Extension Factory Builder
07/05/2013 à 11:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président égyptien Mohamed Morsi, le 16 septembre 2012 au Caire. Le président égyptien Mohamed Morsi, le 16 septembre 2012 au Caire. © AFP

Neuf nouveaux ministres ont été nommés, mardi 7 mai, dans le cadre d'un remaniement du gouvernement égyptien. Hicham Qandil garde son poste de Premier ministre.

Largement critiqué par une partie de l'opinion publique en Égypte, le président Mohamed Morsi a procédé mardi a un remaniement ministériel. Neuf nouveaux ministres, dont deux sont membres du Parti de la Liberté et de la Justice (PLJ, parti des Frères musulmans), font leur entrée dans le gouvernement égyptien.

Les changements concernent notamment les ministères des Finances, du Pétrole, de l'Agriculture et de la Planification, a rapporté l'agence officielle Mena. Le Premier ministre Hicham Qandil, accusé par l'opposition - qui réclame son départ - de ne pas avoir su faire face à la grave crise économique, s'est rendu au palais présidentiel en compagnie des nouveaux ministres pour la prestation de serment.

Deux Frères à la Planification et à l'Investissement

Hicham Qandil avait dit lundi que le remaniement concernerait 11 ministères, mais son porte-parole a indiqué que le Premier ministre s'était mis d'accord avec le président Morsi pour limiter les changements à neuf.

Parmi les nouveaux ministres figurent deux membres du Parti de la Liberté et de la Justice (PLJ) des Frères musulmans. Amr Darrag, un haut responsable du parti, dirigera le ministère de la Planification et de la Coopération internationale. Yahya Hamed, également membre du PLJ selon le quotidien gouvernemental Al-Ahram, a été nommé à l'Investissement.

Le ministre des Finances Al-Morsi Al-Sayyed Hegazi, qui menait les négociations difficiles avec le Fonds monétaire international (FMI) pour un prêt assorti d'un programme de réformes économiques, a été remplacé par Fayyad Abdel Moneim Hassanein.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Egypte

Égypte : deux policiers tués dans une attaque

Égypte : deux policiers tués dans une attaque

Un officier et un conscrit égyptiens ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche dans une nouvelle attaque contre la police dans une Égypte en pleine répression des partisans du [...]

Égypte : le leader de gauche Sabbahi dépose sa candidature à la présidentielle

Le leader de gauche égyptien, Hamdeen Sabbahi, seul rival du grand favori Abdel Fattah al-Sissi à la présidentielle des 26 et 27 mai, a déposé samedi sa candidature à la commission[...]

Égypte : un officier de police tué par une bombe au Caire

Un officier de police égyptien a été tué vendredi soir par l'explosion d'une bombe au Caire, a-t-on appris de source sécuritaire officielle.[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Égypte : double attentat au Caire, cinq blessés dont deux policiers

Deux bombes ont explosé mardi au Caire. Cinq personnes, dont au moins deux policiers, ont été blessées.[...]

La danse orientale, à corps perdus

Tantôt vénérée tantôt méprisée, la danse orientale peine aujourd'hui à se produire sur les scènes du monde arabe. Retour sur un art populaire à la[...]

Égypte : une bombe explose au Caire, trois blessés dont deux policiers

L'explosion d'une bombe posée entre deux voitures, près d'un point sécurité dans le centre du Caire, a blessé deux policiers et un civil, selon des sources au sein des services de secours et[...]

La présidentielle égyptienne sera supervisée par l'Union européenne

L'Union européenne va, pour la première fois, superviser l'élection présidentielle prévue fin mai en Égypte. L'ex-homme fort de l'armée, Abdel Fattah al-Sissi, en est le grand[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers