Extension Factory Builder
16/05/2013 à 12:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un contrebandier transportant des menus KFC vers Gaza. Un contrebandier transportant des menus KFC vers Gaza. © DR

Une entreprise de livraison palestinienne a récemment trouvé un bon filon : depuis quelques semaines, elle livre des menus de la célèbre chaîne de restauration rapide de poulet frit KFC dans la bande de Gaza via les tunnels de contrebande. 

Après les produits de première nécessité, les matériaux de construction ou les médicaments, ce sont désormais les nuggets KFC qui transitent dans les tunnels reliant l'Égypte à Gaza. Comme le rapporte le journal américain Christian Science Monitor, une entreprise de livraison locale, Al-Yamama, s'est récemment lancée dans le commerce des morceaux de poulet frit de la chaîne de fast-food américaine Kentucky Fried Chicken à Gaza.

Tout a commencé lorsque des employés de la compagnie Al-Yamama, pris d'une soudaine envie de KFC, ont demandé à des contrebandiers de leur acheminer des menus depuis le restaurant KFC d'Al-Arish, petite ville égyptienne située à une quarantaine de kilomètres de la bande de Gaza. Trois heures plus tard, les ailes de poulet frit étaient sur la table des Palestiniens. « C'est là qu'on s'est dit : pourquoi est-ce qu'on ne proposerait pas ce service aux Gazaouis ? », explique Mohamed al-Madani, directeur financier de la société.

Des dizaines de commandes chaque semaine

Al-Yamama poste alors une petite publicité sur sa page Facebook. En quelques heures, plus de 20 commandes sont passées. La machine est lancée. Depuis, le succès est au rendez-vous. Des dizaines de demandes sont faites chaque semaine, malgré le prix triplé de 100 shekels (environ 30 dollars) par menu pour couvrir les frais de livraison et de contrebande. Les Gazaouis commandent leurs menus sur la page Facebook d'Al-Yamama ou en passant un coup de fil. Ils doivent ensuite patienter environ trois heures pour être livrés à domicile, le temps que les menus soient commandés au restaurant KFC d'Al-Arish et acheminés par les tunnels.

D'abord surpris par cette marchandise un peu étrange, certains contrebandiers ont rapidement accepté de participer à ce nouveau business de poulet frit. D'après l'un d'entre eux, Abu Iyad, interrogé par Christian Science Monitor, « la contrebande par les tunnels n'est plus aussi rentable qu'avant, les choses ne font qu'empirer ».

Cette baisse est en partie liée au récent assouplissement de l'embargo israélien sur la bande de Gaza, où il est désormais plus facile d'obtenir des produits légalement. Elle est aussi due au changement d'attitude de l'Égypte à l'égard de ce trafic souterrain. Depuis août 2012 et la mort de 16 soldats dans un accrochage au poste frontalier de Rafah, l'armée égyptienne, qui fermait plus ou moins les yeux sur la contrebande, mène une campagne de destruction et d'inondation des tunnels.

___

Benjamin Roger

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Maroc : El Othmani, numéro deux du PJD, relance le débat sur l'avortement

Maroc : El Othmani, numéro deux du PJD, relance le débat sur l'avortement

Saadeddine El Othmani, le numéro deux du Parti de la justice et du développement (PJD, islamiste), a assuré lundi dans une tribune être "pour la légalisation de l’avortement dans certai[...]

Palestine : Mahmoud Abbas, le chant du cygne

Ignoré par Tel-Aviv, décrédibilisé aux yeux de son peuple, le président de l'Autorité palestinienne tente vaille que vaille de sauver la face. Mais la question de sa succession se[...]

Libye : des islamistes armés s'emparent de deux champs pétrolifères

Des islamistes radicaux se sont emparés mardi des deux champs pétrolifères d'Al-Bahi et Al-Mabrouk, situés dans le centre du pays. Ils menacent désormais celui d'Al-Dahra.[...]

Israël : Bibi-sitter et le hipster

À l'approche des législatives, les candidats rivaux multiplient les clips de campagne. Et, pour séduire les électeurs, ils sont prêts à tout ![...]

Algérie : Bouteflika et les femmes

Célibataire endurci, le chef de l'État fait presque figure d'exception en Afrique et dans le monde arabe. De quoi alimenter depuis toujours rumeurs et fantasmes. Cette enquête est parue dans "Jeune[...]

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Le magazine "Forbes" a livré lundi sa cuvée 2015 de milliardaires en dollars dans le monde. Cette année, le chiffre record de 1 826 personnalités a été atteint (181 de plus qu'en[...]

Hommage : Éric Rouleau, témoin engagé

Décédé le 25 février, Éric Rouleau, journaliste spécialiste du Proche-Orient, collabora au "Monde" et à "Jeune Afrique". Il fut aussi ambassadeur de[...]

Jean-Louis Borloo présente un plan de 200 milliards d'euros pour l'électrification de l'Afrique

 L'ancien ministre français Jean-Louis Borloo a présenté ce mardi en présence du président François Hollande son plan pour l'électrification de l'Afrique, qui[...]

Maroc : les galères de Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers à Tanger

Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers, vivote depuis des mois à Tanger et tente d'oublier une expérience récente dans une famille aisée de la ville, faite d'exploitation et de[...]

Reprise jeudi au Maroc du dialogue pour une sortie de crise en Libye

Après l'annulation d'une réunion la semaine dernière, un nouveau round de dialogue entre les deux parlements rivaux en Libye, celui reconnu par la communauté internationale et le Congrès[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130516101817 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130516101817 from 172.16.0.100