Extension Factory Builder
31/05/2013 à 12:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le 9 avril 2013 à Kinshasa, lors du procès des policiers soupçonnés du meurtre de Chebeya. Le 9 avril 2013 à Kinshasa, lors du procès des policiers soupçonnés du meurtre de Chebeya. © Junior D. Hannah/AFP

Le dossier de l'affaire Floribert Chebeya a été volé chez l'un des avocats des parties civiles, a annoncé dans un communiqué l'ONG congolaise la Voix des sans-voix (VSV), fondée par le militant des droits de l'Homme assassiné en 2010.

Coup dur pour les avocats de la partie civile dans l’affaire Chebeya. Dans la nuit du 29 au 30 mai, des voleurs se sont introduits dans le cabinet de Me Jean-Marie Kabengela Ilunga et ont pris « un poste téléviseur, une somme d'argent, des ouvrages, un sac contenant le dossier de l'affaire Floribert Chebeya et Fidèle Bazana (le chauffeur disparu) », affirme l’ONG congolaise la Voix des sans-voix (VSF) que présidait le militant des droits de l’homme assassiné en juin 2010 à Kinshasa.

La VSV « réitère une fois de plus ses vives préoccupations consécutivement à l'insécurité récurrente qui pèse sur les avocats des parties civiles dans l'affaire du double assassinat » de Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana, indique le communiqué.

Avant ce « vol visiblement planifié », l'avocat avait « reçu des appels anonymes ». « Les correspondants au bout du fil ne disaient mot, et ce, curieusement au moment où Me Ilunga voulait entrer ou sortir de son cabinet », poursuit le texte, qui précise que Me Kabengela traite de plusieurs dossiers sensibles.

Numbi toujours hors champ

Dans l’affaire Chebeya qui est encore loin d’être élucidée, la cour militaire de Kinshasa avait condamné à mort, en juin 2011, le colonel Mukalay, le numéro 2 des services spéciaux de la police, ainsi que trois policiers jugés par contumace car en fuite. Un autre avait été condamné à la prison à perpétuité et trois avaient été acquittés.

Mais, le principal suspect selon la partie civile, le général John Numbi, inspecteur général de la police au moment des faits, n’est toujours pas poursuivi par la justice. Floribert Chebeya, 47 ans, avait été retrouvé mort après s’être rendu à l’Inspection générale de la police de Kinshasa pour rencontrer son responsable. Ce que John Numbi a toujours nié.

Le 7 mai, le procès en appel a été suspendu jusqu'à ce qu'une décision de la Cour constitutionnelle statue sur une exception d'irrégularité soulevée par les parties civiles.

(Avec l'AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin d'[...]

RDC : le camp militaire Tshatshi attaqué, Kinshasa appelle au calme

Des tirs ont été entendus mardi après-midi au camp militaire Colonel Tshatshi dans la ville de Kinshasa. Selon nos informations, il s'agirait d'une attaque à la machette d'un groupe de personnes qui[...]

RDC : Tshisekedi toujours "pas actif"

L'opposant historique Étienne Tshisekedi, leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), était toujours hospitalisé mi-juillet. Les détails sur son état de[...]

RDC : Cour constitutionnelle, mode d'emploi

Le président Kabila a nommé, le 7 juillet dernier, les neuf membres de la Cour constitutionnelle de RDC. Juge pénal du président de la République et du Premier ministre, cette juridiction est[...]

Festival d'Avignon : tous en choeur avec Serge Kakudji

Le contre-ténor congolais a fait l'unanimité au Festival d'Avignon. Il y présentait une oeuvre à la croisée du baroque et des sonorités africaines.[...]

RDC : une coalition de l'opposition veut voir Kabila à la CPI

La coalition des forces politiques et sociales de l’opposition a lancé mercredi une pétition pour que le président congolais, Joseph Kabila, soit traduit devant la CPI pour crimes contre[...]

RDC 

"Esclavage sexuel" et "travail forcé" en RDC, MSF tire la sonnette d'alarme

MSF a dénoncé mercredi les violences que les milices armées des régions minières de l'est de la République démocratique du Congo infligent aux civils. Selon l'ONG, les exploitants[...]

RDC - Me Kapiamba : "Le clientélisme a totalement détruit la justice congolaise"

Après le scandale autour de la mort d'une petite fille d'un an et demi en détention à Kinshasa, le président de l'Association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ), Georges Kapiamba,[...]

RDC : le désarmement des FDLR expliqué à ceux qui ont raté le début

Les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont commencé fin mai à se rendre. Une reddition jusqu'ici timide mais suffisante pour obtenir la suspension des[...]

RDC : Lubumbashi en proie à de vives tensions pour l'anniversaire de la sécession katangaise

La ville de Lubumbashi est sous tension vendredi pour l'anniversaire de la sécession katangaise. Des forces de sécurité ont été déployées en prévention d'une attaque des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers