'attend, avec "Bodybuilder", l'acteur réalise un troisième film attachant. Et aborde avec originalité l'univers du culturisme et les relations père-fils.[...]

Maroc : Bouchta Charef lâché par son épouse

L'épouse de Bouchta Charef, célèbre jihadiste marocain détenu à Tétouan, a livré un témoignage remettant en cause les accusations de mauvais traitements portées par[...]

Francophonie : Kamel Daoud reçoit le Prix des cinq continents

C’est son roman "Meursault, contre-enquête", qui a valu à l’écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud le prix de l'Organisation internationale de la Francophonie. La[...]

Crise libyenne : première réunion de dialogue sous l'égide de l'ONU à Tripoli

Des députés rivaux du nouveau parlement libyen se sont retrouvés lundi 29 septembre en début d’après-midi pour amorcer des négociations de sortie de crise sous l’égide[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers