Extension Factory Builder
04/07/2013 à 11:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
De g.à dr. Claude Le Roy, Manuel Amoros et Didier Six. De g.à dr. Claude Le Roy, Manuel Amoros et Didier Six. © Montage J.A/AFP

À la recherche d’un sélectionneur depuis le départ de Patrice Carteron au TP Mazembe (RDC) fin mai et l’intérim d’Amadou Pathé Diallo, le Mali a retenu trois noms : ceux des Français Manuel Amoros, Claude Le Roy et Didier Six. Qui ne sont pas encore candidats...

La boîte mail de la Fédération Malienne de Football a été saturée de candidatures venant de France, de Serbie, de Belgique, d’Espagne ou de Portugal, mais la short list établie à Bamako concerne des gens qui n’ont officiellement pas envoyé leur CV. « Nous avons décidé de prendre très t rapidement contact avec Manuel Amoros (51 ans), Claude Le Roy (65 ans) et Didier Six (58 ans), qui n’ont pas postulé, car nous voulons un entraîneur français», a confié Hammadoun Kola Cissé, le président de la FMF, contacté par Jeune Afrique mercredi soir. Des contacts téléphoniques pourraient déboucher sur des rendez-vous, probablement à Paris.

Décision vers le 25 juillet ?

Les trois techniciens étaient encore il y a trois semaines à la tête d’une sélection africaine. Amoros, qui avait refusé d’accompagner les Ecureuils du Bénin au… Mali (2-2) le 16 juin, a quitté Cotonou quelques jours plus tard après avoir trouvé un accord à l’amiable avec son employeur. Claude Le Roy a quitté la RDC après s’être lui aussi mis d’accord avec Fédération Congolaise, alors que Didier Six, estimant que les termes de son contrat au Togo n’étaient pas respectés, a quant à lui démissionné.

« Nous voulons régler cela assez rapidement, si possible vers le 25 juillet », a ajouté Cissé. Le Mali, définitivement éliminé de la Coupe du Monde 2014, souhaite en effet se projeter vers la CAN 2015 au Maroc, dont les qualifications débuteront à la fin de l’été 2014. « Et comme le président de la FMF l’avait déjà assuré à Jeune Afrique, « il faut aller vite. »

Car si les dirigeants maliens veulent boucler rapidement ce dossier, c’st pour que le futur sélectionneur des Aigles puisse diriger son équipe le 14 août prochain face à la Libye ou à l’Egypte, à l’occasion du premier match amical de la saison, qui précèdera le déplacement en Algérie le 7 septembre, en qualifications pour le Coupe du Monde au Brésil. Une rencontre que le Mali n’entend pas brader…

_____________

Par  Alexis Billebault

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Moussa Mara : 'Il n'y aura pas de prime à l'impunité' au Mali

Moussa Mara : "Il n'y aura pas de prime à l'impunité" au Mali

Les priorités du Premier ministre malien, Moussa Mara ? La réforme territoriale, la reprise de l'aide du FMI et les négociations avec les groupes armés. Un domaine où il joue la carte de [...]

Mali : Casques bleus tchadiens excédés

Le 18 septembre, cinq Casques bleus tchadiens de la Minusma ont été tués au passage de leur véhicule sur un engin explosif dans les environs d'Aguelhok. C'est la troisième attaque[...]

Hajj : l'Afrique de l'Ouest dans les starting-blocks

Le Mali bénéficie cette année d'un quota de 9 000 pèlerins. À la différence du Sénégal, 90 % d'entre eux sont encadrés par des organismes [...]

Mali : grand nettoyage à Bamako

Pour revenir dans les bonnes grâces du FMI après plusieurs impairs difficilement justifiables, le Mali met les bouchées doubles pour sanctionner les fonctionnaires indélicats.[...]

Nouvelle ère pour Finagestion

 Rebaptisé Eranove, l'ex-Finagestion, holding de tête des compagnies d'électricité et d'eau en Côte d'Ivoire et au Sénégal ne veut plus être perçu comme un[...]

Terrorisme au Mali : identification de Meherig Djafar, le coup de pouce d'Interpol

La récente identification au Mali du jihadiste algérien Meherig Djafar démontre l'importance de la technologie dans la lutte contre le terrorisme.[...]

À Bamako, plusieurs milliers de manifestants disent non à la partition du Mali

Entre deux et trois milles personnes ont défilé jeudi à Bamako pour dénoncer toute velléité de partition du Mali.[...]

Christian Josz (FMI) : "Notre mission au Mali a été un grand succès"

Du 12 au 25 septembre, une mission du Fonds monétaire international a séjourné à Bamako pour faire la lumière sur un marché de 69 milliards de F CFA passé de gré à[...]

Mali - Ousmane Diarra : "Les jihadistes instrumentalisent la pureté de l'enfant"

Dans son troisième roman, La Route des clameurs, le conteur malien revient sur la terreur qui s'est abattue sur son pays. Et dissèque comment la folie s'est emparée des hommes.[...]

Suspense et morosité

L'enthousiasme qui avait saisi les acteurs économiques maliens après le sommet de Bruxelles, en mai 2013, au cours duquel une aide internationale de 4 milliards de dollars (3,25 milliards[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers