Extension Factory Builder
01/05/2013 à 16:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des manifestants armés, le 29 avril devant le ministère des Affaires étrangères à Tripoli. Des manifestants armés, le 29 avril devant le ministère des Affaires étrangères à Tripoli. © AFP

Le siège des ministères libyens des Affaires étrangères et de la Justice se poursuivait, mercredi 1er mai. Des miliciens réclament le départ de responsables ayant travaillé sous Mouammar Kadhafi.  

Mercredi 1er mai, des hommes armés cernaient toujours le ministère de Affaires étrangères et celui de la Justice. Avec leurs véhicules équipés de canons anti-aériens et de lance-roquettes, ils réclament l’exclusion des collaborateurs de l’ancien régime.

« Le siège des ministères des Affaires étrangères et de la Justice se poursuit et sera maintenu jusqu'à ce que nos revendications soient entièrement satisfaites », a déclaré à l'AFP Aymen Mohamed Aboudeina, membre de la Coordination des partisans de l'exclusion politique des anciens collaborateurs de Kadhafi.

Mardi soir, le ministre de la Justice a écarté un recours à la force pour évacuer les protestataires, précisant que le gouvernement préfère « faire prévaloir la sagesse ». Lundi, le ministère des Finances a été brièvement occupé par les mêmes groupes, tandis que des officiers de police ont envahi à deux reprises, dimanche et lundi, le ministère de l'Intérieur pour réclamer augmentations de salaires et promotions.

Compromis

Dimanche, c’est le siège de la télévision nationale libyenne qui avait été brièvement bloqué par des ex-rebelles qui assuraient la protection du bâtiment. La diffusion de la chaîne n'avait toutefois pas été perturbée

Débattue à plusieurs reprises au Congrès général national (CGN), la plus haute autorité politique de Libye, la loi sur l'exclusion politique des Kadhafistes provoque des remous au sein de la classe politique car elle risque d'écarter plusieurs hauts responsables du pays. Sous la pression, le CGN a annoncé lundi qu'il suspendait ses séances plénières jusqu'à dimanche, officiellement pour permettre aux blocs politiques de l'Assemblée d'examiner le projet de loi afin d'arriver à un compromis.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Crise libyenne : première réunion de dialogue sous l'égide de l'ONU à Tripoli

Crise libyenne : première réunion de dialogue sous l'égide de l'ONU à Tripoli

Des députés rivaux du nouveau parlement libyen se sont retrouvés lundi 29 septembre en début d’après-midi pour amorcer des négociations de sortie de crise sous l’égide d[...]

Libye : l'autre jihadistan

Alors que le monde entier a les yeux rivés sur l'État islamique, la Libye est progressivement devenue une sorte de hub où les groupes terroristes de la région viennent s'approvisionner en armes et[...]

Libye : faut-il intervenir militairement ?

Si une opération militaire n'est pas du tout d'actualité, certains, notamment la France, s'y préparent déjà.[...]

Libye : Haftar ? "Une déception"

Le général libyen Khalifa Haftar est dans la ligne de mire de Paris et du Caire. Les deux pays sont d'accord sur un point : l'écarter pour espérer mettre un terme à la crise.[...]

Soudan, Qatar, Turquie... : qui arme les islamistes libyens ?

Le gouvernement libyen soupçonne le Soudan de faciliter le transport des armes fournies par le Qatar aux milices islamistes. La Turquie serait aussi un allié de poids de ces dernières.[...]

Immigration : mort à crédit en Méditerranée

Ils paient des passeurs sans scrupule à prix d'or pour traverser la Méditerranée. Cette année, trois mille migrants ont perdu la vie dans ce voyage. Un commerce lucratif et un drame humain face[...]

Libye : rencontre entre les différents protagonistes sous l'égide de l'ONU fin septembre ?

Pour tenter de mettre fin à la crise sécuritaire et institutionnelle qui règne dans le pays, la mission de l'ONU en Libye (UNSMIL) a proposé lundi la tenue d'une réunion de dialogue le 29[...]

Libye : le Parlement rejette le nouveau cabinet du Premier ministre Abdallah al-Theni

La crise se poursuit en Libye. Jeudi, le Parlement a rejeté le nouveau gouvernement formé par le Premier ministre, Abdallah al-Theni. Il lui a demandé de composer un cabinet de crise plus restreint.[...]

Libye : Le Drian sonne le tocsin contre les jihadistes...

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, tente de convaincre François Hollande et certains des alliés régionaux de la France de la nécessité d'une intervention[...]

Libye - France : un cousin de Kadhafi accuse Sarkozy d'avoir perçu des fonds du "Guide" en 2007

Dans un entretien publié mercredi par "L’Express", l'ancien diplomate Ahmed Kadhaf al-Dam, un cousin de l’ancien "Guide" libyen Mouammar Kadhafi, affirme que Nicolas Sarkozy a bel et bien[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers