Extension Factory Builder
29/04/2013 à 17:21
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Amara Traoré a signé un contrat d’un an renouvelable avec l'AS Kaloum. Amara Traoré a signé un contrat d’un an renouvelable avec l'AS Kaloum. © DR

Un an après avoir été remercié de son poste de sélectionneur du Sénégal, Amara Traoré a retrouvé du travail à l’AS Kaloum (Guinée). L’ancien attaquant des Lions de la Teranga a répondu favorablement aux offres d’Aboubacar Sampil, l’ambitieux président du club de Conakry.

Jeune Afrique : La fin de votre histoire avec le Sénégal, en février 2012, vous-a-t-elle marqué ?

Amara Traoré : Après la CAN 2012 [le Sénégal avait été éliminé au premier tour, NDLR], nous nous sommes quittés sur plusieurs incompréhensions, mais aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre. Le métier d’entraîneur comporte des risques. Cela a été difficile à vivre, mais maintenant, je suis complètement tourné vers ma mission avec l’AS Kaloum.

C’est un choix étonnant…

Non, car c’est un des meilleurs clubs de Guinée [ il a été douze fois champion et a remporté six Coupes, NDLR]. Tout s’est fait assez vite. En trois semaines, c’était réglé avec le président Aboubacar Sampil. Il m’a fait signer un contrat d’un an renouvelable.

Avec quels objectifs ?

Devenir champion de Guinée, et donc disputer la Ligue des Champions. Le président Sampil veut faire de l’AS Kaloum un club qui compte en Guinée, mais aussi sur la scène africaine. Il a tout de même réussi à faire revenir des joueurs comme Kanfory Sylla, qui a joué en Belgique, en Turquie, en Grèce et en Tunisie, Alimo Diallo, qui a évolué en Belgique et en Turquie… Il dispose de moyens importants, et cela se traduit à tous les niveaux. On vient d’avoir un bus tout neuf, un terrain synthétique va être installé pour les entraînements, le stade va être rénové. Il veut faire évoluer l’ASK vers le professionnalisme d’ici à quatre ans. Il y a un beau projet ici.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Guinée

Ebola : trois choses à savoir sur la tournée de Ban Ki-moon en Afrique de l'Ouest

Ebola : trois choses à savoir sur la tournée de Ban Ki-moon en Afrique de l'Ouest

Ban Ki-moon a annoncé mercredi à New York qu'il se rendra à partir du 18 décembre en Afrique de l'Ouest. Une tournée dans les pays qui ont été touchés par le virus Ebola. Pou[...]

L'État guinéen condamné pour "détention abusive" de deux officiers

Soupçonnés d'implication dans l'attaque de la résidence du président Condé en 2011, le général Nouhou Thiam et le colonel Sadou Diallo attendent depuis plus de 3 ans d'être[...]

Ebola et sida, même combat

Michel Sidibé est le directeur exécutif de l'Onusida.[...]

CAN 2015 : calendrier des matchs, groupes et résultats

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 débute le 17 janvier. Consultez le calendrier complet et les résultats des matchs de la compétition qui s'achèvera le 8 février en Guinée[...]

Yaya Touré, Patrick Vieira et Idris Elba s'engagent dans la lutte contre Ebola

Idris Elba, acteur britannique d'origine ghanéo-sierra-léonaise, et des stars de football dont l'Ivoirien Yaya Touré participent à une campagne lancée mercredi pour soutenir les efforts des[...]

Guinée : Alpha contre Ebola

Après avoir semblé minimiser l'ampleur de la crise, le président Condé fait désormais de la lutte contre le virus sa priorité. Assisté du Dr Sakoba Keïta, il est[...]

Liberia, Guinée, Sierra Leone : où en est la lutte contre Ebola ?

Si le taux hebdomadaire de transmission du virus Ebola reste élevé au Liberia, en Guinée et au Sierra Leone, l'OMS estime pouvoir "prendre le dessus" sur l'épidémie dans ces trois[...]

Hollande aux Guinéens : "Nous avons le devoir de vous soutenir" dans la lutte contre Ebola

À son arrivée à Conakry, François Hollande a affirmé, vendredi, la solidarité de la France avec la Guinée dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola. Le[...]

Ebola : chaque jour qui passe effrite l'espoir, dans quelle langue faut-il le dire ?

Une vingtaine d'artistes ouest-africains de renom se sont réunis pour interpeller les chefs d'État francophones sur la catastrophe que représente Ebola. Ils publient leur lettre ouverte dans Jeune Afrique.[...]

Guinée : au coeur du "ground zero" de l'épidémie d'Ebola

C'est ici, quelque part entre Nzérékoré et Macenta, en pleine forêt, qu'Ebola est apparu il y a bientôt un an. Une région difficile d'accès, qui a payé un lourd tribut[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers