Extension Factory Builder
24/04/2013 à 11:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Supporters des FAR à Casablanca, le 11 avril. Supporters des FAR à Casablanca, le 11 avril. © Capture d'écran/Youtube

Plus de 150 personnes sont poursuivies par la justice marocaine à la suite de violences urbaines en marge du match de football Raja-FAR, le 11 avril à Casablanca. Elles ont pris place mardi 23 avril sur le banc des accusés pour un procès hors norme très suivi au Maroc.

Ce 11 avril, des scènes de violences urbaines avaient défiguré les grandes artères de Casablanca. Agressions, destructions de biens publics et privés, vols : le centre de la capitale économique du Maroc avait été durement marqué par l'arrivée de supporteurs des FAR de Rabat, club devant affronter le soir même l'équipe locale du Raja de Casablanca. Sur Facebook et Twitter, de nombreux Casaouis s'étaient indignés de ces violences, s'interrogeant notamment sur le peu de forces de l'ordre déployées dans les rues de leur ville le jour du match.

Plus de 200 personnes avaient toutefois pu être interpellées et présentées à la justice. La quasi-totalité a été inculpée par une chambre criminelle, une première au Maroc pour de tels faits. Elles encourent des peines de prison ferme. Mardi matin, le procès des accusés majeurs - 157 au total - a débuté dans une salle d'audience archi-comble et en présence d'une centaine d'avocats.

Vidéo amateur du passage de supporters des FAR à Casablanca le 11 avril.

500 vols

Plusieurs centaines de personnes, familles et amis des accusés, ont manifesté pour réclamer la libération de leurs proches. Les avocats de la défense ont plaidé pour la libération de leurs clients, actuellement en détention provisoire dans une prison de la ville. La deuxième audience a été fixée au 7 mai. Les quelque 70 mineurs poursuivis dans le cadre de cette affaire seront pour leur part jugés à partir du 21 mai. Les investigations menées ont permis de recenser quelque 500 cas de vols, agressions à main armée et dégâts sur des biens publics et privés.

Le lendemain de ces violences, qui ont fortement marqué l'opinion publique, de nouvelles arrestations avaient eu lieu en marge d'une autre rencontre de football à Casablanca, entre le Wydad, autre grande équipe de Casa, et l'équipe de Kénitra (Nord-Ouest). Neuf prévenus ont comparu lundi dans ce dossier, devant un tribunal correctionnel de la ville. Mais leur procès a été ajourné au 29 avril, selon un correspondant de l'AFP.

Le football marocain est régulièrement entaché par des violences, à l'intérieur comme à l'extérieur des stades. Lors de la saison 2011-2012, la Fédération marocaine (FRMF) a dit avoir recensé plus d'une trentaine d'incidents en première et deuxième divisions.

(Avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Mehdi Benatia : 'Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc'

Mehdi Benatia : "Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc"

Recruté à l’été 2014 par le Bayern Munich pour 30 millions d’euros, Mehdi Benatia a remporté avec le championnat d’Allemagne le premier titre de sa carrière. À 2[...]

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

 Les autorités britanniques ont refoulé de leur territoire un Marocain condamné pour terrorisme, le 21 mai, sans en informer le Royaume et provoquant un imbroglio diplomatique.  [...]

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Le 20 mai, Mohammed VI a nommé cinq nouveaux ministres à la place de ceux qui ont démissionné. Parmi eux, Mohand Laenser, l'indéboulonnable secrétaire général du Mouvement[...]

Bientôt une usine marocaine pour PSA Peugeot Citroën

Selon l'agence "Bloomberg", non démentie par PSA Peugeot Citroën, ce dernier prévoit d'ouvrir une usine au Maroc d'une capacité inférieure à 100 000 véhicules par[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Maroc : décès du général Abdelaziz Bennani, ancien numéro 2 de l'armée

L'ancien inspecteur des Forces armées royales, hospitalisé depuis plusieurs mois, est décédé mercredi 20 mai à Rabat. Parcours d'un acteur-clé de l'histoire militaire du royaume.[...]

Torture : retour sur la passe d'armes entre le Maroc et Amnesty International

L'ONG Amnesty International a publié mardi un rapport contenant de nombreuses allégations d'actes de torture commis au Maroc. La délégation interministérielle aux Droits de l'homme lui a[...]

Maroc : Fès en fête avec le festival des musiques sacrées du monde

Le Festival des musiques sacrées du monde débute ce 22 mai. Au programme : kora, guitare et percussions, mais aussi débats sur la tolérance et le pluralisme.[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : un suspect marocain arrêté en Italie

Un suspect marocain a été appréhendé mercredi dans le nord de l'Italie, pour complicité présumée dans l'attentat du Bardo. Le résultat d'une coopération avancée[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers