Extension Factory Builder
21/06/2013 à 12:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hammadoun Kola Cissé, le président de la FMF. Hammadoun Kola Cissé, le président de la FMF. © DR

Après le départ de Patrice Carteron, les Aigles du Mali cherchent toujours son successeur. Les candidatures s’accumulent et le temps presse.  

Les deux matchs nuls face au Rwanda (1-1, le 9 juin) puis au Bénin (2-2, le 16 juin) ont scellé le sort des Aigles du Mali. Amadou Pathé Diallo, qui avait assuré l’intérim après le départ de Patrice Carteron au TP Mazembe (RDC) va probablement retrouver son poste d’adjoint. « Nous cherchons un sélectionneur », a expliqué Hammadoun Kola Cissé, le président de la Fédération malienne de football (FMF), qui souhaite agir vite. « L’idéal serait qu’il soit nommé d’ici un mois. Nous allons probablement disputer un match amical le 14 août, afin qu’il puisse faire connaissance avec son groupe avant la rencontre en Algérie le 6 septembre.»

Candidatures

Cissé, qui souhaite engager un technicien parlant le français, a déjà reçu plusieurs candidatures : celles de l’Espagnol Javier Clemente (63 ans), ex sélectionneur du Cameroun (août 2010-octobre 2011), du Néerlandais Ruud Gullit (50 ans), qui a dirigé notamment Chelsea, Newcastle et le Terek Grozny, et du Brésilien Valdo (49 ans), ancien international brésilien du Paris-SG, mais qui n’a jamais entraîné. Le nom du Français Diego Garzitto (63 ans), remercié d’Al-Hilal Omdurman (Soudan) fin mai, circule également. Mais il a également été approché par les Éthiopiens de Saint-Georges FC et deux clubs algériens (CS Constantine et JMS Bejaïa) ont pris des renseignements.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Soumaïla Cissé : 'IBK n'a pas de feuille de route' pour le Mali

Soumaïla Cissé : "IBK n'a pas de feuille de route" pour le Mali

Réconciliation, sécurité, justice... Soucieux de ne pas "hurler avec les loups", l'opposant numéro un à Ibrahim Boubacar Keïta, Soumaïla Cissé, n'en a pas moins[...]

À l'ONU, le gouvernement malien dit vouloir dialoguer avec les groupes rebelles

Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires étrangères, a affirmé mercredi devant le Conseil de sécurité des Nations unies sa volonté de mener rapidement des négociations avec[...]

Mali : accusé de complicité d'assassinat, Sanogo encourt la peine de mort

Le général putschiste Amadou Haya Sanogo a vu les accusations le visant s'alourdir. En plus de complicité d'enlèvement, il doit répondre depuis le 22 avril du chef de complicité[...]

Mali : Moussa Mara, jeune premier...

Nommé le 5 avril, le nouveau chef du gouvernement n'a que 39 ans.[...]

Mali : Gilbert Rodrigues Leal, questions sur une mort présumée

Entre la communication tardive des jihadistes et ce que savaient les autorités françaises depuis décembre 2013, plusieurs points d'interrogations entourent l'annonce de la mort de l'otage français[...]

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

Mali : les cinq humanitaires capturés en février ont été libérés par l'armée française

Les cinq humanitaires maliens, dont quatre employés du Comité international de la Croix-Rouge au Mali, capturés le 8 février ont été libérés jeudi par l'armée[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Mali - France : le ton monte

Les rapports entre le Mali et la France sont exécrables depuis plusieurs mois. Plus récemment, l'"affaire" Tomi et, surtout, la situation à Kidal n'arrangent rien.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces