Extension Factory Builder
17/05/2013 à 12:21
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le masque figurait dans le jardin de la villa de plaisance de Sakhr el-Materi, à Hammamet. Le masque figurait dans le jardin de la villa de plaisance de Sakhr el-Materi, à Hammamet. © AFP

Les tensions entre la Tunisie et l’Algérie ne sont pas seulement dues à la présence de djihadistes à leurs frontières. Le "masque de Gorgone", que la Tunisie doit restituer à l'Algérie depuis plus de deux ans, provoque lui aussi un certain malaise.

La ministre algérienne de la Culture, Khalida Toumi, ne décolère pas. Elle réclame à la Tunisie la restitution du masque de Gorgone, imposante pièce de marbre blanc de 320 kg, volée en 1996 sur le site l'antique Hippone Regius, l’actuelle Annaba (est de l’Algérie). Mise au jour en 1930 par l'archéologue français Pierre Choupaut dans le voisinage du forum, elle ornait la plus importante fontaine de la cité.

Subtilisée dans des conditions assez obscures au moment où toute la région d’Annaba était la cible de pillages réguliers de ses sites archéologiques, en pleine guerre civile, le vol du masque de Gorgone eu un tel retentissement qu’il a conduit les autorités algériennes à créer une brigade de lutte contre le trafic des biens culturels. Les spécialistes avaient alors émis l’hypothèse que les pièces volées avaient été acheminées vers la Tunisie.

Le masque a été mis au jour en 1930 par l'archéologue français Pierre Choupaut, à Annaba.

© DR

Réseau basé à Hammamet

La confirmation avait été apportée par Interpol, en 1999, qui localisait en Tunisie un buste et une tête de femme romaine provenant du théâtre de Guelma. À la même époque, un réseau international de trafic d’objets archéologiques, basé à Hammamet, avait été démantelé. Mais il faudra attendre la révolution tunisienne en 2011 pour que réapparaisse, toujours à Hammamet, le fameux masque de Gorgone, estimé à près d’un million d’euros. Il décorait, ainsi que d’autres pièces antiques, le jardin de la villa de plaisance de Sakhr el-Materi, gendre de l’ancien président Ben Ali, qui avait fuit le pays la veille du 14 janvier 2011.

Exposé à Tunis

Les experts algériens avaient aussitôt authentifié le masque de Gorgone et le ministre tunisien de la Culture, Mehdi Mabrouk, s’était engagé à le restituer. Mais en deux ans rien n’a été fait. Dans un premier temps, le masque a été considéré par les Tunisiens comme pièce à conviction dans une plainte contre Sakhr el-Materi pour détournement de biens archéologiques et de patrimoine. Depuis l’affaire a été jugée sans que le masque ne retourne en Algérie.

Avec d’autres pièces, il a même été le clou d’une exposition, organisée récemment à Tunis à l’occasion du mois du patrimoine et consacrée aux objets détournés par les proches de l’ancien chef de l’État. Soulignant l'importance du « respect des accords bilatéraux et des conventions de l'Unesco » sur la récupération des biens culturels, illégalement acheminés à l'étranger, Khalida Toumi a qualifié cette exposition d’« acte de violation » desdits accords et regretté que la pièce archéologique, propriété de l'Algérie et dûment répertoriée, soit exposée à l'étranger. De son côté, Mehdi Mabrouk a réitéré, le 16 mai, son engagement à restituer le masque aux autorités algériennes, dès l’application de « certaines mesures légales ».

________

Par Frida Dahmani, à Tunis
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Algérie - Sonatrach : Chakib Khelil à découvert

Algérie - Sonatrach : Chakib Khelil à découvert

Soupçonné de corruption dans l'affaire Sonatrach, l'ancien ministre de l'Énergie a tenté en vain d'empêcher la justice suisse de transmettre à Alger des informations sur ses comptes[...]

Algérie : les manifestations se poursuivent contre l'exploitation du gaz de schiste dans le Sud

Les manifestants opposés à l'exploitation du gaz de schiste ne désarment pas. Ils ont repris jeudi leur sit-in à In-Salah, près du premier site d'exploration dans le Sahara algérien,[...]

Assia Djebar, une académicienne artiste

* Clothilde Monat est auteur, journaliste et professeur de Lettres au Lycée français d'Abu Dhabi. À l'annonce du décès de l’académicienne Assia Djebar, je me souviens de cette[...]

Algérie : sexisme et misogynie à l'Assemblée contre la réforme du code de la famille

Le député algérien Mohamed Daoui (islamiste) a déclaré mardi devant l’Assemblée populaire nationale (APN) que les Algériennes "étaient responsables des violences[...]

Algérie : non, Chakib Khelil n'est pas américain

Son mandat d'arrêt international a été levé pour vice de procédures, donc Chakib Khelil, l'ancien ministre algérien de l'Énergie, continue de couler des jours tranquilles aux[...]

Algérie : Bouteflika et les femmes

Célibataire endurci, le chef de l'État fait presque figure d'exception en Afrique et dans le monde arabe. De quoi alimenter depuis toujours rumeurs et fantasmes. Cette enquête est parue dans "Jeune[...]

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Le magazine "Forbes" a livré lundi sa cuvée 2015 de milliardaires en dollars dans le monde. Cette année, le chiffre record de 1 826 personnalités a été atteint (181 de plus qu'en[...]

Algérie : une manifestation anti-gaz de schiste dégénère

Une quarantaine de policiers ont été attaqués et deux bâtiments incendiés, ce dimanche, lors d'une manifestation contre le forage de puits d'exploration du gaz de schiste, à In Salah, dans[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

In Amenas : l'enquête britannique provoque la colère des familles de victimes

Selon les conclusions de l'enquête judiciaire britannique sur l'attaque du complexe gazier algérien d'In Amenas, il "est probable que la balle" qui a tué Stephen Green, l'un des sept otages, "a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130517120435 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130517120435 from 172.16.0.100