Extension Factory Builder
03/07/2013 à 12:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un pharmacien montre des antirétroviraux, le 30 novembre 2006 à Seguku (Ouganda). Un pharmacien montre des antirétroviraux, le 30 novembre 2006 à Seguku (Ouganda). © AFP

Les prix des traitements antirétroviraux (TAR) de base ont baissé. Mais dès lors qu’ils sont brevetés, ceux réservés aux malades à un stade avancé sont financièrement "inaccessibles" dans les pays où le HIV fait des ravages, dénonce l’ONG Médecins Sans Frontières (MSF).

Dans le domaine de la lutte contre le sida, il y a des avancées et des reculs. Le prix des TAR de première et deuxième ligne a par exemple chuté de 29 et 28% depuis 2012. Mais les traitements de troisième ligne sont 15 fois plus chers. Ces derniers sont destinés aux patients dont la maladie a été détectée trop tard ou pour qui les premiers traitements se sont révélés inefficaces.

« Leur prix est trop élevé à cause des brevets », a estime MSF lors d'une conférence de l'International AIDS Society à Kuala Lumpur, mardi 2 juillet. Grâce aux médicaments génériques, le coût d'une trithérapie précoce s’élève aujourd'hui à 139 dollars par an et par personne, alors qu'il coûtait encore 172 dollars l'an dernier. Un TAR de deuxième ligne coûte quant à lui 303 dollars.

En revanche, un traitement en « dernier ressort » coûte plus de 2 000 dollars dans les pays pauvres. En Arménie, par exemple, un seul antirétroviral sur trois ou quatre nécessaires revient à plus de 13 000 dollars par an et par personne.

Démocratisation des traitements

Bénéfice de la baisse des prix : en 2012, 9,7 millions de personnes bénéficiaient d'un traitement antirétroviral dans les pays à revenu faible ou intermédiaire contre 300 000 en 2002, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L'amélioration de l'accès aux traitements s'est poursuivie, avec à la fin de l'année 1,6 million de bénéficiaires de plus qu'en 2011, soit la plus forte hausse annuelle jamais enregistrée - la région Afrique étant la principale concernée.

Selon les estimations de l'OMS et de l'Onusida (Programme commun des Nations unies sur le VIH/SIDA), 34 millions de personnes vivaient avec le VIH fin 2011 dans le monde.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Continental

Peine de mort en Afrique : baisse des exécutions mais hausse des condamnations en 2014

Peine de mort en Afrique : baisse des exécutions mais hausse des condamnations en 2014

Amnesty International a publié mercredi son rapport annuel sur la peine de mort dans le monde en 2014. En Afrique, le nombre des exécutions a chuté par rapport à l’année précé[...]

Oncle Jacques (Foccart) et Tonton Lee (Kuan Yew)

Beaucoup d'encre, de temps de parole, de grésillements d'antenne et un colloque de deux jours pour assez peu de chose finalement que cette très médiatique publication de l'inventaire du fonds Foccart[...]

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

La Coupe du monde 2022 au Qatar se déroulera en fin d’année et la CAN 2023 prévue en Guinée en subira automatiquement les conséquences. D'ordinaire, le tournoi panaficain se tient en[...]

Technologies : la drague 3.0 débarque en Afrique

Internet a largement modifié les comportements sociaux dans le monde. Et l’Afrique n’est pas épargnée par ce vent technologique venu du Nord. Ainsi, après l'euphorie des rencontres 2.0[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Braconnage : l'éléphant d'Afrique menacé de disparaître d'ici vingt ans

L'éléphant d'Afrique est menacé de disparition à l'état sauvage d'ici vingt ans, ont prévenu des experts réunis dans le cadre d'un sommet depuis lundi au Botswana afin de sauver[...]

Tendances : un PIB pour les coiffures

Selon de récentes estimations, les Africaines dépenseraient, chaque année, 7 milliards de dollars pour l’entretien de leur identité capillaire. Un budget qui pourrait davantage participer au[...]

En Afrique, Pernod Ricard mise sur l'alcool local

Le numéro deux mondial des vins et spiritueux Pernod Ricard veut produire localement sur le continent africain. Selon nos informations, des tests ont déjà été lancés dans plusieurs pays.[...]

CAN 2015 des moins de 20 ans : le Nigeria l'emporte face au Sénégal avec un but magique

L’équipe nigériane de football des moins de 20 ans a battu dimanche, à Dakar, le Sénégal en finale du 19e Championnat d’Afrique des nations junior. Une victoire obtenue grâce[...]

Africa CEO Forum 2015 : des deals et des débats au sommet du business africain

Coorganisé par le Groupe Jeune Afrique, le Africa CEO Forum a rassemblé plus de 800 décideurs économiques les 16 et 17 mars. L'occasion de se pencher sur l'avenir du continent, mais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130702124311 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130702124311 from 172.16.0.100