Extension Factory Builder
31/05/2013 à 12:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le 9 avril 2013 à Kinshasa, lors du procès des policiers soupçonnés du meurtre de Chebeya. Le 9 avril 2013 à Kinshasa, lors du procès des policiers soupçonnés du meurtre de Chebeya. © Junior D. Hannah/AFP

Le dossier de l'affaire Floribert Chebeya a été volé chez l'un des avocats des parties civiles, a annoncé dans un communiqué l'ONG congolaise la Voix des sans-voix (VSV), fondée par le militant des droits de l'Homme assassiné en 2010.

Coup dur pour les avocats de la partie civile dans l’affaire Chebeya. Dans la nuit du 29 au 30 mai, des voleurs se sont introduits dans le cabinet de Me Jean-Marie Kabengela Ilunga et ont pris « un poste téléviseur, une somme d'argent, des ouvrages, un sac contenant le dossier de l'affaire Floribert Chebeya et Fidèle Bazana (le chauffeur disparu) », affirme l’ONG congolaise la Voix des sans-voix (VSF) que présidait le militant des droits de l’homme assassiné en juin 2010 à Kinshasa.

La VSV « réitère une fois de plus ses vives préoccupations consécutivement à l'insécurité récurrente qui pèse sur les avocats des parties civiles dans l'affaire du double assassinat » de Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana, indique le communiqué.

Avant ce « vol visiblement planifié », l'avocat avait « reçu des appels anonymes ». « Les correspondants au bout du fil ne disaient mot, et ce, curieusement au moment où Me Ilunga voulait entrer ou sortir de son cabinet », poursuit le texte, qui précise que Me Kabengela traite de plusieurs dossiers sensibles.

Numbi toujours hors champ

Dans l’affaire Chebeya qui est encore loin d’être élucidée, la cour militaire de Kinshasa avait condamné à mort, en juin 2011, le colonel Mukalay, le numéro 2 des services spéciaux de la police, ainsi que trois policiers jugés par contumace car en fuite. Un autre avait été condamné à la prison à perpétuité et trois avaient été acquittés.

Mais, le principal suspect selon la partie civile, le général John Numbi, inspecteur général de la police au moment des faits, n’est toujours pas poursuivi par la justice. Floribert Chebeya, 47 ans, avait été retrouvé mort après s’être rendu à l’Inspection générale de la police de Kinshasa pour rencontrer son responsable. Ce que John Numbi a toujours nié.

Le 7 mai, le procès en appel a été suspendu jusqu'à ce qu'une décision de la Cour constitutionnelle statue sur une exception d'irrégularité soulevée par les parties civiles.

(Avec l'AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

Près de deux semaines après leur arrestation à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, plusieurs militants congol[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

RDC : la Monusco reconduite, mais réduite

La Monusco comptera 2 000 soldats de moins. Cette reconduction du mandat de la force onusienne survient en pleine brouille entre les Nations unies et Kinshasa.[...]

RDC : les Américains derrière les mouvements citoyens ?

Les autorités congolaises, qui ont durement mis fin à la rencontre entre les mouvements citoyens étrangers et congolais la semaine dernière, ont trouvé en Washington un responsable à ce[...]

RDC : trente éléphants tués en quinze jours par des braconniers dans le parc de la Garamba

Trente éléphants ont été abattus en deux semaines dans le Parc national de la Garamba, dans le nord-est de la RDC. Les responsables du parc accusent un groupe de braconniers soudanais d'avoir commis[...]

RDC : remous dans la majorité au sujet de la loi électorale

Sept partis de la majorité congolaise (RDC) ont exprimé leurs inquiétudes sur la révision de la Constitution. Après une réunion agitée, ils ont fini par rentrer dans le rang. [...]

RDC : face aux rebelles rwandais, l'armée progresse sans vrai combat

"Une guerre sans combattants?" L'armée congolaise progresse au Sud-Kivu face à des rebelles rwandais des FDLR qui préfèrent fuir, faisant craindre que les problèmes causés par[...]

RDC - Football : Florent Ibenge, le plafond de verre et le tremplin chinois

En moins de deux ans, Florent Ibenge s’est construit une belle notoriété internationale, en qualifiant l’AS Vita Club pour la finale de la Ligue des champions 2014, puis en installant la RDC sur la[...]

RDC : pourquoi dix militants congolais sont-ils toujours sous les verrous ?

Arrêtés le 15 mars à Kinshasa, à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, dix militants congolais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130531122231 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130531122231 from 172.16.0.100