Extension Factory Builder
11/06/2013 à 07:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
En France, quelque 8% des médecins ont aquis leur diplôme à l'étranger.. En France, quelque 8% des médecins ont aquis leur diplôme à l'étranger.. © AFP

Le Conseil national de l’ordre des médecins a publié sa septième édition de l’Atlas national de la démographie médicale, le 4 juin. En ressort la constante augmentation du nombre de médecins étrangers, africains en général et maghrébins en particulier, exerçant sur le territoire français.

Désormais, selon le Conseil national de l'ordre des médecins (CNOM), 22,2% des médecins étrangers exerçant en France sont des diplômés d’Algérie, 5,8 % viennent du Maroc, 2,5 % de Tunisie et 1 % d’Égypte, soit environ 31,5 % d’origine maghrébine. Près du tiers.

Publié dans la septième édition de l’atlas national de la démographie médicale, le chiffre des diplômés étrangers est en hausse de plus de 6% en un an et de 43% sur la période 2008/2013. Les projections du CNOM prévoient une nouvelle progression de l’ordre de 34% d’ici à 2018.

En tout, 19 762 médecins sur 215 865 exerçant en France au 1er janvier 2013 disposent d’un diplôme obtenu à l’étranger, ce qui représente quelque 8% des inscrits au tableau de l’ordre des médecins. Toutes les régions sont concernées par cette progression.

Parmi les médecins titulaires d’un diplôme obtenu à l’étranger, plus de la moitié ne sont pas originaires de l’Union européenne, ce qui représente près de 10 000 médecins. Parmi ces derniers les diplômés algériens représentent 40% des effectifs, suivis par les médecins diplômés de Syrie (11%) et du Maroc (10,5%).

Le Maghreb à lui seul comprend plus des deux tiers des médecins disposant d’un diplôme extra-européen. Plus généralement, la majorité de ces médecins sont des Africains ou originaires du continent (plus de 62,6 %). Parmi les dix premières nationalités figurent, en plus des diplômés des pays du Maghreb, ceux de Madagascar et du Sénégal.

La majorité des médecins étrangers exercent en tant que salariés, contrairement à leurs confrères français qui pratiquent plutôt en libéral. Une tendance qui semble confirmer le fait que nombre d’hôpitaux font appel à eux pour combler le manque de spécialistes dans certains domaines, comme la radiologie ou l’anesthésie.

Alors que la France tente toujours de trouver des solutions aux déserts médicaux, l’arrivée de médecins étrangers « ne vas pas régler les difficultés» affirme la géographe de santé du CNOM, Gwenaëlle Le Breton. Selon elle, les médecins venus de l’étranger ne sont pas plus attirés par l’installation en milieu rural que les Français. Pourtant l’Auvergne et le Limousin, régions à caractère rural, sont celles qui accueillent le plus de diplômés étrangers.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Le Français Luis Fernandez pourrait signer son contrat de sélectionneur de la Guinée dans le week-end.  [...]

Les sons de la semaine #33 : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako, Protoje, FKA Twigs, Kaaris

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Très attendue par les autorités comme par les militaires français, la visite de Jean-Yves Le Drian à Djibouti, qui devait avoir lieu au mois d'avril, a été reportée.[...]

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Cinéma : Dear White People, chers petits Blancs...

Avec son film "Dear White People", le réalisateur africain-américain Justin Simien dénonce les préjugés raciaux toujours vivaces dans le pays d'Obama... et suscite la[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Yémen : les rebelles progressent, le président Hadi en fuite

Alors que l'incertitude régnait sur son sort, le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, a quitté le pays en bateau, ont annoncé des responsables yéménites.[...]

Racisme en Belgique : "Il faut prendre conscience de l'ampleur du problème"

Depuis le lancement du hashtag #dailyracism, de nombreux Belges ont témoigné, sur les réseaux sociaux, du racisme quotidien qu'ils subissent.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130607105443 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130607105443 from 172.16.0.100