Extension Factory Builder
21/06/2013 à 17:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Dans son rapport, HRW évoque notamment le procès des Sahraouis de de Gdeim Izik. Dans son rapport, HRW évoque notamment le procès des Sahraouis de de Gdeim Izik. © AFP

Dans un rapport publié vendredi 21 juin, Human Rights Watch estime que les tribunaux marocains doivent cesser de prononcer des condamnations sur la base d'aveux obtenus sous la contrainte. Selon l'ONG, cette pratique encourage le recours à la torture.

Human Rights Watch (HRW) charge la justice marocaine. Dans un rapport publié ce vendredi, l'ONG de défense des droits de l'homme demande aux juges de cesser d'utiliser des aveux arrachés sous la torture.

« Bien que le droit international interdise la torture et que le Maroc reconnaisse cette interdiction, la torture et les abus contre les suspects restent un grave problème dans ce pays », affirme HRW dans ce document de 100 pages présenté à Rabat.

D'après l'ONG basée à New York, « la réforme de la justice planifiée par le (Maroc) doit prévoir de meilleures protections pour veiller à ce que les tribunaux écartent des preuves utilisables toute déclaration faite aux policiers sous la torture. »

Le rapport souligne notamment que le Maroc a, dans le sillage du Printemps arabe en 2011, adopté une Constitution qui tend « à renforcer l'indépendance de la justice et les droits des accusés, ainsi qu'à interdire la torture et la détention arbitraire ». Mais pour Sarah Leah Whitson, directrice Moyen-Orient et Afrique du Nord à HRW, « c'est seulement lorsque les juges auront la volonté, les compétences et le courage de le faire - et d'écarter les aveux douteux - que nous pourrons dire que la réforme de la justice est vraiment en cours. »

Gdim Izik

Le rapport se penche en particulier sur cinq procès tenus depuis 2009, concernant « 77 personnes, notamment des manifestants réclamant des réformes, des activistes du Sahara occidental et des personnes accusées de complot terroriste ».

Il évoque ainsi le cas des 25 Sahraouis récemment condamnés par une cour militaire à des peines allant de deux ans de prison à la perpétuité pour le meurtre de 11 membres des forces de l'ordre en 2010 au camp de Gdim Izik, au Sahara occidental. Le texte appelle notamment de nouveau à mettre fin au jugement de civils devant une telle juridiction.

En septembre dernier, le rapporteur spécial de l'ONU sur la torture, Juan Mendez, qui venait d'effectuer une visite dans le royaume, avait déclaré que le Maroc développait « une culture de respect des droits de l'Homme » tout en affirmant que « le pays [était] loin de pouvoir affirmer qu'il [avait] éliminé la torture ».

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Ebola - Report de la Can 2015 : un accord de principe' aurait été trouvé

Ebola - Report de la Can 2015 : un accord de principe" aurait été trouvé

Lors d'une rencontre à Yaoundé, mercredi, entre des responsables marocains et la Confédération africaine de football (CAF), un "accord de principe" a été trouvé pour un [...]

Ton divertissement, ma réalité

C'est une anecdote qu'on m'a racontée à Bruxelles la semaine dernière, qui n'est pas d'une importance planétaire, certes, mais que je tiens à partager avec vous car elle semble dire[...]

Maroc : la femme du jihadiste arrêté à Casablanca veut récupérer la garde de ses deux filles

Nabil Rhaba, un Marocain résidant en France avait été interpellé le 15 octobre à l'aéroport Mohammed-V de Casablanca alors qu'il cherchait à embarquer pour Istanbul en compagnie[...]

Ebola - Football : que faire de la CAN 2015 ? Les professionnels répondent

Alors que le sort de la CAN 2015 doit se jouer début novembre, Jeune Afrique a demandé à plusieurs acteurs du football africain de s’exprimer sur son potentiel report. Et leurs avis ne sont pas[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

 Après avoir été suspendu pendant une semaine, les titres du promoteur immobilier marocain CGI vont être radiés de la cote à la Bourse de Casablanca. C'est la décision prise par[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Maroc : une gestion pas vraiment béton pour la Caisse de dépôt et de gestion

Plusieurs projets immobiliers de la Caisse de dépôt et de gestion font l'objet d'une enquête pour irrégularités techniques et financières. Sur la sellette, son patron et ses collaborateurs.[...]

Maroc - Terrorisme : les autorités françaises ont-elles encore commis une bourde ?

Après l'affaire des trois présumés jihadistes français de retour de Turquie attendus par la police à l'aéroport d'Orly et finalement descendus sans être[...]

Genel Energy annonce une découverte de pétrole au large du Maroc

L'opérateur pétrolier britannique Genel Energy et ses partenaires ont annoncé ce lundi la découverte de pétrole à 3 000 mètres de profondeur, au large des côtes du Maroc. La[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers