Extension Factory Builder
29/03/2013 à 11:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le pape François, le 28 mars 2013 Le pape François, le 28 mars 2013 © AFP

Le jeudi 28 mars, le pape François a effectué une cérémonie de Pâques inédite, dans un centre de détention pour mineurs de la banlieue de Rome, en lavant les pieds de douze détenus. Parmi eux, il y avait deux jeunes filles dont une de confession musulmane.

François s’est rendu, jeudi 28 mars, dans un centre de détention pour mineur, pour un « lavement de pieds ». Pour la première fois, un pape a effectué ce geste sur des jeunes filles. C'est aussi première fois à Rome que le « lavament de pieds », marquant l'attitude de service du Christ envers ses disciples, a lieu dans une prison et non dans le cadre fastueux d'une basilique. « Une caresse de Jésus » a dit François, soulignant être venu faire ce geste de tout coeur, comme prêtre et comme évêque.

>> Lire aussi : Les trois chantiers du pape François

Devant les jeunes rassemblés dans la chapelle de la prison, le pape argentin a prononcé une courte homélie, improvisée, sur un ton très simple, accessible et chaleureux, avant de procéder au lavement des pieds de dix jeunes hommes et de deux jeunes filles, une Italienne catholique et une Serbe musulmane. « Jésus est venu pour servir, pour nous aider. Pensons-y bien : sommes-nous vraiment disposés à servir les autres ? », a-t-il demandé aux détenus « garçons et filles, italiens et non italiens, catholiques et non catholiques ».

"Si on s'est mis en colère contre quelqu'un, laissons tomber "

« Le Seigneur a donné un exemple », a-t-il encore souligné, commentant l'évangile du lavement des pieds : « Il ne s'agit pas de laver les pieds des autres tous les jours, mais nous devons nous aider. Si on s'est mis en colère contre quelqu'un, laissons tomber », a-t-il ajouté, en reprenant l'expression courante parmi les jeunes italiens Lascia perdere.

Plus tôt dans la journée, devant 1 600 fidèles, à l’occasion de la « messe chrismale », le pape avait appelé les prêtres à ne pas finir « tristes et convertis en collectionneurs d'antiquités ». Il a encouragé la redynamisation des offices, espérant éviter que les prêtres se cantonnent à être de simple « gestionnaires ». Les propos lors de cette messe du Jeudi Saint revêtent une importance particulière, parce que le pape y donne traditionnellement des orientations au clergé.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

 Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la pré[...]

Réfugiés africains pour audimat européen

Dans un camp de réfugiés du Darfour, la chaîne Arte tourne un documentaire bimédia "à jouer". Instrumentalisation de la détresse pour une courbe d’audience ? Ou[...]

Malick Ndiaye, le gourou à six cordes

À la tête du label ThinkZik ! depuis quinze ans, le mystérieux et exigeant producteur d'Imany et de Faada Freddy attend plus de la musique africaine.[...]

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Décerné le 2 octobre à Paris au Béninois Kifouli Dossou, le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain a suscité l'agacement de plusieurs artistes et commissaires.[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

En dépit du départ inattendu de Luc Oursel, pour des raisons thérapeutiques et son remplacement par son numéro deux Philippe Knoche le 22 octobre, l'organigramme d'Areva reste inchangé[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

Brésil : Dilma Rousseff, surprise du chef

Les sondages la donnaient battue au second tour de la présidentielle par la socialiste Marina Silva. Ils se sont lourdement trompés. Avec 41,6 % des suffrages au premier, Dilma Rousseff est bien [...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers