Extension Factory Builder
13/06/2013 à 12:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Abdelaziz Bouteflika, le 11 juin, aux Invalides, à Paris. Abdelaziz Bouteflika, le 11 juin, aux Invalides, à Paris. © APS

Jeudi 13 juin, la presse algérienne continuait de douter des capacités du président Abdelaziz Bouteflika à remplir ses fonctions après la diffusion des premières images de lui depuis son AVC. Lesquelles montrent un chef d’État affaibli.

Jeudi 13 juin, la presse algérienne s'interrogeait encore et toujours sur les capacités physiques d'Abdelaziz Bouteflika, au lendemain de la diffusion des premières images de lui. « Bouteflika très affaibli par la maladie » titrait ainsi le quotidien francophone El Watan qui juge le dirigeant « considérablement diminué » depuis son hospitalisation en France, le 27 avril. Même constat dans Le Soir d'Algérie qui évoque « Des images qui ne rassurent pas » et qui « ont fait l'objet d'une attention particulière de la part d'une cellule spéciale installée au niveau de la présidence. D'où tout ce temps pris avant la diffusion finale. »

Prises mardi 11 et diffusées en boucle le lendemain par la télévision publique algérienne, les images montrent le chef de l'État recevant son Premier ministre Abdelmalek Sellal et le chef d'état-major de l'armée Ahmed Gaïd Salah dans un salon sombre et sobre de l'Institution militaire des Invalides à Paris.

Il s'agit de la première diffusion d'images du président depuis son hospitalisation il y a 47 jours en France pour un "AVC mineur". Les dernières en date d’Abdelaziz Bouteflika, 76 ans, remontaient même à l'enterrement de l'ex-président Ali Kafi, le 17 avril. « Des images qui démentent les propos rassurants », titre en Une le journal arabophone El Khabar qui s'interroge sur l'absence de son accompagnant les images. « Ces images démentent les rumeurs sur sa mort mais ne mettent pas fin à l'interrogation sur sa capacité à gouverner », écrit encore ce journal.

"Son état de santé semblait correct"

Sur cette nouvelle vidéo, le président, en robe de chambre noire, apparaît assis sur un fauteuil et parlant à ses deux collaborateurs. On le voit portant une tasse de café à sa bouche, s'essuyant avec une serviette de table, bougeant mieux du côté droit que du côté gauche du visage et des membres supérieurs. La séquence ne permet pas d'entendre sa voix.

Abdelmalek Sellal a déclaré que le président avait « très bien réagi et [que] son état de santé semblait correct. » Pour le quotidien francophone Liberté, cette visite et ces images ne font « que relancer [les rumeurs] de plus belle », au lieu d'y mettre un terme.

L'Expression se demande quant  à lui : « pourquoi n'a-t-on pas entendu un mot, une phrase du président à l'adresse du peuple ? Est-il capable de se déplacer ? Souffre-t-il encore de séquelles motrices ? Combien de temps dureront ces séquelles ? »

De son côté, le Quotidien arabophone Ennahar titre en Une « 3 minutes qui font taire ceux qui complotent contre Bouteflika » tandis que le quotidien gouvernemental El Moudjahid choisit de titrer sur les instructions du président à son Premier ministre. Depuis des semaines, les appels se succèdent pour que le Conseil constitutionnel décrète l'empêchement, tel que stipulé par l'article 88 de la Constitution. Visiblement, ils ne sont pas près de cesser.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a rendu dimanche un hommage aux victimes algériennes de Sétif, 70 ans après le massacre qui a fait de[...]

Massacre de Sétif : un ministre français qualifie sa visite en Algérie de "geste fort"

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a qualifié de "geste fort" sa visite dimanche en Algérie pour marquer le 70e anniversaire du[...]

Le crédit à la consommation de retour en Algérie

 Le gouvernement algérien a adopté le décret restaurant le crédit à la consommation, après une suspension de plus de cinq ans. Réservé aux produits nationaux, il devrait[...]

Algérie : dans les pas de Daesh

D'Aqmi à l'EI, il n'y a qu'un pas, franchi par le groupe Jund el-Khilafa en septembre. Au nom du califat, ils ont kidnappé et exécuté le guide français Hervé Gourdel en Kabylie,[...]

"El Mutakallimun" : Souad Massi libère les poètes de la sédition

Avec "El Mutakallimun", son nouvel album, la chanteuse algérienne Souad Massi reprend des textes arabes classiques - qui n'ont rien perdu de leur pouvoir de sédition.[...]

Richard Bielle, CFAO : "Notre histoire, c'est l'Afrique. Notre projet, c'est l'Afrique"

Spécialiste de l'automobile et de la pharmacie, le géant de la distribution est en pleine mutation. Dans quelques mois, il ouvrira son premier hypermarché Carrefour en Côte d'Ivoire. Récit[...]

Aqmi : Droukdel sort de terre... via Twitter

Un communiqué audio d'Abdelmalek Droukdel, l'émir d'Aqmi, a été posté jeudi sur Twitter. Il y félicite les jihadistes d'Al-Qaïda pour leurs victoires en Syrie mais ne dit rien sur ses[...]

Corruption en Algérie : Me Bourdon à Alger pour défendre Chani

Dans le cadre du procès de l'autoroute algérienne est-ouest, l'avocat français William Bourdon sera présent le 19 avril à Alger pour défendre le principal accusé, Medjdoub[...]

CAN 2017 : pourquoi la candidature de l'Algérie a échoué

La CAF a annoncé mercredi 8 avril que le Gabon avait été choisi pour l'organisation de la CAN 2017. Un échec pour la candidature de l'Algérie et un séisme pour le sport national de ce pays[...]

Un membre du gouvernement français en Algérie pour le 70e anniversaire du massacre de Sétif ?

Le secrétaire d'État français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, souhaite se rendre en Algérie pour commémorer le 70e anniversaire du massacre de Sétif. Une[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130613114104 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130613114104 from 172.16.0.100