Extension Factory Builder
13/06/2013 à 18:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ala Yaâcoubi, alias Weld El 15. Ala Yaâcoubi, alias Weld El 15. © Capture d'écran/YouTube

Le rappeur tunisien Ala Yaâcoubi, dit Weld El 15, qui s’est rendu à la justice, a été condamné jeudi 13 juin à deux ans de prison ferme. Déjà sous le coup d'une peine de deux mois de prison pour son clip jugé offensant pour la police, il espèrait être relaxé en appel.  

Le rappeur tunisien « Weld El 15 » a été condamné jeudi 13 juin à deux ans de prison ferme pour avoir insulté la police dans une chanson. Le verdict a été annoncé par le juge du tribunal de Ben Arous, une banlieue de Tunis, devant lequel Ala Yaâcoubi, dit « Weld El 15 », comparaissait libre. Il a aussitôt été incarcéré.

Un jugement qui a immédiatement déclenché des violences, selon une journaliste de l'AFP. Dès l'énoncé du jugement, des cris se sont élevés dans la salle d'audience parmi les partisans du chanteur et des heurts avec la police ont éclaté, celle-ci intervenant brutalement pour évacuer la salle. Certains amis du rappeur ont été pourchassés et pris à partie à l'extérieur du tribunal par les policiers, présents en nombre dès l'ouverture du procès. Un gaz irritant s'est répandu aux alentours du tribunal mais il n'était pas possible d'en déterminer l'origine, la police accusant les amis du rappeur d'en avoir fait usage.

"Jugement très sévère"

« Le jugement rendu est très sévère pour un artiste qui a décidé de se livrer de son propre gré à la justice », a réagi l'avocat principal de la défense, Me Ghazi Mrabet. « C'est d'autant plus injuste qu'il n'existe aucun texte pour réprimer un travail artistique », a-t-il ajouté.

Le musicien avait déjà été condamné par contumace en mars à deux ans de prison ferme après la diffusion sur Youtube d'un clip intitulé « Boulicia Kleb » (Les policiers sont des chiens). Selon son avocat, le rappeur avait été inculpé notamment de « complot pour commettre des violences contre des fonctionnaires » et « d'outrage à la police ».

Quatre autres rappeurs, co-accusés à l'origine dans la même affaire et condamnés à des peines de prison ferme en mars, ont été relaxés en avril lors d'un second procès. Ce genre de cas n'est pas isolé. Plusieurs affaires de liberté d'expression ont fait scandale en Tunisie depuis la révolution de janvier 2011.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tunisie

Afflux de milliers de migrants libyens à la frontière tunisienne

Afflux de milliers de migrants libyens à la frontière tunisienne

Fuyant les combats entre milices à Tripoli ou à Benghazi, plusieurs milliers de Libyens tentent de passer la frontière tunisienne, ce qui pose des problèmes sanitaires et sécuritaires.[...]

Du Maroc à l'Égypte, opération barricades contre le terrorisme

Face à la menace de multiples groupes armés, les pays d'Afrique du Nord se retranchent derrière leurs frontières. Mais la nécessité de passer à l'offensive se fait de plus[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Maghreb : sur les routes du jihad pour la Syrie ou l'Irak

Ils sont des milliers à partir depuis Rabat, Tunis, Alger ou Tripoli pour rejoindre la Syrie ou l'Irak. Qui sont-ils ? Pourquoi partent-ils ? Quelles routes empruntent-ils ? "Jeune Afrique" a [...]

Tunisie : Ali Laarayedh... consensuel, vraiment ?

Son passage au gouvernement n'a pas laissé que des bons souvenirs aux Tunisiens, entre échec économique et complaisance envers les salafistes. Pourtant, Ennahdha a fait d'Ali Laarayedh son[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Tunisie : deux soldats tués dans un échange de tirs avec des "terroristes"

Deux soldats tunisiens ont été tués samedi dans un échange de tirs avec des "terroristes" près de la frontière algérienne, a annoncé le ministère de la[...]

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

La filiale britannique d'Alstom a été inculpée de trois délits de corruption et de trois délits de complicité de corruption. Les accusations concernent de grands projets de transport[...]

Élections en Tunisie : la mobilisation des électeurs est-elle dans l'impasse ?

À trois mois des élections législatives et présidentielle tunisiennes, le pays peine à convaincre ses électeurs de s'inscrire sur les listes électorales. Retour sur les causes -[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers