Extension Factory Builder
23/04/2013 à 16:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le footballeur Zahir Belounis. Le footballeur Zahir Belounis. © DR

Bloqué à Doha, le footballeur franco-algérien Zahir Belounis est toujours en procès avec le club qatari d’Al-Jaish, qui lui doit près de vingt-trois mois de salaire. Il est soutenu par l’ambassade de France à Doha. Mais sa situation ne s’améliore pas.

Jeune Afrique : Où en êtes-vous dans votre bras de fer avec Al-Jaish ?

Zahir Belounis : C’est une histoire de dingues ! Il y a eu une audience il y a quelques semaines, durant laquelle Youssef Dasmal, le directeur sportif d’Al-Jaish, a dit que je n’appartenais plus au club, parce que ce dernier avait changé de nom entre-temps [son ancienne appellation était Military Sport Association, NDLR]. C’est absurde comme prétexte. Du coup, la prochaine audience a été fixée au 24 mai prochain. Avec mes avocats, nous avons commencé à fournir les documents qui prouvent que je suis sous contrat jusqu’au 30 juin 2015. Et nous avons d’autres éléments. Je fais confiance à la justice du Qatar.

>> À lire sur le même sujet : "Belounis, un footballeur retenu contre sa volonté au Qatar

Quelle est l’attitude de l’ambassade de France ?

Elle est derrière moi. Je suis en contact régulier avec madame le Consul. Mais le problème, c’est que les Qataris ne veulent pas me délivrer mon visa de sortie. Du moins tant que je n’ai pas retiré ma plainte. Et face à ce refus de me délivrer ce document, l’ambassade ne peut rien faire !

Franchement, ma carrière en prend un coup. Mais je ne retirerai jamais ma plainte !

Les Qataris vous ont-ils proposé un accord à l’amiable ?

Oui, mais il n’atteint même pas 10 % de la somme que je demande, et toujours à condition que je retire ma plainte. L’ambassade a demandé alors qu’ils fassent une proposition écrite. Ils ont répondu : « Faites-nous confiance… » On a senti le coup venir. J’aurais retiré ma plainte, obtenu mon visa de sortie, mais je n’aurais rien touché !

Le Qatar et la France entretiennent des relations très étroites…

(Il coupe) J’ai une double impression. J’ai cru que ces bonnes relations entre les deux pays favoriseraient le règlement de ma situation. Mais j’ai maintenant le sentiment mon dossier ne bouge pas, justement pour ne pas gêner ces relations. Je ne demande que ce que l’on me doit !

Les Qataris sont revenus me chercher en France alors que j’étais en fin de contrat, et maintenant, ils veulent me jeter ? Mais à quoi servent les contrats alors ? Je ne peux plus me déplacer librement, je ne peux plus travailler, j’ai 33 ans… Qui voudra d’un joueur qui n’a plus joué depuis des mois ? Franchement, ma carrière en prend un coup. Mais je ne retirerai jamais ma plainte !

________

Propos recueillis par Alexis Billebault

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africa[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord de paix peut être signé au Mali dans moins de six mois"

Présent à Addis-Abeba pour le Sommet de l'Union africaine, le ministre algérien des Affaires étrangères et médiateur en chef des négociations de paix au Mali, Ramtane Lamamra, se[...]

CAN 2015 : l'Algérie retrouve son jeu et son statut de favori

Après deux matchs médiocres dans le jeu, les Fennecs ont dominé le Sénégal techniquement sur le gazon de Malabo (2-0). Les hommes de Christian Gourcuff ont enfin endossé leur costume de[...]

CAN 2015 : L'Algérie et le Ghana arrachent leur ticket pour les quarts

L'Algérie, très vite devant au score face au Sénégal, n'a jamais tremblé et assume son statut de favori grâce à son succès (2-0). Les Sénégalais d'Alain Giresse,[...]

Algérie : l'illégitime défense des "auxiliaires" pendant la décennie noire

Pour la première fois, deux anciens miliciens antijihadistes vont être jugés en France pour des faits datant de la décennie noire. Enquête sur des auxiliaires aux méthodes[...]

France : le corps d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, rapatrié à Paris

Le corps du Français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité en septembre par des jihadistes algériens, a été rapatrié en France, onze jours après sa[...]

Le corps du Français Hervé Gourdel, décapité en Algérie, sera rapatrié lundi

Le corps du touriste français Hervé Gourdel, enlevé puis décapité fin septembre par des jihadistes algériens, doit être transféré lundi vers la France, douze jours[...]

CAN 2015 : le Ghana renverse l'Algérie au bout du temps additionnel !

Dans un match fermé, les Black Stars ont surpris l'Algérie à la dernière seconde grâce à leur attaquant vedette Asamoah Gyan. Grâce à ce succès, le Ghana passe devant[...]

Algérie - CAN 2015 : M'Bolhi, la solitude du gardien de but

Malgré sa remarquable prestation lors du dernier Mondial au Brésil, Raïs M'Bolhi, le portier de l'équipe nationale de football, demeure méconnu et sous-coté. Mais une belle CAN avec[...]

Omar Belhouchet : "Nous n'excluons pas un retour des violences contre les journalistes algériens"

Omar Belhouchet est directeur du quotidien francophone "El Watan". Dans les années 1990, il a fait l’objet de deux tentatives d’assassinat de la part des groupes islamiques armés. Dans cet[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130423162839 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130423162839 from 172.16.0.100