Extension Factory Builder
17/06/2013 à 17:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Gérard Depardieu exhibe son passeport russe. Gérard Depardieu exhibe son passeport russe. © AFP

Gérard Depardieu français. Gérard Depardieu tchétchène. Gérard Depardieu russe. Et Gérard Depardieu algérien ? Dans une interview au "Journal du Dimanche", l'acteur a déclaré qu’il souhaitait acquérir un passeport algérien, en sa qualité d’ "homme libre" et de "citoyen du monde".

« J’ai sept passeports de plusieurs pays que j’aime. Enfin, j’aimerais en avoir sept », a confié Gérard Depardieu. « Je vais demander celui de l’Algérie et d’autres encore. Ça m’éviterait de demander des visas car je me considère (...) comme un homme libre et un citoyen du monde ». Fin 2012, l’acteur avait déjà créé la polémique en s’exilant en Belgique, puis en obtenant la nationalité russe, s’affichant régulièrement - plus ou moins sobre- aux côtés du président Vladimir Poutine ou encore du chef de l’État tchétchène, Ramzan Kadyrov.

« Je crois que je corresponds à une image que les Français aiment, celle de quelqu'un de rebelle, qui bouscule les choses, qui est parfois ivre. C'est un peu cet esprit hooligan qui plaît à Poutine », a ainsi assuré le comédien, concluant : « mon ivresse fait partie de ma démesure ».

Les Femen se sont mises à poil, elles n’ont tué personne

Dans la même interview accordée au Journal du Dimanche, Gérard Depardieu s’est également intéressé à la situation en Tunisie et notamment à la condamnation prononcée contre les militantes des Femen la semaine dernière.  « Ce sont des féministes courageuses qui assument leurs actes. Elles se sont mises à poil. Il y a eu des condamnations mais elles n'ont tué personne, […] elles ne vont pas rester en prison. »

L’interprète du Comte de Monte Cristo, de Cyrano de Bergerac ou encore d’Obélix a lui aussi eu maille à partir avec la justice. En mai dernier, le tribunal correctionnel de Paris l’a ainsi condamné, en son absence, à 4 000 euros d’amende et une suspension de permis de dix mois pour conduite en état d’ivresse. Il est également passible de deux ans de prison pour avoir été contrôlé avec 1,8 gramme d’alcool par litre de sang, soit 1,3 gramme au-dessus de la limite autorisée. « Une partie de sa démesure » qui a plu aux autorités russes. Mais plaira-t-elle aux autorités algériennes ?

(Avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure pas[...]

La jeunesse algérienne tentée par le boycott massif de la présidentielle

Un des enjeux majeurs de la présidentielle algérienne du 17 avril est le taux de participation. Maintes fois appelée à voter, la jeunesse risque de ne pas se bousculer dans les bureaux de vote.[...]

Algérie - Ali Benflis : "Mon principal adversaire est la fraude, et j'ai un plan pour la faire échouer"

Alors que tout semble joué d'avance pour le président algérien sortant, Abdelaziz Bouteflika, son principal adversaire, Ali Benflis, prévient d'ores et déjà que lui et ses partisans[...]

Cevital autorisé à reprendre le français FagorBrandt

Le tribunal de commerce de Nanterre a validé la reprise de FagorBrandt par Cevital. Le groupe algérien reprend notamment deux sites industriels, et 1 200 salariés.[...]

Algérie : les accusations de fraude se multiplient avant la présidentielle

À quarante-huit heures du scrutin présidentiel prévu le 17 avril en Algérie, les voix s'élèvent déjà pour dénoncer la fraude en faveur d'Abdelaziz Bouteflika, le[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Algérie : sept femmes qui font bouger le pays

Elles sont médecin, styliste, ingénieure ou web entrepreneuse. Elles animent sociétés, associations, réseaux. Elles ont la pêche, ces Algériennes.[...]

Algérie : une meilleure couverture sanitaire, mais...

Construction de centres de soins, formation du personnel médical... L'Algérie se dote d'une meilleure couverture sanitaire. Reste un point noir : la mortalité infantile.[...]

Besma Belbedjaoui : la reine de la récup

Besma Belbedjaoui, 29 ans, directrice-fondatrice de Plasticycle.[...]

Majda Nafissa Rahal : TIC et geek

Majda Nafissa Rahal a 21 ans, étudiante en informatique, elle est la cofondatrice d'Otaku Events[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers