Extension Factory Builder
29/03/2013 à 11:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le pape François, le 28 mars 2013 Le pape François, le 28 mars 2013 © AFP

Le jeudi 28 mars, le pape François a effectué une cérémonie de Pâques inédite, dans un centre de détention pour mineurs de la banlieue de Rome, en lavant les pieds de douze détenus. Parmi eux, il y avait deux jeunes filles dont une de confession musulmane.

François s’est rendu, jeudi 28 mars, dans un centre de détention pour mineur, pour un « lavement de pieds ». Pour la première fois, un pape a effectué ce geste sur des jeunes filles. C'est aussi première fois à Rome que le « lavament de pieds », marquant l'attitude de service du Christ envers ses disciples, a lieu dans une prison et non dans le cadre fastueux d'une basilique. « Une caresse de Jésus » a dit François, soulignant être venu faire ce geste de tout coeur, comme prêtre et comme évêque.

>> Lire aussi : Les trois chantiers du pape François

Devant les jeunes rassemblés dans la chapelle de la prison, le pape argentin a prononcé une courte homélie, improvisée, sur un ton très simple, accessible et chaleureux, avant de procéder au lavement des pieds de dix jeunes hommes et de deux jeunes filles, une Italienne catholique et une Serbe musulmane. « Jésus est venu pour servir, pour nous aider. Pensons-y bien : sommes-nous vraiment disposés à servir les autres ? », a-t-il demandé aux détenus « garçons et filles, italiens et non italiens, catholiques et non catholiques ».

"Si on s'est mis en colère contre quelqu'un, laissons tomber "

« Le Seigneur a donné un exemple », a-t-il encore souligné, commentant l'évangile du lavement des pieds : « Il ne s'agit pas de laver les pieds des autres tous les jours, mais nous devons nous aider. Si on s'est mis en colère contre quelqu'un, laissons tomber », a-t-il ajouté, en reprenant l'expression courante parmi les jeunes italiens Lascia perdere.

Plus tôt dans la journée, devant 1 600 fidèles, à l’occasion de la « messe chrismale », le pape avait appelé les prêtres à ne pas finir « tristes et convertis en collectionneurs d'antiquités ». Il a encouragé la redynamisation des offices, espérant éviter que les prêtres se cantonnent à être de simple « gestionnaires ». Les propos lors de cette messe du Jeudi Saint revêtent une importance particulière, parce que le pape y donne traditionnellement des orientations au clergé.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Allemagne, la crise d'asthme

Allemagne, la crise d'asthme

Les mauvaises nouvelles se succèdent, l'économie s'essouffle et le spectre de la récession menace. Mais Angela Merkel refuse d'infléchir sa politique. Louable opiniâtreté ou obstina[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Migration : quand les Africains ne défendent pas les Africains

En pleine polémique européenne sur l’immigration, Daxe Dabré n’a pas honte de publier le livre "Je suis noir : j'ai honte...". Aiguillon salutaire dans le débat ou ramassis de[...]

Ebola business, commerce macabre autour d'une épidémie

Des boucles d'oreille aux peluches en forme de virus, les produits dérivés à l'effigie d'Ebola se multiplient sur la Toile. Alors que l'épidémie fait rage, avec un bilan de 10 000 cas en Afrique[...]

Canada : un militaire et un assaillant tués après une fusillade au Parlement d'Ottawa

Un tireur, décrit comme un "terroriste" par le Premier ministre canadien, a tué mercredi un soldat à Ottawa et semé la panique au Parlement avant d'être abattu par la police.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

 Pour prendre la succesion de Christophe de Margerie, décédé le 20 octobre dans un accident d'avion, le groupe français Total a confié le poste de président du Conseil[...]

Ebola : "Je suis un Libérien, pas un virus", la campagne qui veut vaincre la stigmatisation

#IamALiberianNotAVirus (comprenez : "Je suis un Libérien, pas un virus"). C'est la nouvelle campagne qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes[...]

Ebola : mille patients guéris en Afrique de l'Ouest et deux rémissions occidentales

Il y a parfois des nouvelles heureuses dans les tragédies. L'annonce de Médecins sans frontières du "1 000è survivant" d'Ebola sorti de ses centres en Afrique de l'Ouest, ainsi que celle de[...]

Automobile : la Chine, un leader qui pèse lourd en Afrique

Depuis dix ans, les ventes de camions chinois explosent. Pour répondre à la demande, les constructeurs commencent à implanter des usines d'assemblage. Les marques européennes contre-attaquent en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers