Extension Factory Builder
17/05/2013 à 09:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ex-dictateur tchadien Hissène Habré, en novembre 2005. L'ex-dictateur tchadien Hissène Habré, en novembre 2005. © AFP

Quatre personnalités de l'ancien régime de Hissène Habré, dont l’ex-rebelle Mahamat Nouri, sont sous le coup de mandats d’arrêt internationaux lancés, jeudi 16 mai, par la justice tchadienne.

C’est la conséquence directe de l’accord signé le 3 mai entre Dakar et N'Djamena, devant permettre aux juges du tribunal spécial créé pour juger Hissène Habré, de mener des enquêtes au Tchad. La justice tchadienne a lancé, jeudi 16 mai, quatre mandats d'arrêt internationaux contre des personnalités de l'ancien régime d'Hissène Habré, accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité et réfugié au Sénégal depuis 1990.

« Le mandat d'arrêt concerne Mahamat Nouri, l'ancien leader de l'UFDD (Union des forces pour la démocratie et le développement, rébellion, NDLR), Bichara Idriss Haggar, ancien membre du bureau politique, Bandjim Bandoum, ancien gendarme, et Abakar Torbo », a indiqué à l'AFP une source du ministère de la Justice.

       >> Lire aussi l'interview : Bandoum Bandjim : "Au Tchad, tout le monde était suspect sous Hissène Habré"

Ce n’est pas tout. Une dizaine d'anciens agents de la Direction de la documentation et de la sécurité (DDS) visés par des plaintes des victimes ont également été convoqués ce jeudi et mis sous mandat de dépôt à la maison d'arrêt de N'Djamena.

"Idriss Déby déraisonne"

Mahamat Nouri, l’ancien rebelle dont le mouvement avait atteint les portes de la capitale tchadienne en 2008 a rapidement réagi. « Idriss Déby déraisonne, il délire ! », a-t-il déclaré dans la soirée depuis la France où il réside.

« J'ai exercé des responsabilités sous le régime d'Habré oui, mais aux relations internationales, puis comme directeur général de la compagnie aérienne Air Tchad. Où est-ce que j'ai commis des crimes ? La seule chose que Déby peut me reprocher, c'est l'attaque de N'Djamena », s'est agacé l'ancien chef rebelle,

Mercredi, Mahamat Djibrine, ancien tortionnaire et responsable de la DDS, accusé de crimes de guerre et crimes contre l'humanité, avait déjà été arrêté au Tchad. Selon le procureur général tchadien Massingaral Kagah, il pourrait être extradé vers le Sénégal

Aussi connu sous le sobriquet "El Djonto", ce dernier est accusé de torture et de centaines d'assassinats politiques commis entre 1982 et 1990, sous le régime d'Hissène Habré, qui est réfugié au Sénégal depuis son renversement par l'actuel président Idriss Deby.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tchad

Centrafrique : le calvaire des réfugiés musulmans au Tchad, au Cameroun et en RDC

Centrafrique : le calvaire des réfugiés musulmans au Tchad, au Cameroun et en RDC

Plus de 500 000 personnes ont été déplacées en raison de la crise centrafricaine, selon Médecins sans frontières (MSF). Dans un rapport alarmant, l'ONG dénonce le désastre hu[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Tchad : une préfecture pour Baba Laadé, un cadeau empoisonné ?

L’ancien rebelle Abdelkader Baba Laadé, revenu à la légalité il y a plus d'un an, a été nommé préfet de la Grande Sido, région frontalière avec la [...]

Le retour surprise de Jean-Bernard Padaré au Tchad

Jean-Bernard Padaré, l’ancien garde des Sceaux tchadien tombé en disgrâce et poursuivi dans plusieurs affaires, s’était réfugié en France il y a quelques mois. Alors que des[...]

Lune de miel entre Idriss Déby Itno et François Hollande

François Hollande et Idriss Déby Itno se sont entretenus pendant près de deux heures le 19 juillet, à N'Djamena, à l’occasion de la première visite officielle du président[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Hollande au Tchad pour l'installation du dispositif anti-terrorisme au Sahel

Le président français François Hollande achevait samedi son périple de trois jours en Afrique à N'Djamena, où il doit préparer l'installation du commandement de Barkhane, nouvelle[...]

Après la Côte d'Ivoire, Hollande au Niger et au Tchad en mode treillis

François Hollande poursuit sa minitournée africaine par des visites à Niamey et à N'Djamena, vendredi et samedi. Après avoir esssentiellement parlé économie avec Alassane Ouattara,[...]

Libye : les voisins s'invitent dans la crise, au grand dam des Occidentaux

Inquiets de voir le pays sombrer dans le chaos, les six pays frontaliers s'impliquent dans le dossier. Mais leur initiative, soutenue par l'Union africaine et la Ligue arabe, n'est pas du goût des Occidentaux.[...]

La Cemac entre rebelles, islamistes et pirates

C'est devant une Cemac impuissante que l'État centrafricain s'est effondré. Certes, la Communauté a tenté de s'interposer entre les parties en conflit. Mais pour mieux constater ensuite son[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers