Extension Factory Builder
28/05/2013 à 12:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Dix pays participent à la 41e édition du Tournoi de Toulon. Dix pays participent à la 41e édition du Tournoi de Toulon. © Capture d'écran sur festival-foot-espoirs.com

Le Nigeria et la RDC participent, du 28 mai au 8 juin, à la 41e édition du Festival international "Espoirs" de Toulon, le prestigieux tournoi de football réservé aux moins de 21 ans. Parviendront-ils à se hisser en haut du podium, comme la Côte d’Ivoire en 2010 ? La mission paraît difficile face aux habitués de la compétition, dont font partie la France et le Brésil. Mais pas impossible…

À moins d’un mois du Mondial U20, dix sélections nationales espoirs prennent part, du 28 mai au 8 juin, à la 41e édition du tournoi de Toulon. Aux côtés des habitués de la compétition – notamment la France, le Brésil et le Portugal -, les organisateurs ont fait appel au Nigeria et à la République démocratique du Congo (RDC) pour représenter l’Afrique dans la compétition. Une première pour ces deux grandes nations du football sur le continent.

Si « le Nigeria a été invité parce que les Super Eagles sont qualifiés pour la Coupe du monde U20 prévue en Turquie [du 21 juin au 13 juillet, NDRL] », les Léopards espoirs de la RDC ont été conviés « par amitié à Claude Le Roy [le sélectionneur de l’équipe nationale sénior de la RDC) qui nous a demandé d’accorder une chance à ces jeunes footballeurs prometteurs », a expliqué à Jeune Afrique Alain Revellon, un des organisateurs de la compétition.

Seulement voilà, l’invitation n’a pas convaincu la « Maison Schengen » à Kinshasa, qui a refusé d’octroyer les visas aux quatre joueurs locaux de la capitale congolaise sélectionnés pour participer au Tournoi de Toulon. Seuls deux joueurs de TP Mazembe ont pu faire le déplacement.

 

 

La RDC dans le groupe A

Composée essentiellement de footballeurs évoluant en Europe – notamment Riffi Mandanda (Compiègne), un des trois frères gardiens de but de Steve Mandanda (OM) -, la sélection congolaise hérite du Groupe A avec la France, la Colombie, la Corée et les États-Unis. Entrée en matière, le 30 mai, face aux Bleus.

De son côté, le Nigeria, lui, mise sur une ossature locale : seuls trois joueurs sélectionnés ne jouent pas au pays. Ragaillardis par le triomphe de leurs aînés, vainqueurs de la dernière Coupe d’Afrique des nations, les Super Eagles ne comptent pas faire les figurants à Toulon. Ils tenteront de rééditer l’exploit de la Côte d’Ivoire de 2010 – seul pays africain à avoir remporté, jusqu'ici, le Tournoi de Toulon. Mais, la tâche paraît bien difficile face au Brésil, au Mexique, à la Belgique ou encore au Portugal, quatre autres équipes du Groupe B.

À l’issue des matches de poules, les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour disputer la finale du tournoi. Une finale déjà onze fois remportée par la France, suivi du Brésil (six fois), de l’Angleterre, de la Colombie et du Portugal (quatre).

_____________________

Par Trésor Kibangula

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

La RD Congo vend son énergie et son potentiel agricole à Londres

 Le premier Global Africa Investment Summit à Londres a été nettement dominé par la présence des pays anglophones. Rare exception, la RD Congo a présenté plusieurs projets[...]

RDC : opération "villes mortes" dans les grandes agglomérations du Nord-Kivu

Une opération "villes mortes" a été organisée mardi dans la plupart des grandes agglomérations du Nord-Kivu (est de la RDC) pour protester contre l'insécurité[...]

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

RDC : après les massacres à Béni, la ville n'a plus confiance dans l'armée

Les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu (Forces démocratiques alliées – Armée de libération de l’Ouganda) sèment la terreur à Beni, dans l'est de la RDC.[...]

Ebola : l'épidémie en RDC est dûe à une nouvelle souche

Le virus Ebola qui sévit actuellement en RDC est issu d'une nouvelle souche. C'est la conclusion d'une étude publiée dans la revue américaine The New England Journal of Medicine.[...]

RDC : nouveau massacre de civils par les rebelles ougandais

Vingt-deux personnes, majoritairement des femmes et des enfants, ont été massacrées vendredi soir lors d'une nouvelle tuerie commise par des rebelles ougandais dans l'est de la République[...]

RDC : Kinshasa veut expulser le responsable des droits de l'homme de l'ONU

Kinshasa a demandé jeudi le rappel de Scott Campbell, chef du bureau de l'ONU pour les droits de l'homme en RDC, au lendemain de la publication d'un rapport de ses services dénonçant des crimes commis par[...]

RDC : 26 morts dans une attaque à Beni, attribuée à l'ADF-NALU

Des rebelles ont attaqué le village de Beni, à l'est de la RDC, dans la nuit de mercredi à jeudi. Vingt-six personnes ont été tuées.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers