Extension Factory Builder
24/04/2013 à 18:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les Lions indomptables en novembre 2012. Les Lions indomptables en novembre 2012. © AFP

Le ministère des Sports du Cameroun a demandé à la Fecafoot de lancer un appel international à candidatures pour le poste de sélectionneur des Lions indomptables, actuellement occupé par Jean-Paul Akono. Les premiers CV commencent à arriver…

Depuis qu’il a été nommé en remplacement de Denis Lavagne en septembre dernier, Jean-Paul Akono (62 ans) n’a toujours pas signé de contrat. Et il se pourrait même qu’il n’en signe jamais. Mercredi 23 avril, le ministre des Sports, Adoum Garoua, a exigé de la Fédération camerounaise de Football (Fecafoot) que soit lancé un appel international à candidature pour lui trouver un remplaçant – qui devra parler le Français ou l’Anglais, avoir une expérience internationale et résider dans son pays d’accueil.

>> À lire sur le même sujet : "Denis Lavagne : "Je ne suis pas surpris par ce qui se passe au Cameroun""

Akono passe désormais une partie de son temps à expliquer son incompréhension et son refus de postuler « à un poste qu’il occupe déjà ». Il n’avait pas accepté les salaires qui lui avait été proposés (7 millions de francs CFA pour lui et 3 millions pour son adjoint Martin Ndtoungou Mpilé), en exigeant le double.

Cette fin de non recevoir a visiblement irrité Adoum Garoua, qui a décidé de passer à la vitesse supérieure, alors que les Lions indomptables vont disputer en juin deux matches comptant pour les qualifications à la Coupe du Monde 2014 (le 9 juin au Togo et le 16 en RDC). « Ils recherchent clairement un sélectionneur, cela semble évident », dit l’ancien international Patrick Mboma, alors que Joseph-Antoine Bell s’étonne du timing choisi. « Avant deux rencontres aussi importantes, changer de sélectionneur est surprenant. À moins que cette stratégie ne soit faite pour pousser Akono à accepter le contrat qu’on lui propose », avance l’ancien gardien de but des Lions.

Lechantre, Hadzibegic, Guy Lacombe et les autres

Mohamed Iya, le président de la Fecafoot qui n’a jamais été un supporteur d’Akono, a confirmé que « les candidatures continuaient d’arriver avant la date limite de jeudi 25 avril, 15 heures. » Pierre Lechantre (62 ans, ex-Mali, Qatar, Maghreb Fès, Club Africain, CS Sfax), libre depuis son départ d’Al-Arabi (Qatar) en octobre dernier, qui n’a jamais caché son intérêt pour un banc de touche qu’il a déjà occupé de 1999 à 2001, va déposer la sienne, tout comme le Bosnien Faruk Hadzibegic (55 ans), qui a entraîné plusieurs clubs en France (Sochaux, Troyes, Niort, Dijon, Bastia, Arles-Avignon), en Turquie et en Espagne, ainsi que la Bosnie-Herzégovine en 1999.

Le Français Guy Lacombe (57 ans, ex Cannes, Toulouse, Guingamp, Sochaux, Paris-SG, Rennes, Monaco et Al-Wasl Dubaï jusqu’en février dernier) serait lui aussi intéressé, alors que les noms d’Alex Dupont (58 ans), limogé le 17 décembre dernier de l’AC Ajaccio et du suisse Daniel Jeandupeux (64 ans), qui a entraîné la sélection nationale de son pays et plusieurs formations françaises (Toulouse, Caen, Strasbourg, Le Mans) et helvètes (FC Sion, FC Zurich) sont cités. Comme avait circulé, fin mars dans la presse camerounaise, celui de Didier Six (58 ans), le sélectionneur français du Togo, au moment de la visite des Éperviers à Yaoundé en qualifications pour la Coupe du Monde 2014.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

'Plus jamais Ebola...' : ce sera sans Manu Dibango

"Plus jamais Ebola..." : ce sera sans Manu Dibango

Manu Dibango s'est retiré d'un projet musical de sensibilisation à la lutte contre Ebola. Il n'aurait pas supporté que des personnes soient rétribuées pour ce projet censé être b&eac[...]

Boko Haram, une guerre qui coûte cher au Cameroun

Le nerf de la guerre contre Boko Haram est un souci de première importance au Cameroun.[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Boko Haram : la sale guerre a commencé

Composée des troupes du Cameroun, du Niger, du Nigeria et du Tchad, la force régionale s'est lancée dans la bataille pour enrayer l'avancée de la secte jihadiste Boko Haram. Une course contre la[...]

Cameroun : Afriland First Bank ouvre une agence dédiée à la finance islamique

Le groupe bancaire camerounais vient d'ouvrir à Yaoundé sa première agence spécialisée dans la finance islamique et envisage une extension du réseau au reste du pays. Une première[...]

Boko Haram, la tactique du boucher

Le groupe islamiste agit-il en ordre dispersé ou suivant une véritable stratégie militaire ? De batailles en massacres, son organisation se dévoile peu à peu.[...]

Cartographie - Boko Haram sur les traces du califat de Sokoto ?

Les dirigeants de Boko Haram rêveraient-ils de faire revivre le califat de Sokoto, établi au XIXe siècle et disparu au moment de la colonisation britannique ? Leurs intentions ne sont pas claires.[...]

Boko Haram : Laurent Fabius au Tchad pour souligner la "solidarité" de la France

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, débute samedi une tournée au Tchad et au Cameroun, avant le Niger dimanche, pour affirmer "la solidarité" de Paris[...]

Boko Haram : l'armée camerounaise accusée de nombreuses exactions contre les civils

Les populations du nord du Cameroun subissent des violences de la part non seulement des terroristes de Boko Haram, mais aussi de l’armée nationale. C’est le constat rendu public mercredi par le Réseau[...]

Cameroun : l'armée face à la pieuvre Boko Haram

Notre envoyé spécial a suivi l'armée camerounaise à la frontière avec le Nigeria. Harcelée jour et nuit, cette dernière tente d'empêcher la secte islamiste de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130424183300 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130424183300 from 172.16.0.100