Extension Factory Builder
29/04/2013 à 17:21
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Amara Traoré a signé un contrat d’un an renouvelable avec l'AS Kaloum. Amara Traoré a signé un contrat d’un an renouvelable avec l'AS Kaloum. © DR

Un an après avoir été remercié de son poste de sélectionneur du Sénégal, Amara Traoré a retrouvé du travail à l’AS Kaloum (Guinée). L’ancien attaquant des Lions de la Teranga a répondu favorablement aux offres d’Aboubacar Sampil, l’ambitieux président du club de Conakry.

Jeune Afrique : La fin de votre histoire avec le Sénégal, en février 2012, vous-a-t-elle marqué ?

Amara Traoré : Après la CAN 2012 [le Sénégal avait été éliminé au premier tour, NDLR], nous nous sommes quittés sur plusieurs incompréhensions, mais aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre. Le métier d’entraîneur comporte des risques. Cela a été difficile à vivre, mais maintenant, je suis complètement tourné vers ma mission avec l’AS Kaloum.

C’est un choix étonnant…

Non, car c’est un des meilleurs clubs de Guinée [ il a été douze fois champion et a remporté six Coupes, NDLR]. Tout s’est fait assez vite. En trois semaines, c’était réglé avec le président Aboubacar Sampil. Il m’a fait signer un contrat d’un an renouvelable.

Avec quels objectifs ?

Devenir champion de Guinée, et donc disputer la Ligue des Champions. Le président Sampil veut faire de l’AS Kaloum un club qui compte en Guinée, mais aussi sur la scène africaine. Il a tout de même réussi à faire revenir des joueurs comme Kanfory Sylla, qui a joué en Belgique, en Turquie, en Grèce et en Tunisie, Alimo Diallo, qui a évolué en Belgique et en Turquie… Il dispose de moyens importants, et cela se traduit à tous les niveaux. On vient d’avoir un bus tout neuf, un terrain synthétique va être installé pour les entraînements, le stade va être rénové. Il veut faire évoluer l’ASK vers le professionnalisme d’ici à quatre ans. Il y a un beau projet ici.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : premier cas à Freetown, deux Américains contaminés au Liberia

Ebola : premier cas à Freetown, deux Américains contaminés au Liberia

Le premier cas confirmé de décès dû au virus Ebola a été enregistré dans la capitale de la Sierra Leone, tandis que deux citoyens américains, engagés dans la lutte cont[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Ebola en Afrique de l'Ouest : le bilan passe le cap des 600 morts, dont 68 en 5 jours

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le bilan de l'épidémie de fièvre Ebola qui frappe la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone depuis mars a désormais franchi le cap des 600[...]

Selon l'OMS, l'épidémie de virus Ebola "peut être stoppée" en Afrique de l'Ouest

Après une accalmie au mois d'avril, la grave épidémie de virus Ebola qui touche l'Afrique de l'Ouest est repartie à la hausse ces derniers jours. Selon des responsables de l'OMS, celle-ci peut encore[...]

Ebola : l'Afrique de l'Ouest réunie à Accra pour riposter à l'épidémie

L'Afrique de l'Ouest, dont onze pays sont réunis à Accra en compagnie d'experts internationaux mercredi et jeudi, tente de riposter à l'épidémie d'Ebola qui a déjà fait 467 morts[...]

Guinée : Ebola, la fièvre monte à Conakry

Ebola tue maintenant au Liberia et en Sierra Leone, mais c'est toujours la Guinée qui paie le plus lourd tribut. Reportage dans un hôpital de Conakry, où l'on se bat pour sauver des vies.[...]

Guinée : polémique entre Alpha Condé et MSF autour de l'épidémie d'Ebola

Le torchon brûle entre le président guinéen, Alpha Condé, et l'organisation Médecins sans frontières (MSF). Lundi 23 juin, celle-ci avait ainsi estimé que l'épidémie[...]

Ebola : l'épidémie est "hors de contrôle" en Afrique de l'Ouest, selon MSF

L'ONG Médecins sans frontières (MSF) a affirmé lundi que la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone comptaient "60 foyers actifs" de fièvre hémorragique, en grande partie due au[...]

Massacre du 28 septembre en Guinée : "Il y a aura une justice nationale", assure Cheick Sako

Une semaine après les déclarations du Général Sékouba Konaté - qui affirme avoir déposé auprès de la Cour pénale internationale (CPI) une liste de noms de[...]

Hausse des cas d'Ebola en Guinée

Une hausse des cas de fièvre hémorragique, essentiellement due au virus Ebola, suscite l'inquiétude des Guinéens, pays le plus affecté par l'épidémie qui affecte aussi la Sierra[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers