Extension Factory Builder
31/05/2013 à 13:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Léopards de Claude Le Roy pourraient terminer leur préparation à Casablanca. Les Léopards de Claude Le Roy pourraient terminer leur préparation à Casablanca. © Francisco Leong/AFP

La Maison Schengen à Kinshasa a refusé d'accorder des visas à certains joueurs et membres du staff technique congolais, qui ne pourront donc pas se rendre en France pour préparer le match qualificatif pour la Coupe du Monde 2014 en Libye, le 7 juin prochain. Les Léopards se retrouveront directement à Tripoli.

Claude Le Roy a appris la nouvelle vendredi en fin de matinée, à Avignon, alors qu'il attendait les dernières informations en provenance de RDC. La Maison Schengen à Kinshasa a définitivement refusé d'accorder les visas à plusieurs internationaux congolais (A et moins de 20 ans, lesquels devaient participer au Festival Espoirs de Toulon), ainsi qu'à plusieurs membres de l'encadrement technique des Léopards. « Toute demande émanant du Ministère des Sports est refusée », a appris le technicien français.

Le stage à Sanary, prévu le 31 mai dans le Var, a été définitivement annulé. « Et le match amical que nous devions jouer samedi 1er juin contre la Guinée à Saint-Cyr-sur-Mer n'aura pas lieu », a ajouté Le Roy. Les Léopards se retrouveront donc à Tripoli probablement le 3 ou le 4 juin.

« Nous devions revenir après ce match dans le sud de la France, pour préparer celui face au Cameroun, le 16 juin à Kinshasa, ce qui ne sera pas possible », ajoute Le Roy. Les Congolais pourraient achever leur préparation à Casablanca juste après le match contre les Libyens.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : l'ONU souhaite la reprise de la coopération avec l'armée pour combattre les FDLR

RDC : l'ONU souhaite la reprise de la coopération avec l'armée pour combattre les FDLR

En froid avec Kinshasa, les Nations unies souhaitent relancer la coopération "le plus vite possible" avec l'armée afin de neutraliser les rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwa[...]

RDC : Filimbi, drôles de révolutionnaires !

Les jeunes militant prodémocratie arrêtés par les autorités congolaises présentent des profils qui ne collent pas, mais alors pas du tout, avec le portrait qu'en fait Kinshasa. Explications.[...]

Kyungu wa Kumwanza : "La RDC doit privilégier les échéances électorales importantes"

De retour de Kinshasa, où il a pris part la semaine dernière à la réunion du bureau politique de la coalition au pouvoir, convoquée par le président Joseph Kabila, Antoine Gabriel Kyungu[...]

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

Près de deux semaines après leur arrestation à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, plusieurs militants[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

RDC : la Monusco reconduite, mais réduite

La Monusco comptera 2 000 soldats de moins. Cette reconduction du mandat de la force onusienne survient en pleine brouille entre les Nations unies et Kinshasa.[...]

RDC : les Américains derrière les mouvements citoyens ?

Les autorités congolaises, qui ont durement mis fin à la rencontre entre les mouvements citoyens étrangers et congolais la semaine dernière, ont trouvé en Washington un responsable à ce[...]

RDC : trente éléphants tués en quinze jours par des braconniers dans le parc de la Garamba

Trente éléphants ont été abattus en deux semaines dans le Parc national de la Garamba, dans le nord-est de la RDC. Les responsables du parc accusent un groupe de braconniers soudanais d'avoir commis[...]

RDC : remous dans la majorité au sujet de la loi électorale

Sept partis de la majorité congolaise (RDC) ont exprimé leurs inquiétudes sur la révision de la Constitution. Après une réunion agitée, ils ont fini par rentrer dans le rang. [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130531130151 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130531130151 from 172.16.0.100