Extension Factory Builder
15/05/2013 à 09:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Belgo-gabonais Efong Nzolo quatre fois élu 'meilleur arbitre' en Belgique. Le Belgo-gabonais Efong Nzolo quatre fois élu "meilleur arbitre" en Belgique. © Capture d'écran sur lavenir.net

Les joueurs de première division belge de football ont élu Jérôme Efong Nzolo meilleur arbitre de l’année 2013. Une quatrième récompense du genre qui hisse le Belgo-Gabonais à la deuxième position au palmarès des arbitres belges les plus primés. Son secret ? Plus de sourire et moins de cartons sur la pelouse. Un style qui ne fait pas toujours l'unanimité dans le milieu sportif belge.

Il est désormais le deuxième meilleur arbitre belge de tous les temps. Le Belgo-Gabonais Jérôme Efong Nzolo, 38 ans, a été élu « arbitre de l’année » 2013 par les joueurs de la Pro League, première division de Belgique. Avec ce quatrième trophée, après ceux emportés en 2007, 2008 et 2009, il talonne Franck De Beeckere, un habitué des Ligues des champions et des compétitions internationales (Coupes du monde 2006 et 2010), aujourd’hui en retraite, qui détient le record de sept titres.

L’annonce a été faite, le 14 mai, sur le site des éditions de L’Avenir, coorganisateurs de l’événement avec les dirigeants de la ligue belge de football. « C’est un grand honneur parce que ce sont les acteurs eux-mêmes qui votent, a réagi le lauréat. On est avec les [joueurs] sur le terrain et le fait qu’ils reconnaissent vos qualités, c’est toujours très important », explique celui qui a arbitré son premier match en Belgique en 2006 seulement.

Éducateur social de formation, Jérôme Efong Nzolo n’a pas la main facile pour distribuer des cartons jaunes ou rouges sur le terrain. Toujours souriant, il prend le temps de discuter avant de sanctionner.

Un style qui lui vaut sans doute la sympathie des joueurs. Mais aussi des petites piques. Sur le réseau social Twitter, ce sont surtout des journalistes belges qui taclent le meilleur arbitre fraîchement désigné. « Il [Jérôme Efong Nzolo, NDRL] doit ce prix à sa communication et à son sourire, pas à son arbitrage », tweete Thomas Busiau, journaliste sportif au Soir.

 

 

Et son confrère Michaël Franken des quotidiens de Sud Presse d’ajouter :

 

La réputation de Jérôme Efong Nzolo a pourtant dépassé les frontières de la Belgique. Le natif de Bikondom, dans la partie nord du Gabon, a déjà officié dans quelques rencontres au niveau européen, notamment pour les qualificatifs de la Ligue des champions en 2008 et pour l’Euro 2009 des moins de 19 ans...

________________

Par Trésor Kibangula

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Gabon

Gabon - Jean Rémy Ossibadjouo  : Franceville, 'un paradis pour jeunes médecins'

Gabon - Jean Rémy Ossibadjouo : Franceville, "un paradis pour jeunes médecins"

Pôle sanitaire de référence au Gabon, le centre hospitalier régional de Franceville est moderne et bien coté. Mais souffre d'un manque de praticiens.[...]

Gabon : Franceville blues

Dans le fief de l'ancien président gabonais Omar Bongo Ondimba, les demeures laissées à l'abandon illustrent le changement d'ère. Les cartes du pouvoir sont aujourd'hui redistribuées.[...]

Assises sociales au Gabon : un pacte en trois actes

À l'issue des Assises sociales, qui se sont tenues à Libreville les 25 et 26 avril, le chef de l'État a annoncé les mesures concrètes qu'il avait[...]

Corruption au Gabon : la fête est-elle finie ?

Les magistrats seront-ils libres de mener l'opération "mains propres" ? Une campagne anticorruption qui menace l'opposition comme la majorité.[...]

Gabon - Ali Bongo Ondimba : "Le temps de l'impunité est révolu"

Bilan, gouvernement, réformes, opposition, présidentielle 2016, corruption, Centrafrique, France... Cinq ans après son élection, le chef de l'État gabonais s'explique.[...]

Gabon : ministres en sursis

Une demi-douzaine de ministres gabonais sont menacés de limogeage, pour différentes raisons. Explications.[...]

Gabon : Minkébé, dernière frontière sauvage

Le parc national de Minkébé est l'un des rares à être inhabité. Afin de préserver ses richesses, les brigades de la jungle ne doivent jamais baisser la garde.[...]

Gabon : septentrion désenchanté

Chômage, sida, exode rural... La province gabonaise a perdu de son panache. Elle reprend peu à peu des couleurs grâce à la relance des activités économiques et à la mise[...]

Gabon : un système de santé encore fébrile

L'État a investi massivement dans les hôpitaux et les centres de santé sur tout le territoire. Reste à trouver les médecins qualifiés et le personnel soignant pour les faire[...]

Gabon : Ona Ondo, Monsieur Loyal

Le troisième Premier ministre, Ona Ondo, d'Ali Bongo Ondimba doit mettre en oeuvre le nouveau contrat social et regagner sa province d'origine, le Woleu-Ntem, à la cause présidentielle.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers