Extension Factory Builder
02/05/2013 à 17:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Bertrand Bizimwa, le chef politique du M23, exige un cessez-le-feu avec Kinshasa. Bertrand Bizimwa, le chef politique du M23, exige un cessez-le-feu avec Kinshasa. © AFP

Le Mouvement du 23-Mars (M23) a exigé, le 2 mai, la signature d'un accord de cessez-le-feu avec Kinshasa avant de reprendre les pourparlers de Kampala. Cette annonce intervient deux jours après la nomination par la rébellion de deux nouveaux administrateurs dans les territoires de Nyirangongo et de Rutshuru, au Nord-Kivu. Un "acte de provocation", selon la société civile locale.

Le M23 ne rentrera pas à Kampala, sans accord préalable de cessez-le-feu avec Kinshasa. Bertrand Bizimwa, le président du Mouvement du 23-Mars (M23), a annoncé, le 2 mai, la décision de la rébellion congolaise de suspendre sa participation aux pourparlers avec le gouvernement congolais dans la capitale ougandaise.

« Sur le terrain, les FARDC (Forces armées de la RDC) et les FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda, rébellion hutu) avancent sur deux axes et nous ne savons pas avec quelles intentions. Notre délégation ne pourra donc retourner à Kampala que si - et seulement si - le gouvernement accepte de signer immédiatement un accord de cessez-le-feu avec nous », a-t-il déclaré à l'AFP.

"Acte de provocation"

Deux jours plus tôt, le mouvement rebelle avait nommé deux nouveaux administrateurs dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo, sous son contrôle au Nord-Kivu. Une décision qui n'est pas passée inaperçue du côté des associations citoyennes de cette partie de la RDC. Pour elles, « le M23 crache sur les efforts de pacification ». Il s’agit d’un « acte de provocation [qui] témoigne de sa détermination de balkaniser et déstabiliser » la province, indique un communiqué de la Société civile locale publié le 1e mai.

Coïncidence ou décision planifiée ? En tout cas, dans un projet d'accord paru dans la presse congolaise et présenté comme celui que le M23 veut proposer à Kinshasa, l'article 16 indique que « eu égard au principe de continuité de l'État, la RDC s'engage à reconnaître tous les actes politiques et administratifs posés dans les entités sous administration du M23 ».

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Jean-Claude Kifwa, le général 'action, réaction' à Kisangani

RDC : Jean-Claude Kifwa, le général "action, réaction" à Kisangani

Alors que Kisangani, dans le nord-est de la RDC, s’apprête à accueillir temporairement des ex-rebelles FDLR, le climat est tendu entre société civile et autorités militaires. Sur place, le g[...]

RDC - Congo : Mbata ya bakolo, un retour fortement conseillé

Les ressortissants de RDC sont priés de se mettre en règle ou de quitter le pays. Une opération qui accentue les tensions entre les deux voisins.[...]

CAN 2015 : Etekiama s'explique, le Rwanda va faire appel

Agiti Taddy Etekiama, alias Dady Birori, l’attaquant rwandais d’origine congolaise (RDC), a été suspendu par la CAF, qui a également exclu le Rwanda des qualifications pour la CAN 2015 au profit du[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

RDC : le dernier rapatriement de réfugiés angolais a commencé

Le rapatriement des réfugiés angolais en RDC touche à sa fin. La dernière opération de retour a débuté mardi à Kinshasa.[...]

Est de la RDC : 3 000 victimes de violences sexuelles recensées au premier semestre 2014

Près de 3 000 victimes de violences sexuelles ont été recensées lors du premier semestre de 2014 dans deux provinces de l'est de la République démocratique du Congo, où[...]

Généalogie Kabila : le droit de réponse du chef de la Maison civile du président de la RDC

Théodore MUGALU est le chef de la Maison Civile du Président Kabila.[...]

L'opposant congolais Tshisekedi a quitté Kinshasa pour Bruxelles à bord d'un avion médicalisé

L'opposant congolais Étienne Tshisekedi, 81 ans, a quitté samedi à l'aube Kinshasa à bord d'un avion médicalisé qui a pris la route de Bruxelles.[...]

RDC : Yves Kawa, ex-chef de milice en Ituri, bientôt libre

La cour militaire de Kisangani, dans le nord-est de la RDC, a condamné mercredi à 9 ans de prison Yves Kawa, ancien dirigeant d'une milice en Ituri, pour crimes contre l'humanité. Étant détenu[...]

RDC : Florent Ibenge nommé sélectionneur des Léopards

Florent Ibenge (52 ans), l’entraîneur de l’AS Vita Club, dirigera la RDC lors des qualifications pour la CAN 2015. Avec, pour inaugurer la fonction, un match face au Cameroun le 6 septembre à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers