Extension Factory Builder
30/05/2013 à 17:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un ballon dirigeable Google. Un ballon dirigeable Google. © AFP

Et si la solution aux problèmes d’accès à internet en Afrique venait des airs ? Selon le "Wall Street Journal", Google envisagerait de développer des réseaux haut-débit sans fil diffusés, notamment, grâce à des ballons dirigeables. L’Asie du Sud-Est mais également l’Afrique subsaharienne seraient les premiers concernés.

L’astuce paraît simple, il fallait seulement y penser. Selon le journal américain The Wall Street Journal, le géant américain Google planifierait l’utilisation de ballons dirigeables afin de diffuser un signal wifi dans des zones où l’accès à Internet n’est pas encore généralisé, notamment l’Afrique subsaharienne. En servant de relais à quelque 30 000 mètres au-dessus du sol, ces engins permettraient d’envoyer des signaux à des centaines de kilomètres à la ronde, via des fréquences télé inutilisées.

Moins aériennes, d’autres techniques sont déjà employées par la firme américaine, notamment l’installation de mâts, reliés à des satellites. Des tests sont d’ailleurs en cours en Afrique du Sud où Google expérimente depuis mars ce système de transmission au Cap, à l’université Stellenbosch. Le potentiel de ces technologies de diffusion est pour le moins énorme puisqu’elles pourraient permettre de connecter plus d’un milliard de personnes.

Par Mathieu Olivier

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Les 10 Africains les plus influents du monde selon le magazine 'Time'

Les 10 Africains les plus influents du monde selon le magazine "Time"

Comme chaque année, l'hebdomadaire américain "Time" a publié mercredi le classement des 100 personnalités les plus influentes de la planète. Parmi elles, dix Africains dont la ministr[...]

Chansons caritatives : à votre bon coeur, mélomanes !

Inspirés par les réunions charitables d'artistes anglo-saxons dans les années 80, les chanteurs africains s’égosillent de plus en plus en groupes. Autour de causes[...]

Le propos raciste qui fait du bien

Peut-on utiliser les clichés pour mieux les dynamiter ? Des étudiants français répètent les saillies caractéristiques du racisme ordinaire pour en souligner[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

La diversité religieuse ? Une richesse inéquitablement répartie

Chrétiens, juifs, musulmans, animistes, athées... Sur Terre, ce n'est pas la diversité qui manque. Une enquête recense les pays où elle est le plus forte. Première en Afrique, la[...]

Japon - Yoshifumi Okamura : en Afrique, "c'est maintenant qu'il faut y aller !"

De passage à Paris, l'ancien ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire - et désormais représentant personnel du Premier ministre pour l'Afrique-, Yoshifumi Okamura, évoque l'avancée des[...]

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Aon Risk Solutions vient de publier la 16e édition de la carte de risque pays. Si l'Afrique australe reste (à l'exception du Zimbabwe) la zone la moins risquée du continent, le Maroc, le Ghana et l'Ouganda[...]

Terrorisme - Iyad Ag Ghaly : arrête-moi si tu l'oses !

Recherché pour terrorisme par le monde entier, le chef touareg Iyad Ag Ghaly semble pourtant poursuivi avec bien peu d'ardeur. Et pour cause : il reste un acteur essentiel dans la région.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces