Extension Factory Builder
17/05/2013 à 09:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ex-dictateur tchadien Hissène Habré, en novembre 2005. L'ex-dictateur tchadien Hissène Habré, en novembre 2005. © AFP

Quatre personnalités de l'ancien régime de Hissène Habré, dont l’ex-rebelle Mahamat Nouri, sont sous le coup de mandats d’arrêt internationaux lancés, jeudi 16 mai, par la justice tchadienne.

C’est la conséquence directe de l’accord signé le 3 mai entre Dakar et N'Djamena, devant permettre aux juges du tribunal spécial créé pour juger Hissène Habré, de mener des enquêtes au Tchad. La justice tchadienne a lancé, jeudi 16 mai, quatre mandats d'arrêt internationaux contre des personnalités de l'ancien régime d'Hissène Habré, accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité et réfugié au Sénégal depuis 1990.

« Le mandat d'arrêt concerne Mahamat Nouri, l'ancien leader de l'UFDD (Union des forces pour la démocratie et le développement, rébellion, NDLR), Bichara Idriss Haggar, ancien membre du bureau politique, Bandjim Bandoum, ancien gendarme, et Abakar Torbo », a indiqué à l'AFP une source du ministère de la Justice.

       >> Lire aussi l'interview : Bandoum Bandjim : "Au Tchad, tout le monde était suspect sous Hissène Habré"

Ce n’est pas tout. Une dizaine d'anciens agents de la Direction de la documentation et de la sécurité (DDS) visés par des plaintes des victimes ont également été convoqués ce jeudi et mis sous mandat de dépôt à la maison d'arrêt de N'Djamena.

"Idriss Déby déraisonne"

Mahamat Nouri, l’ancien rebelle dont le mouvement avait atteint les portes de la capitale tchadienne en 2008 a rapidement réagi. « Idriss Déby déraisonne, il délire ! », a-t-il déclaré dans la soirée depuis la France où il réside.

« J'ai exercé des responsabilités sous le régime d'Habré oui, mais aux relations internationales, puis comme directeur général de la compagnie aérienne Air Tchad. Où est-ce que j'ai commis des crimes ? La seule chose que Déby peut me reprocher, c'est l'attaque de N'Djamena », s'est agacé l'ancien chef rebelle,

Mercredi, Mahamat Djibrine, ancien tortionnaire et responsable de la DDS, accusé de crimes de guerre et crimes contre l'humanité, avait déjà été arrêté au Tchad. Selon le procureur général tchadien Massingaral Kagah, il pourrait être extradé vers le Sénégal

Aussi connu sous le sobriquet "El Djonto", ce dernier est accusé de torture et de centaines d'assassinats politiques commis entre 1982 et 1990, sous le régime d'Hissène Habré, qui est réfugié au Sénégal depuis son renversement par l'actuel président Idriss Deby.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Tchad

Guerre contre Boko Haram : Idriss Déby Itno défie Abubakar Shekau

Guerre contre Boko Haram : Idriss Déby Itno défie Abubakar Shekau

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a profité d'une visite de travail de son homologue du Niger, Mahamadou Issoufou, mercredi à N'Djamena, pour lancer un message à Abubakar Shekau. Le lead[...]

Nigeria : Abuja annonce avoir repris 29 localités à Boko Haram

Le gouvernement fédéral nigérian a donné jeudi une liste de localités reprises par l’armée au groupe islamiste Boko Haram. Au total, 29 villes dans le Nord-Est seraient[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Boko Haram : la sale guerre a commencé

Composée des troupes du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, la force régionale s'est lancée dans la bataille pour enrayer l'avancée de la secte jihadiste Boko Haram. Une course contre la[...]

Boko Haram, la tactique du boucher

Le groupe islamiste agit-il en ordre dispersé ou suivant une véritable stratégie militaire ? De batailles en massacres, son organisation se dévoile peu à peu.[...]

Cartographie - Boko Haram sur les traces du califat de Sokoto ?

Les dirigeants de Boko Haram rêveraient-ils de faire revivre le califat de Sokoto, établi au XIXe siècle et disparu au moment de la colonisation britannique ? Leurs intentions ne sont pas claires.[...]

Boko Haram : Laurent Fabius au Tchad pour souligner la "solidarité" de la France

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, débute samedi une tournée au Tchad et au Cameroun, avant le Niger dimanche, pour affirmer "la solidarité" de Paris[...]

L'Afrique centrale apporte son soutien à la lutte régionale contre Boko Haram

Les chefs d’État de la CEEAC se sont réunis lundi à Yaoundé, au Cameroun, pour élaborer une stratégie commune destinée à "éradiquer" Boko Haram. Ils[...]

Tchad : dans les cendres de Ngouboua, après l'attaque de Boko Haram

Maisons incendiées, carcasses de bétail calciné, des habitants fuyant baluchon sur la tête... A Ngouboua, sur les rives du lac Tchad, la population est sous le choc après l'attaque de Boko[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130517090050 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130517090050 from 172.16.0.100