Extension Factory Builder
11/06/2013 à 13:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le général rwandais Jean-Bosco Kazura était commandant adjoint de la force africaine au Darfour. Le général rwandais Jean-Bosco Kazura était commandant adjoint de la force africaine au Darfour. © DR

Fort de son expérience dans le maintien de la paix, le général rwandais Jean-Bosco Kazura a été désigné, le 10 juin, commandant de la Minusma, la mission onusienne qui devrait être déployée au Mali à partir du 1er juillet. Un poste qui était pourtant convoité par le Tchad…

Mis à jour le 13/06 à 17h53.

Selon le Rwanda, la Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma) a trouvé son commandant. L’ONU a désigné, le 10 juin, le général rwandais Jean-Bosco Kazura pour diriger les 12 600 Casques bleus – 11 200 soldats et 1 440 policiers – qui seront déployés sur le terrain à partir du 1er juillet, « si les conditions de sécurité le permettent ». Objectif : « stabiliser les principales agglomérations du Mali et contribuer au rétablissement de l’autorité de l’État dans tout le pays », alors que la présidentielle est prévue les 28 juillet et 11 août.

Commandant adjoint de la Mission de l’Union africaine au Soudan (Muas), remplacée fin 2007 par une intervention hybride ONU-UA, le général Kazura ne sera pas à sa première opération de maintien de la paix. Une expérience dans le domaine qui a dû lourdement peser en sa faveur lors de sa désignation, d'autant que le Rwandais était en concurrence avec un officier tchadien dont le pays a payé un lourd tribu à la reconquête du nord du Mali aux groupes armées touaregs et islamistes.

"Fierté" pour le Rwanda

Le choix du général Jean-Bosco Kazura constitue un motif de fierté pour la Force de défense du Rwanda (RDF), a fait savoir Louise Mushikiwabo sur le réseau social Twitter.

Combattant de la première heure du Front patriotique rwandais (FPR), Jean-Bosco Kazura a pris part à la rébellion qui a mis fin au génocide et installé Paul Kagamé au pouvoir, en 1994 au Rwanda.

Aujourd’hui général de brigade, il avait été nommé en avril 2010 responsable de la formation et des opérations des RDF. Une armée « parmi les plus efficaces et plus disciplinées » en Afrique, selon les diplomates à New York. Qui ont fait leur choix en dépit en dépit des soupçons de soutien des troupes rwandaises au groupe rebelle du Mouvement du 23-Mars dans la partie orientale de la RDC. Ce que Kigali a toujours démenti.

Parallèlement à son cursus militaire, Kazura est un passionné du ballon rond. Pour l’amour du football, il avait même été arrêté et détenu plusieurs semaines après s’être rendu, « sans autorisation » en Afrique du sud pour assister à l’ouverture de la première Coupe du monde en terre africaine, en juin 2010.

_________________

Par Trésor Kibangula

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Soupçonné d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, Cheick Amadou Bany Kanté a démenti merc[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : le Malien Bany Kanté nie avoir joué un rôle de "porteur de valise"

Soupçonné par la justice française d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, le Malien Cheick[...]

Exclusif - Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi : demande d'entraide judiciaire de la France au Mali

Rebondissement dans l'enquête sur le financement présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007. Soupçonnant certains hommes d'affaires maliens d'être[...]

Mali - OIF : Dioncounda Traoré, le lièvre de Bamako

Après des mois d'hésitations, l'ancien chef de l'État malien se lance enfin dans la course pour succéder à Abdou Diouf à la tête de l'OIF. Le soutien du président IBK[...]

Nord du Mali : deux soldats burkinabè tués, quatre blessés dans un attentat suicide

Deux soldats burkinabè de la force de l'ONU au Mali ont été tués samedi et quatre blessés dans un attentat-suicide à Ber, dans le nord du Mali, a-t-on appris de source sécuritaire[...]

Mali : les négociations de paix d'Alger reportées au 1er septembre

Après une première phase préparatoire en juillet, les pourparlers entre le gouvernement malien et les groupes armés vont reprendre le 1er septembre à Alger et non plus le 17 août comme[...]

Mali : trois jihadistes, dont un proche de l'émir d'Aqmi au Sahel, arrêtés par l'armée française

Trois présumés jihadistes, dont un proche de Djamel Okacha, ont été arrêtés par l'armée française le 10 août près de Tombouctou.[...]

Mali : Karim Keïta, ascenseur pour un novice

Le fils du président malien, Karim Keïta, déjà président de la Commission de la Défense de l'Assemblée, multiplie les interventions à l'étranger. Une manière de[...]

Mali - Yero Ould Daha : "Le Mujao nous protégeait du MNLA"

Yero Ould Daha, ancien cadre du Mujao à Gao, a rejoint le Mouvement arabe de l'Azawad (MAA), groupe armé opposé au MNLA qui participe aux négociations d'Alger en vue d'un accord de paix.[...]

Le Mali relâche un ex-responsable jihadiste arrêté par les militaires français

Un ancien responsable du Mujao, un groupe islamiste armé, arrêté la semaine dernière à Gao, dans le nord du Mali, par les militaires français de l'opération Barkhane, a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers