Extension Factory Builder
29/05/2013 à 09:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Balla Bèye a battu Serigne Dia à Thiès, en 2006. Balla Bèye a battu Serigne Dia à Thiès, en 2006. © Capture d'écran/JA

Pour la première fois de son histoire, la lutte sénégalaise ("avec frappe") se délocalise à Paris. Un combat de gala est prévu, le 8 juin, entre Balla Bèye et Serrigne Dia alias "Bombardier" dans la salle du Palais omnisport de Bercy. Objectif : faire découvrir au monde la "spécificité" du sport roi au pays de la Teranga.

Exporter la lutte sénégalaise ? Le rêve est devenu réalité. Depuis qu’il a rejoint en 2005 le groupe restreint des « promoteurs » - organisateurs des combats de lutte au Sénégal -, Amadou Badiane s’est fixé comme objectif de parvenir un jour à « faire découvrir au monde entier la spécificité de ce sport roi du pays de la Teranga ». Objectif désormais atteint pour l’homme d’affaires dakarois. Sa maison de production, « Badiane Production », organise, le 8 juin, un « gala de lutte sénégalaise » dans la salle du Palais omnisport de Paris-Bercy (POPB) : le « World African Wrestling ».

« Par cet événement, je voudrais exposer aux yeux du monde la spécificité de la lutte sénégalaise qui est une partie de l’ensemble culturel de mon pays [le Sénégal, NDRL] », explique à Jeune Afrique Amadou Badiane. « Au Sénégal, cette discipline, c’est le sport national ; elle suscite chaque semaine l’engouement, depuis bien des années. Il était donc temps de la faire découvrir aux autres communautés », ajoute-t-il, expliquant qu’il lui a fallu tout de même « une année pour parvenir à organiser ce combat ».

À l’affiche, deux grands noms de la lutte sénégalaise : Balla Bèye (Baboye) alias « l’Ouranga de Pikine » face à Serigne Dia alias « Bombardier ». Un combat aux allures revanchardes pour ce dernier puisqu'il avait été battu à Thiès en 2006 par son adversaire de la soirée. Combien ont-ils touché pour accepter de venir s’affronter à Bercy ? Le promoteur dit « n’avoir pas le droit de communiquer ces chiffres » sans l’accord des lutteurs. « Clause de confidentialité », ou les sommes sont-elles trop vertigineuses pour être décemment dévoilées ? On n’en saura pas plus. Pour l'instant, du moins. Amadou Badiane se contente de nuancer : « Comme c’est une première, les lutteurs ont accepté quand même de nous faire de bons tarifs. » Entendre : pas trop exubérants...

"Levée de rideau"

À part les deux « VIP », d’autres lutteurs seront également de la partie pour des combats de « levée de rideau ». On signale notamment la présence du jeune Elton, le petit poussin de Balla Gaye 2, l’actuel roi des arènes au Sénégal. Assurance de Mbour, vainqueur du championnat de lutte intensive avec frappe (Clif) en 2011 et Super Étoile, qui a remporté le championnat de lutte avec frappe (Claf) en 2010, feront également le déplacement. Sans oublier celui qu'on surnomme à Dakar le « Lion blanc » des arènes sénégalaises, l'Espagnol Juan Espino, tombeur de Cobra au mois de mars (voir vidéo ci-dessous).

;

« Nous comptons sur la diaspora sénégalaise mais aussi sur les ressortissants des autres pays pour venir remplir les 15 000 places de Bercy », glisse Amadou Badiane d’un air confiant. Il a déjà le « soutien » de la Fédération française de lutte qui « [lui] a accordé l’autorisation d’organiser des combats sur le territoire français ».

Et pour « médiatiser au maximum l’événement », Amadou Badiane a signé un partenariat avec Canal Plus Afrique. La chaîne du groupe Vivendi « diffusera en direct les trois heures des combats dans 25 pays du continent ». Des artistes africains comme Youssou Ndour - également ministre sénégalais du Tourisme – mais aussi Magic system, Mory Kanté, Ray Lema… seront présents pour agrémenter la soirée. L’événement se veut ainsi une « grande fête culturelle sénégalaise » dans la capitale française. « Sa réussite sera celle de l’Afrique toute entière », s'enflamme Amadou Badiane.

____________________________

Par Trésor Kibangula

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

'Time is now' : Youssou Ndour et J. Martins chantent pour le changement en Afrique

"Time is now" : Youssou Ndour et J. Martins chantent pour le changement en Afrique

Annoncé depuis plusieurs mois, le titre Times is now de Youssou Ndour et J. Martins a été mis en ligne lundi. Visionné sur Youtube par plus de 30 000 personnes en seulement quatre jours, il appelle &agr[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Sénégal : au procès Karim Wade, Bibo Bourgi seul face à son juge

Jusque-là privé de procès en raison de problèmes de santé, le principal complice présumé de Karim Wade, Bibo Bourgi, est entendu par la CREI depuis mercredi. Devant une salle[...]

Sénégal : Karim Wade et l'affaire du compte bancaire de Singapour

C'est la pièce maîtresse de l'accusation contre Karim Wade : un compte à Singapour crédité de 71 millions d'euros. L'ancien ministre sénégalais, jugé pour[...]

CAN 2015 : L'Algérie et le Ghana arrachent leur ticket pour les quarts

L'Algérie, très vite devant au score face au Sénégal, n'a jamais tremblé et assume son statut de favori grâce à son succès (2-0). Les Sénégalais d'Alain Giresse,[...]

Sénégal - Giresse : "Viser le match nul, je ne sais pas faire"

Mardi soir à Malabo (19 heures), le Sénégal, leader du groupe C, affronte l’Algérie. Un match nul peut suffire aux Lions de la Teranga, qui ont déjà engrangé quatre points.[...]

Sénégal : la cimenterie de Dangote démarre, Vicat s'énerve

 Après le démarrage de cimenterie sénégalaise de Dangote, son concurrent français Vicat est déterminé à faire condamner l'État, qu'il accuse d'avoir[...]

CAN 2015 : Le Sénégal arrache un point précieux

Le Sénégal a été tenu en échec par les Bafana Bafana (1-1) vendredi 23 janvier à Mongomo lors de la deuxième journée de la phase de poule. Menés au score dès le[...]

Sénégal - Mame Mactar Gueye : "'Charlie Hebdo' a jeté de l'huile sur le feu"

Mame Mactar Gueye est le vice-président de l'ONG islamique Jamra, à Dakar. À la veille de la manifestation anti-"Charlie Hebdo" prévue dans la capitale sénégalaise, il donne[...]

Foot : avant son exploit avec le Congo, les sept CAN de Claude Le Roy

Avec le Congo, Claude Le Roy dispute en Guinée équatoriale (17 janvier-8 février) sa huitième phase finale, un record. Le technicien français, champion d’Afrique en 1988 avec le Cameroun,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130528183920 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130528183920 from 172.16.0.100