Extension Factory Builder
12/04/2013 à 09:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Paul Le Guen, futur sélectionneur du Gabon ? Paul Le Guen, futur sélectionneur du Gabon ? © AFP

Mal engagé en qualifications pour la Coupe du monde 2014, le Gabon pense aussi à l’avenir. Paulo Duarte fragilisé par les résultats, le palais présidentiel, qui pilote désormais le dossier,  étudie plusieurs pistes. Dont l’une, considérée comme très sérieuse,  mène au français Paul Le Guen, l’ancien sélectionneur du Cameroun, et actuellement sous contrat à Oman.

L’invalidation par la Fifa de l’élection de Jean de Dieu Moukagni à la présidence de la Fédération gabonaise de football, après un recours déposé par son adversaire Pierre-Alain Mounguengui ne changera rien à l’affaire. Le dossier des Panthères est désormais remonté jusqu’au Palais présidentiel, et le nom du futur sélectionneur sera choisi au plus haut sommet de l’État. Depuis la défaite au Congo (0-1, le 23 mars dernier), le Gabon, dernier du Groupe E avec trois points, a vu ses chances de disputer la Coupe du monde au Brésil se réduire. Et celles de Paulo Duarte (44 ans) de rester sur le banc gabonais également.

Le Palais présidentiel prêt à faire des efforts

Nommé sélectionneur et Directeur technique national (DTN)  pour deux ans le 29 avril 2012, le technicien portugais, ancien sélectionneur du Burkina Faso (2008-2012) se sait menacé. Mais il devrait, en cas d’éviction, rester DTN puisque son travail de formation et de détection est apprécié au Gabon. Car la présidence de la République envisage de faire venir à Libreville un technicien expérimenté et prestigieux. Si plusieurs noms ont circulé, dont ceux de Pierre Lechantre (ex-Cameroun, Mali, Qatar), de son compatriote Gérard Buscher, entraîneur de La Marsa (Division 1 tunisienne) et de l’Ivoirien François Zahoui, ex sélectionneur des Éléphants, c’est celui de Paul Le Guen qui a les faveurs des décideurs, même si d’autres pistes sont également étudiées. Le profil du technicien français (49 ans),  ancien milieu de terrain de l’Équipe de France (17 sélections entre 1993 et 1995), a dirigé Rennes, Lyon, les Glasgow Rangers, le Paris-SG et a qualifié le Cameroun pour la Coupe du Monde 2010 au dépend du Gabon, correspond à ce que recherche le Palais, prêt à faire des efforts pour attirer une pointure, de préférence francophone,  ou  au moins francophile.

Décision en juin ?

Le Guen, qui a signé un (très) bon contrat de trois ans avec Oman en 2011, peut toujours espérer qualifier son équipe pour la Coupe du Monde 2014. La sélection omanaise, qui jouera trois matches au mois de juin, saura au plus tard le 18, à l’issue de son déplacement en Jordanie, si elle est qualifiée pour le grand raout brésilien, ou si elle devra passer par les barrages. Et il semble hautement improbable que Le Guen quitte son poste avant le 1er juin. La tendance serait donc de maintenir Paulo Duarte pour les deux matches du Gabon à Libreville face au Congo (le 8) et au Niger (le 15). Les Panthères, pour atteindre le dernier tour prévu cet automne, doivent remporter leurs trois dernières rencontres (NDLR : le dernier se jouera au Burkina Faso le 6 septembre) et miser sur une défaite du Congo. Les choses devraient donc s’accélérer en juin…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Gabon

Gabon - Ali Bongo Ondimba : 'Le temps de l'impunité est révolu'

Gabon - Ali Bongo Ondimba : "Le temps de l'impunité est révolu"

Bilan, gouvernement, réformes, opposition, présidentielle 2016, corruption, Centrafrique, France... Cinq ans après son élection, le chef de l'État gabonais s'explique.[...]

Gabon : ministres en sursis

Une demi-douzaine de ministres gabonais sont menacés de limogeage, pour différentes raisons. Explications.[...]

Gabon : Minkébé, dernière frontière sauvage

Le parc national de Minkébé est l'un des rares à être inhabité. Afin de préserver ses richesses, les brigades de la jungle ne doivent jamais baisser la garde.[...]

Gabon : septentrion désenchanté

Chômage, sida, exode rural... La province gabonaise a perdu de son panache. Elle reprend peu à peu des couleurs grâce à la relance des activités économiques et à la mise[...]

Gabon : un système de santé encore fébrile

L'État a investi massivement dans les hôpitaux et les centres de santé sur tout le territoire. Reste à trouver les médecins qualifiés et le personnel soignant pour les faire[...]

Gabon : Ona Ondo, Monsieur Loyal

Le troisième Premier ministre, Ona Ondo, d'Ali Bongo Ondimba doit mettre en oeuvre le nouveau contrat social et regagner sa province d'origine, le Woleu-Ntem, à la cause présidentielle.[...]

Jean Fidèle Otandault : "Certains doutaient de notre volonté de faire le ménage" au Gabon

Ses pouvoirs d'investigation ont porté leurs fruits. Le directeur général du contrôle des ressources publiques a mis le doigt sur les failles et les incohérences du système[...]

Afrique - France : Richard Attias, de Libreville à Marbella

Le publicitaire et homme d'affaires franco-marocain Richard Attias cultive ses réseaux au Congo comme au Gabon. On l'a vu ces dernières semaines non seulement à Libreville et à Marbella, lieu de[...]

Gabon : bonnes oeuvres et grandes manoeuvres

Après une première moitié de septennat centrée sur la croissance et les grands projets, Ali Bongo Ondimba lance un important programme social. Un plan qui mobilise plus de 380 millions[...]

Gabon : retour sur le terrain électoral

Après une première moitié de septennat centrée sur la croissance et les grands projets, Ali Bongo Ondimba lance un important programme social. Un plan qui mobilise plus de 380 millions[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex