Extension Factory Builder
05/07/2013 à 15:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des partisans du président déchu Mohamed Morsi manifestent au Caire, le 5 juillet 2013. Des partisans du président déchu Mohamed Morsi manifestent au Caire, le 5 juillet 2013. © Gianluigi Guercia/AFP

Selon l'AFP, au moins trois manifestants favorables au président déchu Mohamed Morsi ont été tués au Caire lors d'échanges de tirs avec des soldats. Peu après, le nouveau président par intérim, Adly Mansour, indiquait avoir dissous l'Assemblée dominée par les Frères musulmans.

Mis à jour à 17h58.

Des tirs ont eu lieu, vendredi 5 juillet, au Caire, près d'un bâtiment de la Garde républicaine, où est détenu le président égyptien déchu Mohamed Morsi , au lendemain d'un coup de force de l'armée égyptienne. Deux corps sans vie ont été recouverts d'un drap blanc, et un troisième gisait, la tête fracassée par une balle, selon un journaliste de l'agence.

Les partisans du président déchu ont appelé à manifester, vendredi après la prière. Mais selon un porte-parole militaire, l'armée n'a pas ouvert le feu sur les manifestants. Et d'affirmer que l'armée n'avait utilisé que des balles à blanc et des grenades lacrymogènes. Le ministère de l'Intérieur avait cependant averti qu'il répondrait « fermement » aux troubles et des blindés ont été déployés dans la capitale tandis que des avions à réaction circulaient au-dessus de la capitale.

Nouveau chef des renseignements

De son côté l'Union africaine avait quelques heures plus tôt suspendu la participation de Égypte à son organisation, ce qui n'a pas empêché le nouveau président par intérim, Adly Mansour, de dissoudre la chambre haute du Parlement (Choura), dominée par les Frères musulmans, et de nommer un nouveau chef des services de renseignement, Mohammed Ahmed Farid, a indiqué l'agence officielle Mena.

Toutjours dans l'après-midi, les Frères musulmans égyptiens ont démenti que leur guide suprême, Mohammed Badie, ait été arrêté comme l'avaient annoncé la veille les services de sécurité. « Le numéro un de la confrérie doit faire un discours en fin d'après-midi » devant les partisans de Morsi réunis près d'une mosquée de Nasr City, un faubourg du Caire, a déclaré un porte-parole du mouvement islamiste, Ahmed Aref.

Erdogan dénonce le "coup d'État" en Égypte

Un peu plus tôt dans la journée, le Premier ministre islamo-conservateur turc, Recep Tayyip Erdogan, a dénoncé le « coup d'État » militaire en Égypte, dans un discours retransmis à la télévision. « Où qu'ils se passent (...) les coups d'État sont une mauvaise chose. Les coups d'État sont clairement contraires à la démocratie », a déclaré M. Erdogan.

« Ceux qui comptent sur leurs armes, ceux qui comptent sur la puissance des médias ne peuvent pas bâtir la démocratie (...) la démocratie peut seulement se bâtir dans les urnes », a-t-il ajouté. « Les Occidentaux ont raté le test de la sincérité. (…) Désolé, mais la démocratie n'accepte pas le "deux poids, deux mesures" ».

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Mohamed Talbi : 'L'islam est né laïc'

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Égypte : quand Sissi tacle la France au sujet du dossier libyen

Lors d'une rencontre au Caire avec une délégation française, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi n'a pas manqué de faire savoir ce qu'il pensait de la gestion par la France du[...]

Égypte : entre les pavés, les jeunes pousses font leur révolution

Nouvelle tendance postrévolutionnaire, la création d'entreprises fait florès en Égypte. Un marché alléchant pour de nombreux investisseurs.[...]

L'Égypte promet de "punir" les auteurs de l'attaque ayant tué 22 soldats

L'Égypte a promis dimanche de "punir" les auteurs de l'attaque contre un point de contrôle militaire qui a tué la veille 22 soldats, l'une des plus meurtrières contre l'armée depuis[...]

Des députés français constatent le retour de l'Égypte sur la scène africaine

Première visite du genre depuis l'élection d'Abdel Fatah al-Sissi, une délégation de six députés français s’est rendue au Caire du 15 au 19 juillet. Le ministre des Affaires[...]

Égypte : attaque contre un point de contrôle de l'armée, 21 soldats tués

Vingt et un soldats de l'armée égyptienne ont été tués samedi dans une attaque perpétrée par des hommes armés contre un point de contrôle militaire dans l'ouest du[...]

Égypte : premières condamnations à vie pour des agressions sexuelles

Pour la première fois, un tribunal égyptien a condamné mercredi sept hommes à la prison à vie pour des agressions sexuelles sur la place Tahrir, au Caire. Certaines avaient été[...]

Libye : les voisins s'invitent dans la crise, au grand dam des Occidentaux

Inquiets de voir le pays sombrer dans le chaos, les six pays frontaliers s'impliquent dans le dossier. Mais leur initiative, soutenue par l'Union africaine et la Ligue arabe, n'est pas du goût des Occidentaux.[...]

Conflit israélo-palestinien : John Kerry attendu en Égypte mardi pour discuter d'une trêve

Selon la presse égyptienne, le secrétaire d'État américain, John Kerry, est attendu mardi en Égypte, alors que les appels se multiplient pour un arrêt des hostilités entre[...]

Égypte : sept morts à El-Arish dans le Nord-Sinaï

Trois roquettes se sont abattues dans la nuit de dimanche à lundi sur El-Arish, la capitale régionale du Nord-Sinaï. Sept et un soldat ont été tués, ont indiqué des sources[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers