Extension Factory Builder
28/03/2013 à 12:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hervé Ladsous, lors d'une visite à Kinshasa, le 10 septembre 2012. Hervé Ladsous, lors d'une visite à Kinshasa, le 10 septembre 2012. © AFP

Les Nations unies ont ordonné, mercredi 27 mars, à la République démocratique du Congo, d’agir dans la semaine qui vient contre les forces de l’armée impliquées dans 126 viols commis en novembre 2012 au Kivu. Dans le même temps le Conseil de sécurité va voter, jeudi 28 mars, la création d’une "Brigade d’intervention" pour appuyer la Monusco dans la lutte contre les milices agissant à l'est du pays.  

Les Nations unies ont posé un ultimatum à la République démocratique du Congo (RDC), mercredi 27 mars, pour agir contre les violences sexuelles exercées par l’armée. Le pays a une semaine pour mener la charge contre deux bataillons accusés d’avoir commis au moins 126 viols. L’avertissement émane d’Hervé Ladsous, chef de la mission de maintien de la paix de l’ONU, lors d’une réunion à New York avec le ministre des Affaires étrangères de la RDC, Raymond Tshibanda.

« Le gouvernement congolais a été averti que les actions de l'armée ne sont pas acceptables et qu'il y aura de sérieuses conséquences », a souligné un diplomate. L’ONU avait précédemment menacé le gouvernement de RDC de ne plus travailler avec les troupes visées, par le biais de deux lettres envoyées en février, si des actions n’étaient pas prises à propos de ces cas de viols présumés.

"Brigade d'intervention"

Cet entrevue s'est déroulée alors que le Conseil de sécurité doit se réunir jeudi pour voter une résolution mettant en place une « brigade d'intervention » afin d'aider l'armée à combattre les groupes rebelles dans l'est de la RDC. Cette décision serait une grande première pour l’ONU, qui s’apprête à créer une force offensive et non plus seulement défensive. « Cette Brigade d’intervention sera composée de trois bataillons d’infanterie, soit environ 2 700 hommes, et basée à Goma. », selon Karim Lebhour, correspondant de RFI.

(avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

Le chef rebelle congolais Cobra Matata s'est rendu vendredi soir aux autorités congolaises à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où il a semé la désolati[...]

RDC : bêcheurs en eaux troubles

De jour comme de nuit, cela ne peut passer inaperçu. Qu'est-ce donc ? Des lettres en gros caractères gravées sur un immeuble : "Bandal, c'est Paris." Bandal - ou plutôt Bandalungwa,[...]

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision[...]

Pierre Kwenders, son excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Football - RDC : Yannis Mbombo, futur attaquant des Léopards ?

Né à Bruxelles de parents originaires de RD Congo, Yannis Mbombo (20 ans), prêté par le Standard Liège à Auxerre (Ligue 2), a été approché par Florent Ibenge, le[...]

RDC : les autorités annoncent la fin de l'épidémie d'Ebola dans le pays

Les autorités de Kinshasa ont annoncé samedi la fin de l'épidémie d'Ebola qui avait été déclarée fin août dans une zone reculée de la République[...]

RDC - CPI : comprendre le procès Bemba en 5 questions

Après les déclarations finales mercredi et jeudi de l'accusation et de la défense, l'affaire Bemba est désormais mise en délibéré. En attendant le verdict, retour en cinq questions[...]

RDC : pour l'accusation, Bemba est "responsable" de la "barbarie" de ses miliciens

Les avocats de Jean-Pierre Bemba tenteront de répondre jeudi aux accusations lancées la veille par le bureau du procureur de la CPI contre l'ancien vice-président congolais, jugé pour trois crimes de[...]

Crimes de guerre en RDC : dix ans de prison pour un ex-rebelle promu général

Un général congolais a été rattrapé par son passé de milicien vendredi à Kinshasa, où la justice l'a condamné à dix ans de prison ferme pour crimes de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers