Extension Factory Builder
04/06/2013 à 16:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La Fao préconise de développer la diversité des cultures. La Fao préconise de développer la diversité des cultures. © Ashraf Shazly/AFP

L’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) a présenté, mardi 4 juin, un nouveau rapport sur la situation de l’alimentation et de l’agriculture dans le monde. Le surpoids et l’obésité touchent de plus en plus l’Afrique du Nord, notamment. L’Afrique subsaharienne souffre quant à elle essentiellement de malnutrition sévère.

L’Afrique est de plus en plus touchée par le surpoids et l’obésité. C’est la principale nouveauté du rapport annuel de l’Organisation des nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), présenté mardi 4 juin, à Rome. En 1980, moins de 20% de la population africaine souffrait de surpoids et à peine 5% d’obésité. En 2008, c’est un tiers du continent qui est concerné par le surpoids et 10% par l’obésité.

Des chiffres évidemment encore loin de ceux des pays riches comme ceux du nord de l’Amérique où 70% de la population est en surpoids et où le taux d’obésité dépasse les 30%. Mais cette augmentation, que souligne le rapport, est en tout cas loin d'être un signe positif. Car une grande partie des pays du continent qui sont concernés par le problème de l'obésité le sont aussi par celui des carences alimentaires. C’est le cas, notamment, de la Tunisie, de l'Égypte, de l'Afrique du Sud ou encore du Swaziland.

Diversification des cultures

Même si la sédentarisation et l’urbanisation des Africains jouent un rôle important dans le développement de l’obésité, la FAO pointe plus particulièrement le rôle des systèmes agricole et alimentaire dans leur ensemble. Les monocultures et la transformation des aliments engendrent une non diversification de l’alimentation favorisant la prise de poids comme les carences.

Afin de lutter contre le phénomène, la FAO préconise donc de suivre les exemples du Kenya et de la Tanzanie, où plusieurs projets mettant en avant la culture de légumes traditionnels permettent de rééquilibrer les régimes alimentaires.

Mais la FAO rappelle dans son rapport que sa priorité sur le continent reste la lutte contre la malnutrition et la sous-nutrition, en particulier en Afrique subsaharienne. Des maux qui touchent de nombreux pays comme la Somalie, le Soudan du Sud, le Tchad, la République centrafricaine ou la République démocratique du Congo. Entre autres.

Consulter le rapport de la FAO ICI.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Continental

OGM : les pays africains les plus avancés

OGM : les pays africains les plus avancés

 Dans "Technologies agricoles génétiquement modifiées pour l'Afrique", un rapport commandité par la BAD, l'Institut international sur les politiques alimentaires préconise l'adopti[...]

La danse des popotins

La danse des popotins "Nous sommes les hommes de la danse dont les pieds reprennent vigueur en frappant le sol dur." Ce vers, vous vous en êtes rendu compte, n'est pas de moi, mais bien de Léopold[...]

Ebola business, commerce macabre autour d'une épidémie

Des boucles d'oreille aux peluches en forme de virus, les produits dérivés à l'effigie d'Ebola se multiplient sur la Toile. Alors que l'épidémie fait rage, avec un bilan de 10 000 cas en Afrique[...]

Marc Rennard, Orange : "Une nouvelle révolution est en marche en Afrique"

Conforté par un chiffre d'affaires en hausse sur le continent, l'opérateur français prévoit une croissance durable du marché des télécoms. Face à une concurrence[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers